Avec toutes les prédispositions dont chacun bénéficie, les rhumatismes ou les inflammations musculaires sont malheureusement le lot de la plupart d'entre nous à un moment de notre vie. Pour pallier ces douleurs, l'huile essentielle de Gingembre qui nous offre des propriétés calmantes et revitalisantes indispensables. En fait, l'huile essentielle de Gingembre fonctionne comme un analgésique naturel.

Comment l'utiliser ?

Par voie cutanée

Lors d'une inflammation musculaire :

Déposez 3 gouttes en massage sur la zone douloureuse, à renouveler 2 fois par jour.

A partir de quel âge et existe-t-il des voies interdites ?


Il faut tout de même faire attention car l’application cutanée peut provoquer des allergies. Il est donc conseillé de vérifier votre compatibilité avec l’huile essentielle de Gingembre en déposant une goutte au creux de votre coude.
L’huile essentielle de Gingembre n’est pas adaptée aux femmes enceintes et allaitantes,  aux enfants de moins de trois ans et aux personnes sous traitement anti-coagulant ou avant une opération chirurgicale.
Veillez bien à consulter la totalité des précautions d’emploi avant de vous servir de l’huile essentielle de Gingembre !

Comment fonctionne-t-elle ?

De récentes études ont démontré l'efficacité de l'huile essentielle de Gingembre dans l'apaisement des douleurs articulaires provoquées par l'arthrose, qui est une pathologie rhumatismale très répandue.
En fait, l'huile essentielle de Gingembre fonctionne comme un analgésique naturel. L'huile essentielle de Gingembre contient de nombreux composants aux mille propriétés. Le Gingérol fait partie de ces composants (c'est lui qui donne son goût un peu piquant au Gingembre). Ses propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes sont reconnues. De plus, l'huile essentielle de Gingembre possède des qualités antispasmodiques et énergisantes pour l'organisme qui permettent également de diminuer des douleurs.

L'action anti-inflammatoire

L'huile essentielle de Gingembre est, en effet, reconnue depuis des centaines d'années pour ses propriétés anti-inflammatoires. Elle est d'ailleurs conseillée pour traiter toute sorte d'inflammation. En fait, l'huile essentielle de Gingembre contient des prostaglandines et des leucotriènes, c'est-à-dire des acides non gras saturés et des lipides qui agissent conjointement grâce à leurs composés pour diminuer les douleurs articulaires et des inflammations musculaires. L'inflammation musculaire peut être ressentie comme une simple gêne, mais comme les douleurs des articulations, elle doit être prise au sérieux, car elle peut empêcher le bon développement musculaire. Elle est très appréciée des kinésithérapeutes.

A propos des inflammations musculaires et des rhumatismes

L'inflammation musculaire

L'inflammation musculaire est une réaction nerveuse du corps qui permet de protéger un muscle fragile. Ainsi, si les muscles subissent une tension, une torsion ou encore un choc, le cerveau sera alerté et lancera un processus de réparation de la fibre musculaire. L'inflammation musculaire se manifeste par une chaleur ou des rougeurs dans la zone concernée. Le muscle peut également enfler. L'inflammation musculaire peut être ressentie comme une simple gêne, mais comme les douleurs des articulations, elle doit être prise au sérieux, car elle peut empêcher le bon développement musculaire.

Les rhumatismes

Si le terme de rhumatismes nous renvoie souvent, dans l'imaginaire collectif, aux personnes âgées, il n'en est rien. Les rhumatismes peuvent prendre des formes très diverses qui peuvent nous affecter à n'importe quel âge. Il est cependant vrai que les personnes âgées y sont plus exposées, car leur corps est plus fragile.
Les rhumatismes touchent l'appareil locomoteur, c'est-à-dire les tendons, les articulations, les ligaments, les muscles et les os. Si les rhumatismes représentent la première cause de handicap (l'arthrose touche plus de six millions de personnes en France), ils sont fréquents et bénins chez de nombreuses personnes. En fait, le terme de rhumatismes regroupe un grand nombre de maladies (arthrose, ostéoporose, lombalgies...) qui prennent des formes très diverses, mais s'attaquent toutes à l'appareil locomoteur.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4 ( 9 votes )

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Si vous avez une question à nous poser, rendez-vous sur le forum, nous vous répondrons chaque jour de la semaine. Vous pouvez aussi nous contacter par mail.