Les différents types d’acné

Lorsque l’on a des boutons, sur le visage ou sur le corps, sans raison apparente et de manière assez récurrente, on sait que l’acné a frappé à notre porte. Que l’on soit jeune, adulte, homme ou femme, nous avons tous connu ces fameuses périodes de « bourgeonnement cutané » que l’on aimerait oublier… Pourtant, nous ne sommes pas égaux devant les boutons d’acné ! En effet, l’acné est aussi diversifiée que les victimes sur lesquelles elle jette son dévolu. Certains n’auront que quelques petits nodules, tandis que d’autres endureront toute la panoplie acnéique. De fait, il existe plusieurs catégories d’acné, allant de la mineure à la sévère.

Acné mineure et acné sévère

La Société Française de Dermatologie définit l’acné comme « la maladie à laquelle le dermatologue est le plus fréquemment confronté. L'acné touche environ 80% des adolescents (dont 15% avec une acné sévère) et près de 25% des adultes, en particulier des femmes. Il s'agit d'une maladie dite auto inflammatoire : elle associe des modifications du fonctionnement normal de la peau et une infection par une bactérie, le Propionibacterium Acnes. »

On classifie l’acné en 3 types, afin de mieux les soigner :

  • L’acné mineure
  • L’acné moyenne
  • L’acné sévère

Ces catégories dépendent de plusieurs facteurs. Par exemple, saviez-vous que l’on peut avoir de l’acné à n’importe quel moment de sa vie ? Certes, l’adolescence est souvent le foyer d’apparition de cette maladie cutanée, mais l’acné n’est plus uniquement juvénile, de nos jours. Vous pouvez ne pas avoir de boutons jusqu’à 20 ans, et du jour au lendemain faire une poussée d’acné. Votre enfant peut avoir de l’acné « de jeunesse » et ne plus jamais en avoir dans sa vie. Une femme enceinte peut voir apparaître des boutons d’acné pendant sa grossesse, et continuer à en avoir après. Bref, le passage à l’âge adulte n’est pas nécessairement une terre d’asile post-adolescente.

De même, la sévérité de l’acné varie selon sa localisation : l’acné standard ne va toucher que le visage, alors que l’acné sévère peut s’étendre au dos, au thorax, au cuir chevelu, et même aux bras. On parle alors d’acné sévère corporelle.

Enfin, la sévérité de l’acné dépend bien évidemment de son intensité : il y a une grande différence entre avoir quelques boutons par-ci par-là et avoir une zone recouverte de lésions. Le genre de lésion rentre également en ligne de compte : les boutons sont-ils des kystes ? des points noirs ? des pustules ? des nodules ? etc.

L'influence du facteur psychologique dans l'intensité de l'acné

Selon le type d’acné, l’impact sur la vie quotidienne ne va pas être le même non plus. Le côté vicieux de l’acné est bien là : il atteint des zones de notre corps qui, souvent, nous définissent et sont difficilement masquables (comme le visage). On comprend facilement qu’il n’est pas aisé pour un adulte de 30 ans d’assumer ses crises d’acné en allant au bureau chaque matin. De même pour une jeune mère de famille. Nous n’évoquerons pas le cas des adolescents, qui sont dans une partie de leur vie où ils sont psychologiquement instables parce qu’en construction d’une personnalité, et que l’acné peut être un grand facteur de timidité, de perte d’assurance et de confiance en soi.

Ainsi, selon comment l’acné est acceptée et vécue, la sévérité va varier. Une acné physiquement mineure peut devenir sévère si la personne qui en est victime le vit très mal.

Les causes de l'acné sévère

Tout comme l’acné mineure, l’acné sévère présente en général les mêmes facteurs d’apparition, si ce n’est que la peau va réagir à l’extrême.

  • La génétique : malheureusement, l’héritage génétique joue beaucoup. Si certains membres de votre famille ont ou ont eu de l’acné sévère, il est possible que vous en ayez aussi.
  • L’instabilité hormonale : les hormones influencent énormément la production de sébum, responsable de l’apparition des boutons d’acné. C’est pourquoi la grossesse et l’adolescence sont particulièrement sujettes à l’acné. C’est aussi pourquoi la prise de la pilule est liée à l’acné : certaines sont même recommandées pour régler les problèmes acnéiques en stabilisant l’environnement hormonal.
  • L’alimentation : une alimentation trop grasse favorise grandement l’apparition de boutons d’acné, notamment que les peaux déjà fragilisées.
  • L’anxiété : la fameuse expression « ça me donne des boutons » n’existe pas pour rien ! En effet, il semblerait que le stress stimule la production de sébum, et donc favorise l’acné.

Acné sévère et suivi médical

Dans tous les cas, une acné diagnostiquée comme  étant sévère doit être accompagnée médicalement, en particulier par un dermatologue, qui va être le plus à même de choisir un traitement adapté à chaque type de peau, de lésion, et bien sûr de patient. Quoi qu’il en soit, gardez le moral et souvenez-vous qu’à chaque acné correspond un traitement et une façon de s’y adapter pour la faire disparaître. Une bonne hygiène de vie, comprenant des habitudes alimentaires et sanitaires rigoureuses, permet de minimiser la prolifération de boutons.


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre