L'acné, vous la connaissez bien, trop bien même ! Maladie de peau presque commune, elle serait presque sous-estimée. Pourtant ceux qui souffrent de formes d'acné modérée ou sévère le savent : elle n'est en rien facile à vivre au quotidien et peut même être vecteur d'un mal être psychologique et social. En effet, dès lors que notre peau est marquée des traces indélébiles d'une acné dont on a pourtant réussi à se débarrasser, il n'est pas toujours facile de l'accepter au quotidien. Mais retrouvez le sourire, des solutions peuvent exister. Apprenez en plus sur les spécificités des cicatrices provoquées par l'acné afin de mieux savoir les traiter ! Il existe plusieurs formes d'acné, c'est donc en toute logique qu'il existe différents types de cicatrices de boutons d'acné. On en compte surtout trois : les cicatrices pigmentaires, les cicatrices hypertrophiques et les cicatrices atrophiques

Les cicatrices pigmentaires

Ce sont les cicatrices post-boutons les plus fréquentes. Sans relief, elles apparaissent après la cicatrisation du bouton et prennent la forme de petites tâches colorées. Elles peuvent être dans les tons rouges, roses, violettes ou marrons si elles sont hyperpigmentées ou tirant plutôt vers le blanc lorsqu'elles sont hypopigmentées. Bien traitées, elles disparaissent facilement et même complètement de la surface de l'épiderme.

Les cicatrices hypertrophiques et atrophiques

Ce sont les cicatrices provoquées par des formes d'acné plus sévères. Les cicatrices hypertrophiques sont légèrement boursouflées tandis que les cicatrices atrophiques ont une aspect creusé. Elles sont le résultat d'une croissance ou d'une perte de tissu cutané pendant la guérison du bouton d'acné. Elles peuvent résulter de lésions plus profondément ancrées dans la peau telles que les kystes. Ne tentez pas de traiter de type d'imperfections sans un traitement adéquat du dermatologue, ces lésions pouvant laisser des cicatrices irréversibles. Un dermatologue pourra vous proposer les différentes solutions pour traiter vos cicatrices. Cependant, n'oubliez pas d'attendre que le bouton ai complètement cicatrisé pour commencer à traiter une cicatrice.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 3.7 ( 11 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?