Le Psyllium pourrait être utilisé pour soulager la constipation chez la femme enceinte et allaitante. En effet, le Psyllium est composé de téguments dont les bienfaits thérapeutiques sur le transit intestinal sont utilisés depuis des siècles. Ces bienfaits sont notamment en lien avec la forte richesse en fibres du Psyllium, et particulièrement en fibres solubles. En effet, les fibres sont essentielles à la santé intestinale puisqu’elles permettent de réguler le temps de digestion, ou encore de remodeler les selles, ce qui est judicieux en cas de constipation. Les femmes enceintes étant très sujettes à la constipation du fait de leurs hormones qui induisent des changements physiologiques et anatomiques, le Psyllium pourrait apporter un soutien intéressant grâce à sa teneur en fibres. De plus, le Psyllium est un laxatif naturel, et peut donc être utilisé durant l’allaitement. Cet article reprend donc l’ensemble des connaissances actuelles en lien avec les bienfaits du psyllium chez la femme enceinte et allaitante.

Cet article a été mis à jour le 30/01/2023

Craquez pour la Compagnie

Psyllium blond BIO...
riche en fibres
A partir de 26.34€
picto cart
CAMOMILLE ROMAINE
Hydrolat BIO
A partir de 3.9€
picto cart
BLEUET
Hydrolat BIO
A partir de 4.1€
picto cart
Trousse de rangement
Pour 12 flacons
A partir de 4.5€
picto cart
Noisette
Huile Végétale Vierge BIO
A partir de 4.69€
picto cart
Macadamia
Huile Végétale Vierge BIO
A partir de 4.2€
picto cart
Beurre de Karité désodorisé
Beurre Végétal BIO
A partir de 4.9€
picto cart
-10% sur votre commande, valable jusqu'à dimanche (23 juin) : PROM-1706

Pas de contre-indication

De manière générale, le psyllium possède de nombreuses précautions d’emploi du fait de sa forte richesse en fibres. En effet, les fibres ont la particularité de limiter l’absorption des nutriments et de certaines molécules, et peuvent ainsi réduire l’efficacité de certains médicaments (diabète, épilepsie, fluidifiants sanguins…). Toutefois, la consommation de psyllium chez la femme enceinte et allaitante a été considérée sans risque, sauf si cette dernière présente des carences alimentaires ou ne respecte pas les précautions d’emploi du psyllium (traitements médicamenteux, pathologies occlusives…). Dans ce cadre, il est recommandé de toujours vérifier les conditions d’usage du psyllium avant d’en consommer, et de consulter l’avis d’un médecin en cas de doute.

Bienfaits reconnus

La constipation est régulièrement présente durant la grossesse. En effet, les hormones de grossesse, et notamment la progestérone, permettent de relâcher les fibres musculaires de l’utérus et de l’intestin afin de limiter le risque de contraction de l’utérus, et donc de fausse couche. Par conséquent, la progestérone participe au ralentissement du temps de digestion et, de ce fait, du transit intestinal. De plus, le poids du bébé entraîne la compression du rectum, ce qui augmente le phénomène de constipation. Par ailleurs, les constipations sont plus régulières pendant le troisième trimestre du fait de la réduction de l’activité physique. De ce fait, il peut être judicieux de réaliser une activité physique modérée, mais il est également important de bien s’hydrater et d’avoir une alimentation suffisamment riche en fibres pour réguler le transit intestinal. En effet, il est possible d’avoir une activité physique modérée lors du troisième trimestre, l’important est que vous soyez bien à l’écoute de votre corps et que le médecin soit au courant.

Dans ce cadre, le psyllium peut aider à atteindre les apports journaliers recommandés en fibres (30 g minimum par jour) puisque 30 g de psyllium permettent d’apporter 25,2 g de fibres, avec une majorité de fibres solubles. Ces fibres solubles, également appelées mucilages, jouent un rôle de laxatif de lest, c’est-à-dire qu’elles ont la capacité de modifier la consistance des selles en leur permettant d’être plus molles et volumineuses. En effet, les mucilages retiennent l’eau et gonflent dans l’intestin, ce qui augmente le volume des selles et les ramollit. Cela permet à terme d’induire le phénomène de défécation.

Ainsi, par leur rôle modulateur des selles, les mucilages favorisent le péristaltisme intestinal, qui est l’ensemble des contractions musculaires permettant la progression des aliments dans le tube digestif, ce qui optimise la progression des selles. Il est établi que les laxatifs de lest accélèrent le transit colique au bout de 48 à 72 heures. Le psyllium permet donc de favoriser l’accélération du transit intestinal grâce à son rôle laxatif de lest. Par ailleurs, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) considère le psyllium comme un « laxatif capable de restaurer et de maintenir un transit régulier lors de constipation chronique, et d’assurer le traitement des constipations au cours de la grossesse ».

Enfin, le psyllium étant un aliment naturel, il n’amène pas de composant toxique comme certains médicaments. Cela n’induit donc pas de modification du lait chez les femmes allaitantes, et n’entraîne pas de toxicité chez le bébé pendant la grossesse et l’allaitement.

Conseils d’utilisation

  • Consommer jusqu’à 30 g de psyllium par jour, réparti en trois prises, en sachant qu’une cuillère à café de psyllium correspond à 7 g. Cette consommation doit impérativement se faire avec un liquide. Incorporer 1 cuillère à café de psyllium dans 100 mL de liquide (eau, soupe, jus de fruits), mélanger et boire rapidement avant que le gel ne se forme. Puis, boire 200 mL d’eau après cette prise.

  • De manière générale, il est recommandé de boire suffisamment d’eau lors d’une constipation dans l’optique de pouvoir bien hydrater les selles et faciliter leur expulsion.

  • Si le goût est désagréable, il est possible de l’ajouter dans les préparations suivantes : jus de fruit, porridge, soupe, compote, yaourt.

  • Si le psyllium n’a eu aucun effet après 3 jours de cure, il est préférable de demander l’avis d’un médecin pour connaître la cause de la constipation.

Précautions d’utilisation

Ne pas consommer de psyllium en cas de syndrome occlusif ou subocclusif, ou en cas de douleurs abdominales de cause indéterminée, de troubles de la déglutition ou de dysphagie. En cas de diabète, il est judicieux de demander un avis médical.

Il est déconseillé aux personnes ayant du sang dans les selles et à celles présentant une modification de la motricité ou du diamètre intestinal (mégacôlon, iléus, sténose…) de consommer du psyllium.

Le psyllium peut diminuer l’absorption des nutriments (fer, vitamine B12, magnésium, etc.) et des médicaments qui en contiennent. Il peut aussi interagir avec certains médicaments en limitant leur absorption : médicaments à base de lithium, fluidifiants sanguins, médicaments pour le diabète, médicaments pour le cœur, carbamazépine. Il est donc recommandé de consulter un médecin dans le cadre d’une prise d’un de ces médicaments, et d’espacer au minimum de 2 heures la prise de psyllium avec ces derniers.

Il est recommandé de solliciter l'avis d'un professionnel de santé avant toute consommation de psyllium en cas de troubles bipolaires ou d'épilepsie. En effet, le psyllium limite l’absorption de la carbamazépine, un médicament utilisé pour traiter ces derniers.

Le psyllium peut être consommé sur le long terme. Cependant, si la constipation persiste au-delà de trois jours, il est recommandé d’aller consulter un médecin pour connaître l’origine de la constipation.

Des effets secondaires de type flatulences et des ballonnements peuvent subvenir au début du traitement, mais s’estompent rapidement une fois que la flore intestinale se sera adaptée à ces apports élevés en fibres.

Craquez pour la Compagnie

Psyllium blond BIO...
riche en fibres
A partir de 26.34€
picto cart
CAMOMILLE ROMAINE
Hydrolat BIO
A partir de 3.9€
picto cart
BLEUET
Hydrolat BIO
A partir de 4.1€
picto cart
Trousse de rangement
Pour 12 flacons
A partir de 4.5€
picto cart
Noisette
Huile Végétale Vierge BIO
A partir de 4.69€
picto cart
Macadamia
Huile Végétale Vierge BIO
A partir de 4.2€
picto cart
Beurre de Karité désodorisé
Beurre Végétal BIO
A partir de 4.9€
picto cart
-10% sur votre commande, valable jusqu'à dimanche (23 juin) : PROM-1706

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 8 votes )

Bibliographie

Publication : Suares NC, Ford AC. Systematic review: the effects of fibre in the management of chronic idiopathic constipation. Aliment Pharmacol Ther. 2011 Apr;33(8):895-901. doi: 10.1111/j.1365-2036.2011.04602.x. Epub 2011 Feb 20. PMID: 21332763.

Ouvrage : C. (2021). Alimentation, nutrition et régimes. STUDYRAMA.

Ouvrage : Ferreira, A., Petretti, C., & Vasina, B. (2015). Biologie de l’alimentation humaine : Tome 1 (Vol. 1). Studyrama.

Site Web : Les traitements de la constipation chez l’adulte. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/maladies/estomac-intestins/constipation-adulte/traitements.html

Site Web : Psyllium - Phytothérapie. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/parapharmacie/phytotherapie-plantes/psyllium-ispaghul-plantago.html

Site Web : Wikipedia contributors. (2022, 14 octobre). Laxatif. https://fr.wikipedia.org/wiki/Laxatif

Site Web : Constipation et grossesse. (2019, 13 décembre). VIDAL. https://www.vidal.fr/maladies/estomac-intestins/constipation-adulte/grossesse.html