Les facteurs explicatifs de l'insomnie sévère

Il arrive à certaines périodes de la vie que le sommeil ne vienne pas, que nos yeux restent résolument ouverts à fixer le plafond et que notre cerveau refuse de se déconnecter du monde réel pour plonger dans celui des songes. Vous êtes alors sujet à ce qu’on appelle une insomnie.

Et si ce problème persiste, aussi bien dans la nuit que dans le temps, on peut même aller jusqu’à parler d’insomnies sévères. Pourtant, le corps humain, si bien fait, a besoin de périodes de sommeil réparateur pour pouvoir se reposer et fonctionner correctement. Dormir est un besoin essentiel et le manque de sommeil peut avoir des conséquences graves sur la santé.

Il est donc important de régler ce problème au plus vite ! Mais avant ça, tout le monde sait que pour résoudre un problème, il faut d’abord le comprendre. Donc posons nous la question : quels sont les facteurs et les causes des insomnies ?

Différents types d'insomnies

Il faut tout d’abord distinguer l'insomnie passagère, qui se produit ponctuellement à cause, par exemple, d’une préoccupation particulièrement stressante et l'insomnie chronique qui elle, est une répétition des symptômes de l’insomnie au moins trois fois par semaine et sur une période minimale d’un mois.

Un adulte sur cinq est touché par ce deuxième type d’insomnies et 9 % d’entre eux sont sujets à des insomnies dites sévères qui se caractérisent par des périodes de sommeil très courtes, ponctuées de réveils intempestifs.

À la longue, ce problème peut vraiment devenir dangereux pour la santé ou même tout simplement gênant pour la vie quotidienne et l’entourage de la personne concernée.

Cause n°1 : une maladie

On n’y pense pas forcément en premier lieu, mais le sommeil est très lié à notre santé, donc quand cette dernière est mise à mal par une maladie passagère ou non, le sommeil en pâtit. Toutes les maladies “hivernales” par exemple peuvent provoquer des troubles du sommeil.

Les infections ORL, rhumes, bronchites, rhinites et autres maladies en -ites sont par exemple particulièrement gênantes pour dormir car elles obstruent les voies respiratoires et sont parfois à l’origine de fièvre, de maux de tête, de toux grasse ou sèche, ou encore de nez bouché. Et si dans la plupart des cas, nous identifions clairement ce qui nous empêche de dormir, dans le cas d’un nez bouché par exemple, certaines maladies sous-jacentes sont oubliées. Pourtant, il suffit de traiter la maladie pour retrouver un sommeil réparateur ! C’est donc une très bonne nouvelle.

D’autres personnes sujettes aux insomnies sévères peuvent également être atteintes de maladies plus graves ou de pathologies génétiques comme l’asthme, le diabète, des troubles cardiaques, l’apnée du sommeil ou des troubles hormonaux. Dans ce cas précis, un traitement ajusté du problème devrait également régler le problème d’insomnie sévère. C’est pour cela que si vous en souffrez, nous vous conseillons vivement de consulter un médecin, il pourrait bien trouver la solution à votre problème !

Cause n°2 : les facteurs génétiques

Des spécialistes ont déjà mis en évidence des facteurs de risques génétiques qui pourraient être à l’origine d’insomnies sévères. Le plus souvent on a constaté que ce gène était transmis par la mère, sans jamais bien comprendre pourquoi. C’est d’ailleurs pour cela que l’hypothèse d’un facteur hormonal est également émise. Alors n’hésitez pas à consulter votre famille pour savoir s’ils y a des antécédents d’insomniaques sévères. La solution se trouve peut-être là !

Cause n°3 : l'environnement et le mode de vie

Bien sûr l’environnement de sommeil est très important si l’on veut bien dormir. La lumière et le bruit sont par exemple mauvais pour l’endormissement et peuvent provoquer des troubles. Mais le mode de vie peut également influer sur le sommeil, notamment le nombre d’heures passées devant un écran, l’heure du coucher et du lever, l’alimentation. Alors on prend soin de soi avant tout !

Cause n°4 : l'alimentation

L'alimentation joue une rôle très important pour l'endormissement. Une mauvaise alimentation, des repas trop copieux le soir avant de dormir ou un mauvais rythme de repas peuvent augmenter le risque d'insomnies. Pour le repas du soir, il est conseillé de prendre des repas plutôt légers afin de mieux dormir. Le sommeil sera plus profond et plus réparateur qu'après un repas trop copieux. Alors mangez léger !

Cause n°5 : le stress

Si dans le cas d’insomnies classiques, passagères ou même chroniques, des facteurs psychologiques comme le stress, l’angoisse, un choc émotionnel, etc, ont clairement été identifiés. Les facteurs psychologiques des insomnies sévères peuvent être plus graves. Si le stress et l’angoisse en sont bien-sûr responsables en partie, l’équilibre émotionnel et psychique de la personne atteinte est en jeu. En effet la dépression est un facteur d’insomnie sévère dans 50 % des cas.

Et malheureusement, c’est un cercle vicieux car le manque sommeil peut empirer la dépression qui était elle-même une des causes de ce manque de sommeil. Pris dans cet engrenage sans fin, il est fortement conseillé de consulter des spécialistes comme un psychologue pour soigner la dépression et retrouver un sommeil sain. Attention donc si vous souffrez d’insomnie que rien ne semble expliquer, il s’agit peut-être des premiers symptômes d’une dépression à venir.


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre