Autrefois, le choix d'un shampoing était guidé par son parfum et son esthétique. Aujourd'hui, l'intérêt se porte autant sur la composition des produits capillaires que sur celle de notre alimentation, témoignant d'une sensibilisation au bien-être et à l'écologie. Avec la connaissance des dommages causés par certaines substances chimiques, la tendance s'oriente vers des alternatives naturelles, plus respectueuses de notre santé et de l'environnement. Pour analyser la composition d’un shampoings cheveux gras, il faut se pencher sur la liste INCI, qui réfère à "International Nomenclature of Cosmetic Ingredients". La liste INCI recense les composants d'un produit cosmétique par ordre décroissant de leur quantité, une mention réglementaire sur l'emballage visant à informer le consommateur sur la formulation du produit. Les cheveux gras résultent d'une production excessive de sébum par les glandes sébacées, situées à la base du bulbe capillaire. Ce sébum, qui est normalement bénéfique pour la protection, la lubrification des cheveux et la prévention de la déshydratation du cuir chevelu, peut devenir problématique en excès. Appelée hyperséborrhée, cette surproduction peut boucher les follicules et nuire à la santé et à la croissance des cheveux. La tendance aux cheveux gras peut varier au cours de la vie, influencée par des facteurs tels que les changements hormonaux, le stress, la génétique, et l'alimentation. Un shampoing spécialement formulé pour les cheveux gras, souvent appelé shampoing « purifiant » ou encore « rééquilibrant », est un produit cosmétique dont les deux principales fonctions sont de nettoyer le cuir chevelu et la fibre capillaire ainsi que de réguler la production de sébum. L’efficacité des shampoings purifiants repose notamment sur la présence d’argiles, d’ingrédients à base de plantes que ce soit des huiles essentielles, des hydrolats, des extraits végétaux ou encore des huiles végétales. Pour maximiser les bénéfices de ce type de shampoing, il est essentiel d’éviter les alcools, les sulfates, les conservateurs et antioxydants synthétiques.

Cet article a été mis à jour le 15/05/2024

Privilégier certaines huiles essentielles séborégulatrices

Les huiles essentielles, extraites des plantes par distillation, offrent de nombreux bienfaits pour les cheveux à tendance grasse. Elles contribuent à assainir le cuir chevelu et à réguler la production de sébum.

Comment repérer les huiles essentielles dans la liste INCI ? On repère les huiles essentielles grâce à la mention « Oil » qui suit le nom INCI de la plante.

Les huiles essentielles qu'on privilégiera retrouver dans un shampoing pour cheveux gras sont les suivantes : 

 

L’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica bark oil)

Diverses études attribuent à l’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas des propriétés lipolytiques dues à sa teneur en atlantones (moins de 30%). Elle aiderait à décomposer les graisses, réduisant ainsi l'excès de sébum aux racines qui cause les cheveux gras. En conséquence, les cheveux deviennent plus sains, ce qui peut aussi contribuer à ralentir leur chute.

L’huile essentielle de Romarin (Rosmarinus officinalis leaf oil)

L'huile essentielle de Romarin, riche en verbénone, limonène et camphène, aide à décomposer les lipides, ce qui la rend efficace pour traiter les cheveux gras en régulant l'excès de sébum. Elle apaise également le cuir chevelu en stimulant la circulation grâce au camphre et au 1,8-cinéole, réduisant ainsi l'aspect huileux des cheveux.

L’huile essentielle de Menthe Poivrée (Mentha piperita oil)

L'huile essentielle de Menthe Poivrée aide à réguler la production de sébum grâce à sa composition en menthol et menthone. Le menthol resserre les pores et apaise la peau, tandis que la menthone aide à contrôler les glandes sébacées. Ces composants assurent ainsi un équilibre hydrolipidique, prévenant l'acné pour un teint plus sain.

L’huile essentielle de Pamplemousse (Citrus paradisi peel oil)

L'huile essentielle de Pamplemousse est particulièrement efficace pour réguler le sébum du cuir chevelu grâce à sa richesse en limonène. Ce composant astringent aide à purifier le cuir chevelu, réduire l'excès de sébum et resserrer les pores, contribuant ainsi à un cuir chevelu plus sain et à des cheveux moins gras.

Pour lutter contre les cheveux gras, on adorera aussi l’huile essentielle de Sauge sclarée (Salvia sclarea oil), l’huile essentielle de Citron (Citrus limon peel oil), l’huile essentielle de Cade (Juniperus oxycedrus wood oil), l’huile essentielle de Lavande (Lavandula angustifolia oil), l’huile essentielle de Cyprès (Cupressus sempervirens oil), ou encore l’huile essentielle de Tea Tree (Melaleuca alternifolia leaf).

Les argiles, une vraie mine d’or pour les cheveux gras

Dans le secteur cosmétique, un composé argileux désigne un ingrédient dérivé de minéraux terrestres fins, souvent utilisé pour ses propriétés absorbantes et purifiantes. Ces argiles peuvent extraire les impuretés et l'excès de sébum de la peau, tout en fournissant des minéraux bénéfiques qui améliorent la texture et la santé de l'épiderme.

Comment repérer ces composés argileux au sein d’une liste d’ingrédients ? Repérez tout simplement les termes suivants : Kaolin, Montmoriilonite, Illite, Argilla, Kaolinite.

L’Argile verte, absorbante et assainissante

L'Argile Verte se révèle être un remède naturel particulièrement adapté pour combattre les cheveux gras. Sa grande capacité d'absorption lui permet de retirer l'excès de sébum des cheveux, de la racine aux pointes, agissant comme un buvard.

L'Argile verte est principalement composée d'Illite, venant après le Kaolin et la Montmorillonite en termes de prévalence minérale. L'Illite se distingue par son pouvoir à la fois absorbant et adsorbant, attribuable à sa capacité d'échange cationique (CEC) estimée entre 20 et 25 meq/100 g. Cette mesure indique le total d'ions qui peuvent être échangés par 100 g d'Argile, permettant ainsi à l'Illite de saisir et de retenir des substances chargées positivement, telles que les toxines ou les bactéries, en les remplaçant par des minéraux. Ainsi, l’Argile verte retient et élimine le gras du cuir chevelu pour laisser place à une surface plus saine et propre.

L’Argile jaune, purifiante et exfoliante

L'Argile Jaune est idéale pour les cheveux gras. Grâce à sa douceur, elle répond aux besoins des cheveux gras sans provoquer d'irritation.

L'Argile Jaune (contenant de l’Illite) se distingue par son exceptionnelle capacité d'absorption, comparable à celle de l'Argile Verte (contient également de l’Illite). Selon certaines études, une Argile Illite peut absorber jusqu'à 25% de son propre poids. Elle est de peu surpassée par les Argiles Montmorillonite, qui présentent un taux d'absorption de 20%. Cette propriété remarquable de l'Argile Jaune Illite lui permet de retirer efficacement le sébum des cheveux gras, contribuant ainsi à réduire leur aspect luisant.

La taille des particules de la poudre d'Argile Jaune la rend idéale pour l'exfoliation du cuir chevelu pendant un massage crânien. Les shampoings purifiants qui contiennent de l'Argile Jaune aident à éliminer les impuretés, les accumulations de résidus et les cellules mortes qui peuvent obstruer le cuir chevelu. De plus, ils contribuent à stimuler la circulation sanguine dans cette zone.

L’Argile Blanche, douce et régénératrice

L’Argile Blanche, aussi appelée Kaolin est un autre type d’argile. Principalement composée de kaolinites, qui sont des silices, cette Argile est également très efficace pour purifier le cuir chevelu et absorber le sébum. Grâce à sa structure lamellaire et sa granulométrie fine, elle possède un excellent pouvoir absorbant et matifiant souvent valorisé dans les shampoings pour cheveux à tendance grasse.

L'Argile Blanche est reconnue pour être l'argile la plus neutre et la plus douce parmi toutes les variétés d'argiles. La composition du Kaolin, combinée à sa granulométrie fine, lui attribue des qualités nettoyantes et exfoliantes parfaitement adaptées aux cuirs chevelus à problème. Cette exfoliation légère aide à retirer l'excès de cellules mortes et encourage le renouvellement cellulaire de la peau, tout en limitant la surproduction de sébum.

D’autres types d’argiles sont répandus dans les shampoings pour cheveux gras. L’Argile Rouge, L’Argile Rose ou encore l’Argile Bleue sont des ingrédients extrêmement bénéfiques pour les cuirs chevelus à tendance grasse. Elles régulent la production de sébum en absorbant les bactéries, toxines et d’autres agents pathogènes et en les remplaçant par des minéraux.

L’importance des actifs séborégulateurs

Un principe actif est un composant qui exerce une fonction spécifique, contribuant à l'efficacité et aux bénéfices des produits cosmétiques. Il joue un rôle clé dans le traitement et la résolution des problèmes cuirs chevelus à tendance grasse. Pour les cheveux gras, il existe plusieurs actifs séborégulateurs qui permettent d’assainir le cuir chevelu. Souvent riches en oligo-éléments, ce sont des ingrédients précieux à privilégier dans la composition des shampoings purifiants.

L’Ortie, riche en minéraux et en oligo-élements

L'Ortie, un actif efficace dans la régulation du sébum, est riche en minéraux, protéines, vitamines, carotènes et composés phénoliques. Elle modère la production de sébum par son effet inhibiteur sur la 5-α-réductase, l'enzyme responsable de l’augmentation de la production de sébum, qui se lie à des récepteurs dans les glandes sébacées. L'ortie intervient en entravant cette réaction, réduisant ainsi l'excès de sébum.

On repère cet ingrédient par « Urtica dioica leaf extract » ou « Urtica dioica extract » dans les formules de shampoings pour cheveux gras.

Le Miel, un indétrônable pour les cheveux gras

Bien que le Miel n'ait pas directement des propriétés de régulation du sébum, ses nombreuses qualités contribuent à l'assainissement du cuir chevelu. Grâce à ses propriétés humectantes, le Miel aide à rééquilibrer le cuir chevelu en favorisant sa réhydratation et en renforçant l'épiderme.  Le Miel de Châtaigner en particulier, doté d'une richesse en oligo-éléments, offre une action purifiante bénéfique pour le cuir chevelu. L'utilisation de shampoings contenant du Miel peut donc purifier et maintenir en santé le cuir chevelu.

Il est tout simplement annoncé comme « Mel » dans les listes INCI.

Le Zinc, un oligo-élément incontournable

Le Zinc PCA, qui est un oligo-élément vital pour le fonctionnement optimal de l'organisme, est particulièrement apprécié pour son action régulatrice sur la production de sébum. Cette caractéristique le rend extrêmement bénéfique pour les shampoings qui luttent contre les cheveux gras. Grâce à ses propriétés purifiantes et antibactériennes, le Zinc contribue à maintenir un équilibre sébacé, réduisant les excès responsables des cuirs chevelus gras et des déséquilibres.

Privilégiez donc les shampoings cheveux gras où « Zinc PCA », ou encore « Zinc gluconate » sont mentionnés dans la liste INCI.

La Prêle, un purifiant avéré

L'ingrédient clé de la Prêle, le Dioxyde de silicium, réduit la sécrétion de sébum grâce à ses propriétés purifiantes et astringentes, en absorbant l'excès de sébum et en diminuant la taille des pores. D'autres composés, tels que les flavonoïdes, flavones, et coumarines, régulent les glandes sébacées et les protègent contre les dommages oxydatifs des radicaux libres et des UV. La Prêle est également riche en minéraux comme le Zinc, le Magnésium, le Calcium et le Potassium, qui équilibrent les niveaux hormonaux affectant la production de sébum.

Dans une liste INCI, on repère la Prêle grâce à son appellation « Equisetum arvense extract » ou « Equisetum arvense powder ».

La Bardane, riche en tanins et en polyacétylènes

La Bardane est une plante célèbre pour ses avantages spécifiques aux cheveux gras. Les tanins présents dans la Bardane stimulent la microcirculation sanguine et offrent une protection efficace contre les infections bactériennes, grâce aussi à l'aide des polyacétylènes. Ces mêmes tanins, reconnus pour leur action astringente, sont particulièrement bénéfiques pour les soins des cheveux gras en resserrant les pores et en normalisant la production de sébum. C'est la racine de la Bardane, riche en tanins et mucilages, qui est utilisée pour ses multiples propriétés.

On reconnaît facilement cet ingrédient en cherchant « Arctium lappa root extract » dans sa composition.

Favoriser les hydrolats rééquilibrants

Du côté des hydrolats, de nombreuses plantes possèdent des propriétés intéressantes pour la composition de shampoings cheveux gras. L’hydrolat de Myrte Verte (Myrtus communis leaf water), de Genévrier (Juniperus communis fruit), de Cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica wood water), de Romarin (Rosmarinus officinalis water), de Menthe Poivrée (Mentha piperita flower/leaf/stem water), de Citron (Citrus limon (lemon) fruit water) et de Sauge officinale (Salvia officinalis leaf water) permettent notamment d’atténuer le sébum sécrété par les glandes sébacées et donc les cheveux gras.

Pour identifier les eaux florales et les hydrolats dans les listes d'ingrédients, recherchez les noms de plantes, qu'il s'agisse de fleurs, de fruits, ou de plantes herbacées. Les eaux florales sont souvent indiquées par l'expression "Flower water", qui fait référence à la distillation des fleurs. Pour les hydrolats, selon la partie de la plante utilisée, les termes "Leaf water", "Root water", "Stem water" sont employés pour spécifier l'origine de l'extrait.

L’hydrolat de Myrte verte, riche en cinéoles et monoterpènes

L'hydrolat de Myrte Verte est efficace pour les cheveux gras grâce à ses composants comme les cinéoles et les monoterpènes, qui offrent des propriétés assainissantes et régulatrices de sébum. Ces éléments contribuent à diminuer la production excessive de sébum, aidant ainsi à garder les cheveux moins gras et plus sains. L'hydrolat de Myrte Verte stimule également la santé du cuir chevelu en revitalisant les cheveux et en améliorant leur texture.

L’hydrolat de Genévrier, riche en terpinènes et sesquiterpènes

L'hydrolat de Genévrier est idéal pour les cheveux gras en raison de sa richesse en terpinènes et sesquiterpènes, qui ont des propriétés astringentes et purifiantes. Ces composants aident à réguler la production de sébum, réduisant ainsi l'aspect huileux des cheveux et prévenant l'obstruction des follicules pileux. En plus de contrôler le sébum, l'hydrolat de genévrier tonifie et revitalise les cheveux, améliorant leur santé et leur apparence.

Et les huiles végétales ?

Contrairement à ce que l’on pense, certaines huiles végétales possèdent des bienfaits pour les cheveux gras. L’huile de Noisette (Corylus avellana seed oil) et l’huile de Jojoba (Simmondsia chinensis seed oil) sont les huiles végétales les plus efficaces pour lutter contre les cheveux gras.

L’huile végétale de Noisette, rééquilibrante et purifiante

L'huile végétale de Noisette est un excellent régulateur de sébum et complète efficacement l'action de l'huile de Jojoba. Elle purifie le cuir chevelu, contribuant à prévenir les cheveux gras. Riche en nutriments, cette huile pénètre profondément, fortifie les cheveux, et leur redonne tonus et vitalité, tout en les laissant souples et brillants. Elle aide aussi à diminuer la production de pellicules.

L’huile végétale de Jojoba, assainissante et séborégulatrice

Particulièrement recommandée pour les peaux et cheveux gras, l'huile végétale de Jojoba possède des propriétés séborégulatrices, c'est-à-dire qu'elle réduit la production de sébum au niveau du cuir chevelu, évitant ainsi l'aspect gras des racines. Elle rend également les cheveux abîmés plus souples, élastiques et résistants. En outre, cette huile contribue à assainir le cuir chevelu grâce à ses propriétés antipelliculaires, maintenant les cheveux propres et sains.

Privilégier des humectants qui ne perturbent pas l’équilibre séborrhéique

Pour un shampoing destiné aux cheveux gras, il est vital de préserver l'hydratation de la fibre capillaire. En effet, les shampoings purifiants jouent un rôle séborégulateur pour les racines mais ne doivent pas pour autant assécher la chevelure. Les humectants, éléments clés de ces formules, fonctionnent comme des aimants à humidité, captant et conservant l'eau nécessaire au bon niveau d'hydratation des cheveux.

L’humectant le plus courant pour les shampoings pour cheveux gras est l’Aloe vera, puisqu’il maintient le niveau d’hydratation sans perturber l’équilibre de production de sébum. Le gel contenu dans ses feuilles contient de l’eau et des polysaccharides et est extrêmement efficace pour apaiser, hydrater et apporter de la fraîcheur. Sa propriété calmante est utilisée pour traiter divers problèmes tels que l'hyperséborrhée. L'Aloe vera possède en effet des vertus purifiantes, rendant les shampoings rééquilibrants qui en contiennent idéaux pour réguler la production de sébum et réduire l'effet brillant à la racine des cheveux.

Pour repérer l’Aloe vera dans une liste INCI, il vous suffit de chercher « Aloe barbadensis leaf extract ».

Bannir les sulfates qui favorisent la surproduction de sébum

Les sulfates, une catégorie de tensioactifs, jouent un rôle crucial dans la stabilisation de l'émulsion et l'efficacité nettoyante des shampoings en général. En tant que détergents puissants, ils peuvent cependant nettoyer les cheveux de façon trop agressive. La présence de sulfates peut complètement perturber l’équilibre de la production de sébum. En effet, le cuir chevelu subissant l’agressivité de sulfates se sent attaqué et produit alors davantage de sébum pour tenter de se protéger. Ce mécanisme de défense naturel entraîne alors un cuir chevelure qui a tendance à regraisser plus rapidement qu’habituellement. Il est donc essentiel d’éviter les sulfates dans les shampoings cheveux gras !

Néanmoins, leur aptitude remarquable à générer de la mousse et leur avantage économique rendent les tensioactifs sulfatés des composants largement utilisés dans la formulation des shampoings cheveux gras. Même si les tensioactifs sont nombreux, il existe des moyens efficaces pour identifier et éviter les tensioactifs sulfatés dans les shampoings destinés aux cheveux gras. Les tensioactifs sont des ingrédients essentiels pour un shampoing, ils se situent donc en début ou en milieu de liste INCI. Pour détecter les sulfates, il suffit de chercher les noms d'ingrédients se terminant par « -sulfate », tels que le Sodium laureth sulfate, le Sodium lauryl sulfate, ou le Sodium coco-sulfate.

Il n'y a cependant aucune raison de s'alarmer, car il est parfaitement possible de trouver des shampoings moussants et efficaces sans recourir à ces tensioactifs sulfatés. Les émulsifiants se répartissent en de vastes catégories, principalement classées en quatre groupes : anioniques, amphotères, cationiques, et non ioniques. Pour remplacer les sulfates, optez pour des alternatives parmi les tensioactifs anioniques comme les Sarcosinate (par exemple, Sodium cocoyl sarcosinate) ou les Glutamate (Sodium cocoyl glutamate). Les émulsifiants amphotères, identifiables à leur appellation en Amphoacétate (comme Sodium cocoamphoacetate) ou en Bétaïne (Cocamidopropyl bétaïne, par exemple), sont aussi préférables. Pour ce qui est des tensioactifs cationiques, ils se reconnaissent à leur structure quaternaire mentionnée dans leur dénomination, à l'instar du Polyquaternium-1. Enfin, les tensioactifs non ioniques comprennent les Glucoside (tels que Caprylyl/capryl glucoside ou Coco glucoside), les Alcanolamide (comme Cocamide) ou encore les esters de Sucrose, constituant des choix judicieux. Choisir des tensioactifs doux pour le cuir chevelu est crucial dans un shampoing purifiant : ils permettent de nettoyer sans perturber l’équilibre du cuir chevelu, et donc réguler la production de sébum.

Fuir les alcools qui graissent le cuir chevelu

Les alcools peuvent servir de solvants, conservateurs ou agents masquants dans les formulations cosmétiques, offrant ainsi une polyvalence notable. Cependant, leur utilisation est parfois contre-indiquée en raison de leur potentiel agressif pour le cuir chevelu et la fibre capillaire en elle-même. Ceci est particulièrement vrai pour les formules destinées aux cheveux gras, où une présence excessive d'alcools peut être préjudiciable. Comme pour les ingrédients sulfatés, l’hostilité de l’alcool sur le cuir chevelu représente une réelle agression pour cette zone sensible. En guise de protection, le cuir chevelu a tendance à produire du sébum en excès pour former une barrière de sécurité. La présence d’alcools dans les shampoings cheveux gras peut donc conduire à une perturbation de l’équilibre du cuir chevelu, à un accroissement de la sécrétion de sébum, et donc à des cheveux qui regraissent bien plus rapidement.

Pour minimiser ce risque, il est conseillé de vérifier attentivement la liste des ingrédients INCI du shampoing, en veillant à ce que les premiers composants n'incluent pas d'« Alcohol dénat. », d'« Isopropyl alcohol », ni de « Benzyl alcohol ».

Prioriser les conservateurs naturels face aux synthétiques

En tant que conservateurs cosmétiques, ces substances sont essentielles pour protéger divers produits, tels que les soins de la peau, le maquillage et les parfums, en inhibant la croissance de micro-organismes comme les bactéries et les moisissures. Cela contribue à prolonger la durée de vie des formulations. Il peut être difficile de repérer un conservateur dans la liste des ingrédients et de déterminer s'il est d'origine naturelle ou synthétique.

Favoriser les conservateurs naturels respectueux du cuir chevelu

Les conservateurs dits « naturels » offrent une alternative aux composés synthétiques et jouent un rôle crucial dans la préservation de la durabilité des cosmétiques en empêchant le développement microbien. Généralement présents en faible quantité, ces conservateurs se retrouvent souvent en fin de liste sur l'étiquette INCI des produits. Parmi la soixantaine de conservateurs autorisés dans l'industrie cosmétique, seulement 5 sont permis dans les cosmétiques bio : l'Acide benzoïque et ses sels, l'Acide salicylique et ses sels, l'Acide sorbique et ses sels, l'Acide déhydroacétique et ses sels, ainsi que l'Alcool benzylique.

Les huiles essentielles possèdent également des propriétés conservatrices grâce à leur teneur en conservateurs naturels qui aident à renforcer la protection du produit. Toutefois, leur efficacité conservatrice est insuffisante pour assurer seules la préservation du produit, nécessitant l'ajout de conservateurs supplémentaires dans la formule pour une protection optimale.

Attention aux conservateurs synthétiques

Les conservateurs synthétiques sont largement utilisés dans les cosmétiques, surtout dans ceux contenant de l'eau, pour leur efficacité à prévenir la croissance microbienne. Cependant, certains d'entre eux, comme les Parabènes, sont controversés en raison de leur impact environnemental et de leurs potentiels effets nocifs sur la santé, y compris leur rôle en tant que perturbateurs endocriniens et substances cancérigènes. Ces conservateurs peuvent également contribuer à la perturbation de la production de sébum à la surface du cuir chevelu.

Malgré leur présence en faible quantité dans les formules, où ils apparaissent souvent en fin de liste INCI, il est important de rester vigilant. Les Parabènes, par exemple, peuvent être identifiés par le suffixe "-paraben", tandis que d'autres comme le Triclosan et le Phénoxyéthanol sont aussi à éviter.

La législation impose une surveillance rigoureuse de ces substances, et leur concentration dans les produits doit respecter des limites strictes. Bien que leur utilisation dans les proportions autorisées soit généralement considérée comme sûre, opter pour des conservateurs naturels ou d'origine naturelle, qui ne présentent pas ces risques, est une approche préférable pour la santé et la sécurité. Les conservateurs naturels offrent une alternative moins problématique et sont recommandés pour une utilisation dans les cosmétiques.

Et les antioxydants naturels pour conserver la qualité des ingrédients

Les shampoings pour cheveux gras sont essentiels pour purifier et réguler la production de sébum, incorporant souvent des huiles essentielles, ou même des huiles végétales. Cependant, ces ingrédients peuvent s'oxyder sous l'effet de l'oxygène, de la lumière, de la chaleur ou de certains métaux, compromettant leur efficacité par la modification de leur couleur, odeur et texture. L'incorporation d'antioxydants dans ces formules devient alors cruciale pour protéger les cheveux et préserver la stabilité des ingrédients les plus sensibles.

Les antioxydants, qu'ils soient synthétiques ou naturels, sont présents en petites quantités dans les formulations cosmétiques, se situant généralement vers la fin de la liste INCI. Le Tocophérol (vitamine E) et son dérivé, le Tocophéryl acétate, sont parmi les antioxydants naturels les plus couramment utilisés pour leurs propriétés protectrices. À l'inverse, les antioxydants synthétiques comme le BHT et le BHA, souvent critiqués pour leurs effets potentiellement perturbateurs endocriniens et allergènes, soulignent l'importance de bien choisir ses produits en optant pour des options naturelles lorsqu'on lit les étiquettes des shampoings.

Sélectionner des antioxydants naturels est d’autant plus important que la vitamine E est bénéfique pour les cheveux gras. La vitamine E contribue à maintenir le cuir chevelu en bonne santé et à sa circulation sanguine optimale. Elle joue un rôle clé dans le maintien d'un équilibre approprié de la production de sébum, prévenant ainsi les cheveux d'être excessivement gras.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 1 votes )

Bibliographie

Publication : Coline Deffaugt-Sanchez. Le conseil capillaire à l’officine : des conseils cosmétologiques aux traitements médicamenteux. Sciences pharmaceutiques. 2011. ffdumas-00786928f

Publication : LES PRODUITS CAPILLAIRES ET LEUR CONSEIL a L’OFFICINE. (2013). https://portaildoc.univ-lyon1.fr/.

Publication : Beylot, G. (2013). Les cheveux gras. Actualités Pharmaceutiques, 52(525), 59‑60. https://doi.org/10.1016/j.actpha.2013.02.015

Publication : Orane Charabot. L’importance du cuir chevelu dans les états séborrhéiques. Sciences pharmaceutiques. 2023. ffdumas-04206439f