L'acérola, connue sous le nom de cerise des Antilles ou cerise de la Barbade, est un fruit originaire des îles Caraïbes, d’Amérique centrale et d’Amazonie. À ce jour, le Brésil est l’un des plus grands producteurs d’acérola au monde. Si ce fruit regorge de bienfaits, c’est notamment grâce aux phytonutriments qu’il contient, à savoir : les caroténoïdes, les composés phénoliques, les flavonoïdes, et en particulier, la vitamine C (acide ascorbique). En effet, selon le Ciqual, tableur nutritionnel de référence, ce serait l’aliment le plus riche en vitamine C. L’acérola a donc des capacités antioxydantes et antibactériennes tellement élevées que la communauté scientifique et les entreprises pharmaceutiques s’y sont intéressées pour l’exploiter commercialement. Depuis quelques années, une pléthore de compléments alimentaires à base d’acérola est mise en vente sur le marché pour sa composition en vitamine C. Cet article se concentrera alors sur les potentiels de la vitamine C contenue dans l’acérola et son utilisation adéquate pour couvrir ses besoins.

Cet article a été mis à jour le 20/09/2022

Conseils d’utilisation de l’acérola

Il est recommandé de consommer 1g/j de poudre d’acérola, soit ½ cuillère à café de poudre, ce qui correspond à 175 mg de vitamine C.  Aussi, la dose journalière recommandée pour la vitamine C est de 110 mg/j. La dose maximale est de 1110 mg/j.

Quelle forme ?

Pour mieux profiter des bienfaits de l’acérola, il est recommandé de le consommer sous forme de poudre, car cette dernière est plus riche et plus concentrée en nutriments.

À quels moments de la journée ?

Nous vous recommandons de la consommer durant les repas suivants pour profiter au mieux de ses bienfaits :

  • Petit-déjeuner
  • En-cas
  • Déjeuner
  • Dîner
Quels modes d’utilisation ?

Pour faciliter sa prise, il est possible d’intégrer votre poudre d’acérola dans les préparations suivantes :

  • Yaourt/Laitage/Boissons et desserts végétaux
  • Boisson : eau, smoothie et jus
  • Pudding/Dessert/ Compote
  • Salade de fruits ou de légumes
  • Vinaigrette

Bienfaits de la vitamine C dans l’acérola

Effet antioxydant

À cause d’une alimentation déséquilibrée ou d’un stress continu, des radicaux libres peuvent s’accumuler dans les tissus et favoriser le stress oxydatif. Les propriétés antioxydantes de la vitamine C contenue dans l’acérola n’ont plus de secrets. En effet, ces dernières lui permettent de neutraliser ces radicaux libres en limitant leur prolifération et de protéger les cellules contre le vieillissement prématuré de la peau. Par ailleurs, il faut savoir que la poudre d’acérola contient de la vitamine C sous une forme naturelle appelée : acide-L-ascorbique. Contrairement aux vitamines C de synthèse, celle-ci est la forme la mieux assimilée par l’organisme. Ce qui la rend plus avantagée que les autres compléments alimentaires en vente sur le marché.

Effet sur l’absorption du fer

La vitamine C, présente dans l’acérola, serait un véritable allié pour palier le défaut d’absorption du fer non héminique, c’est-à-dire d’origine végétale. En effet, le fer provenant des légumineuses, des produits céréaliers et des graines oléagineuses n’est assimilable qu’entre 1 à 15%, par rapport au fer d’origine animale qui lui est assimilable jusqu’à 40%. Utiliser l’acérola dans vos repas ou en-cas serait très utile pour une meilleure assimilation du fer, notamment pour les personnes adoptant une alimentation flexitarienne, végétarienne ou végétalienne, mais aussi pour les femmes menstruées, enceintes et allaitantes dont les besoins en fer sont augmentés.

Il faut savoir que la vitamine C est la plus fragile de toutes les vitamines. À température ambiante, la moitié de la teneur en vitamine C de l’acérola peut être perdue en 24h. Elle est sensible à l’eau, à l’air et à la lumière, et peut être détruite par la consommation d’alcool, d’aliments contenant des tanins (thé, café, jus de raisin), et par le tabac. Aussi, la vitamine C est thermosensible, c’est-à-dire sensible à la chaleur. Il est donc recommandé de ne pas chauffer l’acérola pour préserver la teneur en vitamine C contenue dedans, et de consommer des repas frais avec la poudre afin d’assurer l’absorption du fer et de mieux profiter de ses bienfaits.

Effet sur la synthèse de collagène

Le collagène est la protéine fibreuse la plus abondante du corps humain. C’est aussi le composant structurel de différents tissus conjonctifs de l’organisme. Selon l’EFSA , la vitamine C contribuerait à la formation de collagène pour assurer le bon fonctionnement des tissus, notamment les os, les tendons et ligaments, le cartilage, les gencives, la peau et les vaisseaux sanguins.

Pour la cicatrisation d’une plaie par exemple, l’acérola peut intervenir dans une supplémentation afin d’accélérer la formation de collagène, et ce, grâce à sa composition en vitamine C. En effet, plusieurs études ont démontré qu’une complémentation en collagène associée à la vitamine C serait d’une grande importance dans le processus de cicatrisation, particulièrement chez des personnes plus ou moins âgées dont le renouvellement des cellules cutanées se fait plus lentement. Il est inévitablement recommandé d’avoir un avis médical pour éviter toute interaction médicamenteuse.

Effet sur la fatigue

Il faut savoir que la fatigue est souvent l’un des premiers symptômes d’une carence en vitamine C. L’acérola paraît être la meilleure alternative naturelle pour apporter de la vitamine C, sous une forme assimilable, d’autant plus qu’elle contribue à réduire considérablement la fatigue ou l’asthénie. Il est donc recommandé de consommer de l’acérola dans le cas d’une convalescence après un rhume, une grippe ou d’une grande fatigue, à raison de 2 g/j, ce qui équivaut à 350 mg/j de vitamine C. Il est également préconisé d’en apporter avant un effort physique (boissons de l’effort par exemple), un examen ou un entretien important.

Effet sur le système immunitaire

Selon l’EFSA, la vitamine C contenue dans l’acérola contribuerait à maintenir un fonctionnement normal du système immunitaire. En effet, cette dernière est très importante pour les cellules car elle va stimuler la production de cytokines, messagers assurant la communication entre les cellules du système immunitaire. De ce fait, ces cytokines activeront la réponse immunitaire afin de défendre l’organisme contre une substance étrangère, agressive ou non. Ceci étant aussi grâce aux flavonoïdes et aux caroténoïdes présents dans l’acérola qui contribuent tous, à leur échelle, à renforcer le système immunitaire.

Effet antibactérien

Il faut savoir qu’une carence en vitamine C peut provoquer une sensibilité significative aux infections, à savoir :

  • Des affections ORL (rhume, rhinite et sinusite aiguës virales, otite, pharyngite).

  • Des récidives d’herpès (boutons de fièvre)

  • Infections de plaies dus à un défaut de cicatrisation

La poudre d’acérola est idéale pour lutter contre les maladies de l’hiver.  En effet, elle peut être utilisée en prévention et en cas d’infection car elle soutient l’immunité, en partie grâce à sa teneur en vitamine C, mais aussi grâce aux flavonoïdes et aux caroténoïdes qu’elle contient.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 3 votes )

Bibliographie

Publication : Buxeraud, J., & Faure, S. (2021). La vitamine C. Actualités Pharmaceutiques, 60(604), S24‑S26. https://doi.org/10.1016/j.actpha.2021.01.025

Publication : Motohashi, N., Wakabayashi, H., Kurihara, T., Sohara, Y., & Molnár, J. (2004). Biological activity of barbados cherry (acerola fruits, fruit of Malpighia emarginata DC) extracts and fractions. Phytotherapy Research, 18(3), 212‑223. https://doi.org/10.1002/ptr.1426

Publication : Rougé, P., Borges, J. P., Culerrier, R., Brulé, C., Didier, A., & Barre, A. (2009). Les protéines de transfert des lipides : des allergènes importants des fruits. Revue Française d’Allergologie, 49(2), 58‑61. https://doi.org/10.1016/j.reval.2009.01.003

Site Web : Les AVK en pratique. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/medicaments/utilisation/bon-usage/anticoagulants/en-pratique.html

Site Web : Le collagène marin pour la cicatrisation, Peptides collagène. (s. d.). Nuviline. https://www.nuviline.fr/info/collagene-pour-la-cicatrisation/

Site Web : Hamilton, J. P. A. (2022, août 9). Revue générale des surcharges en fer. Manuel MSD. https://www.msdmanuals.com/fr/professional/h%C3%A9matologie-et-oncologie/surcharge-en-fer/revue-g%C3%A9n%C3%A9rale-des-surcharges-en-fer?query=h%C3%A9mochromatose

Site Web : Johnson, L. E. (2022, août 9). Carence en vitamine C. Manuel MSD. https://www.msdmanuals.com/fr/professional/troubles-nutritionnels/carence-d%C3%A9pendance-et-toxicit%C3%A9-des-vitamines/carence-en-vitamine-c

Site Web : Risques rénaux des compléments alimentaires : une cause ignorée. (s. d.). Revue Medicale Suisse. https://www.revmed.ch/revue-medicale-suisse/2014/revue-medicale-suisse-419/risques-renaux-des-complements-alimentaires-une-cause-ignoree

Site Web : A. (s. d.). Pêche, noix et noisettes, des aliments qui provoquent plus d’allergies aux LTP chez les enfants. Healthy Journal. https://fr.healthy-journal.net/19778236-peach-walnuts-and-hazelnuts-foods-that-cause-more-allergy-to-ltp-in-children