Être stressé peut-il faire grossir?

Une rupture ? Un pot de glace ! Un examen ? Une tablette de chocolat ! Une situation stressante peut être fatale pour votre tour de taille…

L’anxiété entraîne des réactions souvent excessives pour compenser le stress occasionné. On se réfugie facilement dans l’alimentation, le grignotage et les excès en tous genres pour se calmer. L’alimentation influence grandement notre sensation inconsciente de bien-être ; un peu comme une catharsis, en période de stress important, certaines personnes ont le curieux réflexe de manger pour se déstresser.

Mais le stress peut-il nous faire grossir et pourquoi sommes-nous plus sujets à la prise de poids dans des périodes stressantes ? 

Pourquoi grossissons-nous en période de stress ?

Dans les faits cela signifie que plus on est stressé, plus notre corps aura tendance à stocker les graisses. D’un point de vue psychologique cela s’appelle compenser pour se récompenser.

Si on remonte à la naissance, se nourrir procure dès nos premiers mois un sentiment d’apaisement, de satisfaction que ce soit au sein ou au biberon. Si de nombreuses personnes peuvent se réfugier dans l’alimentation en cas de périodes difficiles, cela peut s’expliquer par le fait que dès leur plus jeune âge, leur éducation à la nourriture fonctionnait sur le principe de récompense/punition.

“Finis ton assiette de haricots verts (ça marche aussi pour les épinards, choux-fleurs) sinon tu n’auras pas de dessert” est la phrase typique qui a pu bercer toute notre enfance et qui a aujourd’hui des répercussions sur notre tendance à grignoter ou à nous jeter vers la nourriture en cas de pression. De même, si nous avons une forte tendance à manger des aliments sucrés, c’est parce qu'ils agissent sur les neurotransmetteurs du cerveau, en libérant des hormones de plaisir comme les endorphines, ils nous donnent une sensation de bien-être de courte durée.

Le point scientifique  : un peptide (quesaco ? une molécule reliée par des acides aminés) produit par l'hypothalamus, dont le taux augmente en cas de stress stimulerait alors la masse grasse, notamment abdominale.

Les causes


Il est plus difficile de diminuer les problèmes qui génèrent le stress plutôt que de modifier nos habitudes alimentaires et mode de vie. Certaines obésités graves surviennent à la suite d’un sévère traumatisme psychologique. Les aliments les plus énergétiques, gras et/ou sucrés sont ceux qui permettent de mieux combattre les effets du stress et d’apporter un réconfort.

Mais ce sont aussi les pires ennemis de nos hanches et fessiers. Être stressé est le signe que votre corps a quelque chose à vous dire, qu’il veut vous faire comprendre qu’une situation particulière, quelqu’un ou quelque chose vous perturbe et que vous avez un mal-être.

Le saviez-vous ?

Le stress est présent chez l’être humain depuis toujours, la seule chose qui change ce sont les raisons, les causes. Ainsi il existe un “bon” stress qui permet aux hommes de se surpasser ; nos ancêtres vivaient avec des risques importants pour leur vie qui concernaient plus un état physique et se rapproche de ce que l’on nomme l’instinct de survie. Cela les aidaient à détecter ce qui pouvait être dangereux pour leur vie.


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre