La cellulite touche la plupart des femmes, principalement au niveau du bas du corps. En effet, 90 % des femmes sont concernées. Quel que soit le type de cellulite en question, la majorité des femmes cherchent à atténuer l’aspect de capitons, communément appelé « peau d’orange ». La cellulite n’est pas problématique pour la santé, cette préoccupation est plus d’ordre esthétique. Toutefois, il est possible de l’atténuer par le biais d’une bonne hygiène de vie.  L'huile essentielle de Pamplemousse est souvent recommandée en raison de ses propriétés lipolytiques et drainantes. Son efficacité anticellulite n'a pas encore été scientifiquement prouvée, mais, combinée à une activité physique régulière, à une hygiène de vie saine et utilisée en synergie avec d’autres huiles essentielles, elle peut aider à combattre la cellulite.

Cet article a été mis à jour le 02/05/2024

Des propriétés anticellulite réputées mais non prouvées

La cellulite ou lipodystrophie superficielle est formée par des amas d’adipocytes hypertrophiés. Les adipocytes sont des cellules qui se trouvent dans la couche la plus profonde de la peau, l’hypoderme. Ils forment le tissu adipeux, avec pour rôle de stocker les triglycérides (graisses). La cellulite s’installe lorsque la structure du tissu adipeux subit des modifications morphologiques. C’est l’hypertrophie des adipocytes qui exerce une pression sur les couches supérieures de la peau (derme et épiderme) et créée la surface bosselée, caractéristique de la cellulite. Elle est souvent localisée au niveau des hanches, du haut des cuisses, des fesses et en moindre mesure des bras et des mollets. L'émergence de la cellulite est influencée par les hormones, l'hérédité, la rétention d'eau, une augmentation de la masse graisseuse, ou une fibrose péri-adipocytaire. Ainsi, il existe trois types de cellulite :

  • La cellulite adipeuse est la plus répandue. Elle est causée par un régime alimentaire riche en graisses et en sucres. Les adipocytes sont surchargés et forment des amas.
  • La cellulite aqueuse est directement liée à une mauvaise circulation sanguine et lymphatique qui conduisent à la rétention d’eau. Elle se manifeste notamment par une sensation de jambes lourdes et gonflées.
  • La cellulite fibreuse est la moins répandue, mais aussi la plus douloureuse. Elle est causée par une invasion du tissus adipeux par des fibres de collagène. La peau est dure, capitonnée, et peut prendre un aspect violacé. Cette cellulite s’installe fréquemment au niveau des cuisses et des fesses. Elle est difficile à déloger.
  • Il arrive que certaines femmes développent divers types de cellulites selon les zones du corps, ce phénomène est alors qualifié de cellulite mixte.

L’huile essentielle de Pamplemousse est souvent rencontrée dans les recettes anticellulite pour ses propriétés drainantes et lipolytiques. De plus, elle favoriserait la pénétration cutanée des actifs. Grâce à ses propriétés drainantes, elle permettrait de réduire notamment la rétention d’eau, impliquée dans la mise en place de la cellulite aqueuse. D’autre part, avec sa concentration élevée en limonène (90 à 97 %), l’huile essentielle de Pamplemousse aurait des propriétés lipolytiques lui permettant de favoriser la lipolyse, c'est-à-dire la dégradation des lipides stockés dans les adipocytes. Toutefois, à ce jour, aucune étude scientifique ne s’est penchée sur ces effets prétendus de l'huile essentielle de pamplemousse sur la cellulite. Il est donc recommandé de combiner l'huile essentielle de Pamplemousse avec d'autres huiles essentielles connues pour leurs propriétés drainantes et lipolytiques démontrées, pour bénéficier de leurs effets synergiques sur la cellulite.

Quelles autres huiles essentielles sont efficaces contre la cellulite ?

D'autres huiles essentielles présentent des propriétés intéressantes dans la lutte contre la « peau d’orange » :

  • Huile essentielle de Cèdre de l’Atlas : Reconnue comme une référence pour agir sur la cellulite, elle contient de l'atlantone, une cétone sesquiterpénique (<30%), lui conférant des propriétés lipolytiques. En plus de son rôle dans le déstockage des graisses, le Cèdre de l’Atlas est considéré comme un agent drainant et tonique circulatoire grâce à cette même molécule, ce qui en fait une option envisageable en cas de rétention d'eau, un facteur prédisposant à la cellulite. De plus, les sesquiterpènes du Cèdre de l’Atlas tels que le béta-himachalène, ont des propriétés anti-inflammatoires en réduisant la libération de médiateurs de l’inflammation. Ceci peut être bénéfique dans le cas d'une cellulite enflammée.
  • Huile essentielle de Criste Marine : Composée à plus de 80% de carbures monoterpéniques, tels que le béta-phellandrène et le gamma-terpinène, elle est réputée pour ses propriétés drainantes et amincissantes. En facilitant l'élimination des graisses et agissant sur la rétention d'eau, cette huile essentielle est considérée comme un allié dans la lutte contre la cellulite.

En application locale

Beurre de massage pour adultes

L’huile essentielle de Pamplemousse peut être utilisée dans une synergie complète pour se débarrasser de la cellulite avec les huiles essentielles.

Pour adultes. Par voie cutanée. 

Dans un flacon verser :

  • 50 grammes de Beurre de Karité (fondu au bain-marie)
  • 60 gouttes d'huile essentielle de Pamplemousse
  • 60 gouttes d'huile essentielle de Cèdre de l'Atlas
  • 30 gouttes d'huile essentielle de Criste Marine
  • 30 gouttes d'huile essentielle de Lemongrass

Agiter énergétiquement le mélange. A appliquer quotidiennement en massage sur les zones ciblées, en veillant à bien laisser pénétrer le mélange. Effectuer ce massage 2 fois par jour, le matin et le soir, durant 3 semaines. Si vous souhaitez prolonger l’utilisation, faites une pause d’une semaine puis reprenez pour 3 semaines supplémentaires.

Cette synergie est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes. Ce mélange est également contre indiqué aux personnes épileptiques, ou asthmatiques. Il est impératif de consulter un médecin avant d'utiliser ce mélange en cas de traitement médicamenteux pour l'hypertension. Soyez également vigilants en cas d’antécédents de cancers hormono-dépendants. Il est aussi recommandé de réaliser un test allergique dans le creux du coude avec le mélange avant toute utilisation. Ne pas s’exposer au soleil pendant au moins 12h après application.

Synergie pour femmes enceintes

L’huile essentielle de Pamplemousse peut être employé pour atténuer la cellulite pendant la grossesse, en synergie avec d’autres huiles essentielles pour lutter contre l’effet « peau d’orange :

Pour les femmes enceintes de plus de 3 mois de grossesse. Par voie cutanée. 

Dans un pot verser :

  • 40 grammes de Beurre de Karité (fondu au bain-marie)
  • 40 gouttes d'huile essentielle de Pamplemousse
  • 40 gouttes d'huile essentielle d'Eucalyptus Citronné

Mélanger soigneusement, puis laisser le mélange refroidir dans un petit pot au réfrigérateur. Déposer une petite quantité du mélange sur les zones concernées, en évitant la région abdominale. Masser délicatement et assurez-vous que le mélange pénètre bien. Répétez ce massage deux fois par jour, matin et soir, sur une période de trois semaines. Si vous souhaitez prolonger l'application, effectuez une pause d'une semaine avant de reprendre le traitement pendant trois semaines supplémentaires.

Il est recommandé de réaliser un test allergique dans le pli du coude avec le mélange avant toute utilisation. L’huile essentielle de Pamplemousse est photosensibilisante, ne pas s’exposer au soleil pendant 12h après utilisation. Les personnes souffrant d'asthme ou d'épilepsie doivent impérativement consulter un professionnel de la santé avant d'utiliser ce mélange. En règle générale, l'utilisation d'huiles essentielles est interdite au cours des trois premiers mois de la grossesse. Pour des informations plus détaillées : les huiles essentielles pour les femmes enceintes et allaitantes.

En soutien comme coupe faim

Le développement de la cellulite, notamment la cellulite adipeuse est étroitement liée à l’augmentation de la masse graisseuse et donc à la prise de poids. Pour contrôler son poids de manière durable il est parfois difficile de résister au grignotage de produits sucrés ou gras et en moindre quantités. L’huile essentielle de Pamplemousse peut aider dans le cadre d’un régime en réduisant les envies impulsives de grignotage, mais il est crucial de ne pas la considérer comme un substitut à une alimentation diversifiée, équilibrée et à un mode de vie sain. Son composant principal, le limonène, agit sur les hormones associées à la faim. L'huile essentielle de Pamplemousse peut donc être intégrée en complément d'une activité physique régulière et d’une alimentation saine pour lutter contre la cellulite.

Utilisation seule

Réservé aux adolescents et adultes. Par voie orale.

Déposer une goutte d'huile essentielle de Pamplemousse sur un support neutre et laissez-la se dissoudre dans la bouche avant les repas, jusqu'à trois fois par jour, pour une durée ne dépassant pas trois semaines.

Les personnes souffrant d'asthme ou d'épilepsie, ainsi que les femmes enceintes ou allaitantes, doivent consulter un médecin avant utilisation. Evitez une utilisation prolongée. Cela ne remplace pas une alimentation diversifiée et équilibrée ni un mode de vie sain. En cas de doute, il est conseillé de solliciter l'avis d'un professionnel de santé.

En synergie

L’huile essentielle de Pamplemousse peut être employée en synergie coupe-faim avec d’autres huiles essentielles pour réduire l’appétit :

Réservé aux adolescents et adultes. Par voie orale.

Dans un flacon vide, ajouter :

  • 20 gouttes d’huile essentielle de Pamplemousse
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Romarin à Verbénone
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Géranium Rosat
  • 40 gouttes (2 mL) d’huile végétale alimentaire

Déposez deux gouttes du mélange sur un comprimé neutre et laissez-le se dissoudre dans la bouche sans le mâcher, soit lorsque l'envie de grignotage se fait sentir entre les repas, soit cinq minutes avant de manger., Ne pas dépasser quatre fois par jour.

Ce produit est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes. Évitez son usage continu sur le long terme. Les personnes asthmatiques ou souffrant d'épilepsie devraient consulter un professionnel de santé avant utilisation. Ce mélange ne remplace pas une alimentation diversifiée et équilibrée, ni un mode de vie sain. En cas de doute, il est recommandé de consulter un professionnel de santé.

Précautions d’emploi

Les huiles essentielles, en tant que substances naturelles puissantes, demandent une application prudente. En ce qui concerne l'utilisation cutanée de l'huile essentielle de Pamplemousse :

  • Déconseillée aux femmes enceintes, pendant le premier trimestre de la grossesse.
  • Après une application cutanée, il est important d’éviter de s’exposer au soleil pendant 12h : l’huile essentielle de Pamplemousse est photosensibilisante. Il existe aussi de l'huile essentielle de Pamplemousse sans furocoumarines, préconisée pour un usage cosmétique afin d'éliminer ce risque photosensibilisant.
  • En raison de son potentiel irritant lié à sa richesse en limonène, il est conseillé de la diluer dans une huile végétale à 20% maximum (soit 1 goutte pour 4 gouttes d'huile végétale, voire plus selon la zone d'application.
  • En raison de la présence de limonène, réaliser un test allergique dans le creux du coude avant l’utilisation. En cas de réaction, ne pas l’utiliser.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 1 votes )

Bibliographie

Ouvrage : Millet, F. (2015). Le grand guide des huiles essentielles. Marabout.

Ouvrage : Couic-Marinier, F., Touboul, A. (2020). Le guide Terre Vivante des huiles essentielles, Terre Vivante

Ouvrage : Blondeau, S., & Baudoux, D. (2022). Les molécules amusantes : Quand découvrir la science des huiles essentielles devient un jeu. AMYRIS.

Ouvrage : Couic-Marinier, F., & Frély, R. (2019). Huiles essentielles : Le guide complet pour toute la famille. SOLAR

Site Web : Pamplemousse — Wikiphyto. (s. d.). https://www.wikiphyto.org/wiki/Pamplemousse

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.