L’huile de Bourrache est issue des graines de la plante Bourrache officinale. Elle est très réputée pour sa singulière composition en acide gamma-linolénique, lui conférant notamment des propriétés anti-inflammatoires. Cependant, sa réputation est entachée par une potentielle toxicité de l’huile par voie orale. En réalité, l’huile de Bourrache ne présente pas de risque par voie orale dès lors que les doses préconisées en cure et les précautions d’usage sont respectées, sous avis médical. Cette réputation, infondée, est due à la composition des autres parties de cette même plante, les parties aériennes (fleurs, tiges, feuilles), pouvant se révéler toxiques à forte dose et sur le long terme.

Cet article a été mis à jour le 21/06/2023

Pas d’effet indésirable par voie cutanée

L’huile de Bourrache est considérée commeune huile très sûre, ne présentant pas de contre-indications pour son utilisation par voie cutanée. Elle est non allergisante et non irritante. Elle est cependant considérée comme assez comédogène, avec un indice de comédogénicité de 2. Il est donc déconseillé de l’utiliser en cas de peaux grasses et acnéiques. Elle est cependant très adaptée en cas de peau mature. Il est souvent recommandé de la diluer entre 5 et 10 % dans une autre huile végétale pour limiter le risque comédogène, masquer son odeur caractéristique ou encore pour des raisons économiques car c’est une huile assez coûteuse.

Possibles effets secondaires par voie orale

La consommation de l’huile de Bourrache issue des graines ne présente pas d’effets secondaires majeurs. Ce sont les parties aériennes, utilisées principalement en infusion ou en salade, qui sont responsables de la réputation sur la toxicité de cette plante. En effet, elles contiennent des alcaloïdes pyrrolozidiniques, qui sont des composés hépatotoxiques et cancérigènes. Ils ne sont présents en faible quantité dans les parties aériennes mais suffisante pour être toxique sur le long terme et/ou à forte dose. Pour donner une idée, une tasse d’infusion de fleurs de Bourrache apporterait 16 μg d’alcaloïdes pyrrolizidiniques, soit une fois et demie la dose maximale conseillée. Aujourd’hui, leur utilisation est donc fortement déconseillée. Contrairement aux parties aériennes, les composés hépatotoxiques ne sont présents qu’en traces dans l’huile extraite des graines. En revanche, si elle est consommée en trop grande quantité, elle peut engendrer des flatulences, des éructations, des ballonnements ou encore des selles molles. Il est donc important de respecter la posologie recommandée lors de cures d’huile de Bourrache. La posologie usuelle est de 1 à 2 grammes par jour en cure de 3 à 4 semaines. Sous avis médical, le dosage peut monter jusqu’à 6 à 10 grammes pour traiter l’arthrite rhumatoïde. Après chaque cure, un arrêt de 4 semaines est impératif avant une éventuelle nouvelle cure et il est important de ne pas dépasser 3 à 4 cures par an.

Précautions d’utilisation pour les personnes sensibles

La fleur comme l’huile sont contre-indiquées par voie orale aux femmes enceintes ou allaitantes, à tous les jeunes adultes et enfants de moins de 18 ans, à toutes les personnes souffrant de maladies du foie, de cancers hormono-dépendants ou ayant une disposition génétique à ces cancers. Ayant une forte interaction avec les médicaments, les cures d'huile de Bourrache sont aussi contre-indiquées en cas de prise de certains antibiotiques, d’hypolipémiants, d'anti-coagulants et d'anti-inflammatoires. Pour finir, elle est proscrite en cas de kyste ovarien, de fibromes, de nodules ou mastoses.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.8 ( 83 votes )

Bibliographie

Publication : Martini, N. (2021). Borage. Journal of primary health care, 13(3), 289‑290. https://doi.org/10.1071/hc19564

Site Web : Catrysse, S. (2021, 3 juin). Bourrache (Sommité Fleurie coupée) : les bienfaits de cette plante. https://www.passeportsante.net

Site Web : Thomas, C. (2021, 4 juin). Huile de bourrache : bienfaits, posologie et contre-indications. Doctonat. https://doctonat.com/huile-bourrache/

Site Web : D. (2023, 3 février). La bourrache, Borago officinalis L. - DU SENTIER AU POTAGER. DU SENTIER AU POTAGER. https://dusentieraupotager.fr/index.php/2020/05/01/la-bourrache-borago-officinalis-comment-cultiver-recolter-et-profiter-de-ses-bienfaits-recettes-et-astuces/

Site Web : Bourrache - Proxim. (s. d.). Proxim. https://www.groupeproxim.ca/fr/article/produits-de-sante-naturels/bourrache

Site Web : Huile d’onagre - Proxim. (s. d.). Proxim. https://www.groupeproxim.ca/fr/article/produits-de-sante-naturels/huile-donagre