La nutricosmétique est en vogue ces dernières années. De nos jours, les consommateurs ont envie de produits naturels qui amélioreront leur santé et leur physique, sans effets secondaires. Des cheveux sains résultent de la combinaison entre bonne santé et bonne pratique d’entretien. Des carences nutritionnelles sont les principales preuves que l’alimentation joue un rôle non négligeable sur la vitalité des cheveux. Les mécanismes par lesquels les nutriments peuvent modifier la structure, la texture ou la viabilité des cheveux sont encore peu connus. Toutefois, il semble que certains aliments aient un meilleur effet sur l'apparence globale des cheveux ou sur des pathologies du cuir chevelu. Il existe de nombreux aliments et plantes médicinales recommandés pour améliorer la croissance ou les reflets des cheveux, comme les graines de Chia. En utilisation cosmétique ou en consommation alimentaire, les graines de Chia contribueraient à la santé des cheveux.

Cet article a été mis à jour le 23/01/2023

Les avantages nutritionnels

Les graines de Chia sont de petites graines d'apparence marbrées noires, issues de la Chia (famille : Lamiacées). Reconnues pour leur richesse nutritionnelle, on leur prête de nombreuses vertus santé. En effet, les graines de Chia contiennent en bonne proportion des micronutriments, des oméga-3 et des acides aminés qui contribuent à :

  • La croissance des cheveux : l’intervention des graines de Chia sur la pousse des cheveux est due à plusieurs nutriments. Tout d'abord, le zinc : les graines de Chia sont sources de zinc, 20 g de graines de Chia (quantité recommandée) représentent 9 % des besoins journaliers en zinc. Ce dernier est important pour la croissance et la vitalité des phanères. Le mode d'action du zinc n'est pas encore entièrement compris. Néanmoins, on observe que les premiers symptômes d’une carence en zinc se manifestent par une pousse des cheveux ralentie, des cheveux cassants et des ongles minces. De plus, les graines de Chia participent à la croissance des cheveux par son apport en vitamine B3 qui aurait une action intéressante sur la pousse des cheveux.

  • Améliorer la densité et le diamètre des cheveux :  une étude scientifique a montré que la supplémentation en acides gras polyinsaturés (oméga-3 et oméga-6) et en antioxydants peut améliorer la densité et le diamètre des cheveux. En effet, 86,1 % des personnes supplémentées ont constaté une amélioration du diamètre de leurs cheveux, et 87,3 % ont observé une amélioration de leur densité.  Les graines de Chia sont riches en acides gras polyinsaturés (2,3 % pour 100 g) et sont vectrices d’antioxydants (polyphénols, cuivre, manganèse, zinc). Les éléments réunis suggèrent qu'elles peuvent aussi bien agir de la sorte.

  • La pigmentation des cheveux : la couleur naturelle des cheveux dépend de deux types de mélanines (eumélanine et phaeomélanine). C'est grâce à des proportions différentes de mélanines que l'on obtient les diverses nuances de cheveux. La production de mélanine est programmée génétiquement dans les mélanocytes. La mélanine est produite à partir de la tyrosine en présence de cuivre et tyrosinase. Une fois la synthèse de la mélanine interrompue, les cheveux ne se pigmentent plus et ils deviennent gris ou blanc. Un déficit en cuivre, bien que rare, se manifeste par des cheveux ternes et décolorés. Les graines de Chia sont riches en cuivre (0,18 mg pour 20 g de graines de Chia, soit 18 % des besoins journaliers), et donc contribuent à l'éclat et au maintien de la couleur des cheveux. Également, la présence d’antioxydants dans les graines de Chia contribue à la protection des mélanocytes contre les radicaux libres qui entrainent le vieillissement prématuré.

  • Prévenir la chute des cheveux : les graines de Chia, riches en fer, participent à prévenir la chute des cheveux. En effet, 20 g de graines de Chia couvrent 11 % des besoins journaliers en fer. Les carences en fer se manifestent notamment par des cheveux secs et une perte. La carence martiale affecte toutes les cellules, mais cela est surtout visible sur les cellules qui se renouvellent vite, comme les cellules des cheveux, de la peau ou du tube digestif. Par ailleurs, les graines de Chia sont vectrices d’acides aminés soufrés (cystéine et méthionine). On retrouverait environ 0,6 g de méthionine et 0,4 g de cystéine pour 100 g de graines de Chia. Les acides aminés soufrés contribueraient à la formation de la kératine : la kératine agit sur la cohésion et la structure du cheveu : elle le rend plus élastique, et donc plus fort, ce qui contribue à la santé générale des cheveux.

  • Lutte contre l’alopécie masculine : les études de biologie in vitro menées sur des cellules génétiquement modifiées pour produire une quantité excessive de dihydrotestostérone (DHT) indiquent que le zinc a un effet notable sur ces cellules. La production locale de DHT est facteur déterminant de l’alopécie androgénique. En effet, le DHT accélère la phase de croissance du cheveu, ce qui raccourcit sa durée de vie. La racine produit alors un cheveu mal fini, plus fragile, de plus en plus fin, qui se transforme en duvet avant de disparaître définitivement : l’alopécie. Ce phénomène s’appelle la miniaturisation des follicules pileux. Par ailleurs, l'interaction du zinc avec le DHT pourrait ralentir la perte des cheveux. Or, les graines de Chia contiennent une bonne proportion en zinc (4,58 mg de zinc pour 100 g de graines de Chia). Elles sont donc intéressantes pour un régime riche en zinc. Notons tout de même que cette étude préconise des doses beaucoup plus élevées que les recommandations quotidiennes, il faut alors considérer les bienfaits du zinc sur la perte de cheveux avec prudence.

En s'intégrant dans un régime alimentaire équilibré et diversifié, les graines de Chia vont dans le sens d'une amélioration globale de l'aspect des cheveux.

Les avantages cosmétiques

Le gel de graines de Chia

Le gel de Chia est un ingrédient cosmétique naturel. Il est rapide à fabriquer et promet une protection efficace des cheveux en continu. La texture gel des graines de Chia provient de leurs fibres solubles. En effet, les fibres solubles sont présentes en forte concentration dans les graines de Chia, avec 34 g pour 100 g de graines. En entrant en contact avec l’eau, les fibres solubles forment un réseau, rendant ainsi les graines visqueuses.

Le gel de Chia permet de fixer les boucles, il lutte contre les cheveux rebelles et les frisottis, sans effet carton. En outre, le gel procure aux cheveux un fini brillant et hydrate le cuir chevelu.

Son effet est identique au gel de Lin puisque tous deux sont riches en mucilages : des fibres solubles qui forment un gel transparent dès qu’elles sont réhumidifiées. On retrouve également le gel d’Aloe vera, plus connu pour les soins capillaires.

Recette du gel de Chia

Pour réaliser son propre gel de Chia maison, rien de plus simple, il faut :

  • 25 g de graines de Chia

  • 300 mL d’eau douce

Dans un récipient, mélanger énergiquement l’eau et les graines de Chia. Laissez le tout reposer pendant une heure. Une fois filtrée, à l’aide d’une passoire fine, d’un tamis ou d’un tissu adapté, votre préparation est prête. Le gel de Chia se conserve au frais, maximum cinq jours. Vous pouvez personnaliser votre gel de Chia en y ajoutant des hydrolats ou des huiles essentielles, comme l'Ylang-Ylang, reconnu pour ses bienfaits sur les cheveux et son odeur agréable.

Après avoir lavé vos cheveux, appliquez le gel de Chia sur cheveux mouillés et laissez agir pendant 15 minutes, puis rincez.

Attention, le gel de Chia est très difficile à filtrer, il est donc préférable d’ajouter plus de liquide que pas assez. Le gel de Lin ou gel d’Aloe Vera sont plus faciles à la préparation pour le même résultat.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 3 votes )

Bibliographie

Publication : Thomas Dubois. L’alopécie chez les jeunes. Sciences pharmaceutiques. 2015. ffdumas-01291607

Publication : AVIS de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments relatif à l’évaluation de la sécurité d’un complément alimentaire associant quatre composés actifs (un extrait de thé vert, un extrait de raisin, de la taurine et du gluconate de zinc). (2008). Afssa. https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2005sa0241.pdf

Publication : Le Floch C, Cheniti A, Connétable S, Piccardi N, Vincenzi C, Tosti A. Effect of a nutritional supplement on hair loss in women. J Cosmet Dermatol. 2015 Mar;14(1):76-82. doi: 10.1111/jocd.12127. Epub 2015 Jan 8. PMID: 25573272.

Publication : VERNEX-LOSET, L. (1997). Etude des processus dtinteraction laser de fibres naturelles par spectrométrie de masse. Application à la validation expérimentale des critères de différenciation du cheveux. http://docnum.univ-lorraine.fr/public/UPV-M/Theses/1999/Vernex_Loset.Lionel.SMZ9950.pdf