L’extrait de Pépins de Pamplemousse (EPP) est un ingrédient naturel connu pour ses propriétés antiseptiques. En effet, il posséderait une activité antimicrobienne sur différentes bactéries (S. aureus, P. aeruginosa, E. coli) ainsi que sur des levures et des moisissures (C. albicans et A.niger). On le retrouve donc en tant que conservateur dans les produits cosmétiques et comme complément alimentaire immunostimulant dans le commerce. Selon différentes conditions d’extraction et de purification, il est ainsi possible d’utiliser l’EPP par voie cutanée ou par voie orale, en veillant à respecter les précautions d’emploi. Il est par ailleurs bien différent de l’huile essentielle de Pamplemousse.

Cet article a été mis à jour le 19/12/2023

Craquez pour la Compagnie

IMMUNITÉ
Huiles essentielles en...
A partir de 14.9€
picto cart
TEA TREE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
CITRONNELLE DE JAVA
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
CASSIS
Macérat de bourgeons BIO
A partir de 5.8€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
EUCALYPTUS CITRONNÉ
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart

Comment l’EPP est-il produit ?

L’extrait de Pépins de Pamplemousse est obtenu par un procédé d’extraction à la glycérine de pépins de pamplemousse, ainsi que d’une petite quantité de pulpe et de mésocarpe (albédo : partie blanche des agrumes). Le processus d'extraction de l'EPP est généralement réalisé sous forme de poudre. Il commence par la collecte des ingrédients du pamplemousse, suivie d'un lavage, d'un séchage et d'un broyage à l'aide d'un pulvérisateur pour obtenir de la poudre de pépins concentrée en composés actifs : flavonoïdes (naringine, hespéridine, quercétine) et vitamine C. Cette poudre est ensuite mélangée à de la glycérine végétale, chauffée à haute température sous pression, puis refroidie, filtrée et traitée aux ultra-violets permettant ainsi l'obtention de l'extrait de Pépins de Pamplemousse.

Idéalement, d'après leur protocole d'obtention, les EPP commercialisés ne doivent contenir qu'un extrait concentré de pépins de pamplemousse et de la glycérine. Cependant, la littérature rapporte également la présence de conservateurs chimiques comme le chlorure de benzéthonium, le chlorure de benzalkonium ou encore des parabènes dans certaines de ces spécialités commerciales. Ces composés sont obtenus à cause de l’instabilité des flavonoïdes qui se transforment en ces molécules d’ammoniums quaternaires durant les étapes d’extraction et de purification. Dans le cas des compléments alimentaires, il faut éviter d’avoir ces agents de conservations chimiques. Ainsi, l’extraction des composés phénoliques (flavonoïdes) des pépins de pamplemousse doit être optimisée (à travers le degré de broyage, le type de solvant, la durée d'extraction, la température d'extraction et la pression d'extraction).

Possibles effets secondaires par voie orale

L’extrait de Pépins de Pamplemousse peut aussi s’utiliser par voie orale en tant que complément alimentaire. C’est par le biais des mêmes propriétés énoncées précédemment (antimicrobiens, antifongique, antioxydant), ainsi que de son activité immunostimulante dans l’organisme (apportée par la vitamine C et les flavonoïdes) qu’il est employé.

Pour l’utiliser comme complément alimentaire, il faut veiller à avoir un EPP concentré issu d’une extraction aqueuse et glycérinée, sans la présence des conservateurs d’origine chimique (chlorure de benzéthonium, chlorure de benzalkonium, parabènes). Pour ce faire, des analyses chimiques (chromatographies) sont nécessaires pour garantir la pureté du produit.

Conseils sur le dosage : selon plusieurs études cliniques, 7 à 15 gouttes d’extrait de Pépins de Pamplemousse peuvent être utilisées diluées dans de l’eau ou du jus de fruit, 3 fois par jour.

Néanmoins, le pamplemousse est sujet à des contre-indications en raison des interactions qu’il possède avec certains médicaments. Des études ont prouvé que le jus de pamplemousse augmentait la concentration de médicaments dans le sang due à l’inhibition des cytochromes P450. Ce système enzymatique intervient dans l’étape de métabolisme se déroulant essentiellement dans le foie, l’intestin grêle, mais aussi le sang, etc. Il permet de catalyser (accélérer) les réactions d’oxydation pour rendre les principes actifs des médicaments efficaces. Les molécules du jus de pamplemousse comme la naringine (flavonoïde) ou la bergamottine (pyrocoumarine) inhibe ainsi l’isoenzyme CYP3A4 dans le foie et l’intestin grêle et contribue à réduire la phase une du métabolisme comprenant l’oxydoréduction. En conséquence, la biodisponibilité augmente et entraine des effets secondaires pouvant provoquer des surdosages. L’ANSM (agence nationale de la sécurité du médicament) a publié une liste des médicaments concernés par les effets du jus de pamplemousse.

A ce jour, l’ANSM ne s’est pas positionnée officiellement sur une contre-indication en rapport avec une supplémentation en extrait de Pépins de Pamplemousse. Cependant, l’EPP possédant les mêmes molécules inhibitrices que celles du jus de pamplemousse, il convient de prendre toutes les précautions d’emploi nécessaires. Pour ce faire, demander l’avis d’un professionnel de santé avant toute utilisation de l’EPP comme complément alimentaire.

À ne pas confondre avec l’huile essentielle de Pamplemousse

L’huile essentielle de Pamplemousse est différente de l’EPP car cette dernière est extraite des zestes du fruit par expression à froid. Cette méthode d’extraction par pression consiste à extraire l’huile essentielle renfermée dans les glandes du péricarpe des fruits (appelé aussi flavédo). Différents procédés permettent cette extraction, notamment l’hydro-diffusion ou l’extraction au CO2 supercritique.

L’huile essentielle de Pamplemousse est à manipuler avec précautions étant donné son caractère irritant pour la peau à l’état pur et sa propriété photosensibilisante (conférée par les pyrocoumarines).

Craquez pour la Compagnie

IMMUNITÉ
Huiles essentielles en...
A partir de 14.9€
picto cart
TEA TREE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
CITRONNELLE DE JAVA
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
CASSIS
Macérat de bourgeons BIO
A partir de 5.8€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
EUCALYPTUS CITRONNÉ
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.7 ( 69 votes )

Bibliographie

Publication : Sahlan, M., Damayanti, V., Tristantini, D., Hermansyah, H., Wijanarko, A., & Olivia, Y. (2018). Antimicrobial activities of pomelo (Citrus maxima) seed and pulp ethanolic extract. Nucleation and Atmospheric Aerosols. https://doi.org/10.1063/1.5023949

Publication : Han, H., Kwak, J., Jang, T., Knowles, J. C., Kim, H., Lee, H., & Lee, J. H. (2021). Grapefruit seed extract as a natural derived antibacterial substance against Multidrug-Resistant bacteria. Antibiotics, 10(1), 85. https://doi.org/10.3390/antibiotics10010085

Publication : Agarwal, S. K. (2013). Grapefruit: A nutritional fruit fraught with danger of severe drug interactions. Drug Discov, 3(9), 43-44.

Publication : Ganzera, M., Aberham, A. A., & Stuppner, H. (2006). Development and validation of an HPLC/UV/MS method for simultaneous determination of 18 preservatives in grapefruit seed extract. Journal of Agricultural and Food Chemistry, 54(11), 3768 3772. https://doi.org/10.1021/jf060543d

Publication : Kim, T., Kim, J., & Oh, S. (2021). Grapefruit seed extract as a Natural Food Antimicrobial : A review. Food and Bioprocess Technology, 14(4), 626 633. https://doi.org/10.1007/s11947-021-02610-5

Publication : Roy, S., Zhang, W., Biswas, D., Ramakrishnan, R., & Rhim, J. (2023). Grapefruit seed Extract-Added Functional films and coating for active packaging applications : a review. Molecules, 28(2), 730. https://doi.org/10.3390/molecules28020730

Publication : Brandin, H., Myrberg, O., Rundlöf, T., Arvidsson, A., & Brenning, G. (2007). Adverse effects by artificial grapefruit seed extract products in patients on warfarin therapy. European Journal of Clinical Pharmacology, 63(6), 565 570. https://doi.org/10.1007/s00228-007-0289-1

Site Web : Retailleau, N. (2016). Les compléments alimentaires à base d’extrait de pépins de pamplemousse : propriétés et recommandations à l’officine. http://nuxeo.edel.univ-poitiers.fr/nuxeo/site/esupversions/bbc6e245-5944-4ada-a209-8a4181edeae4

Site Web : https://ansm.sante.fr/documents/reference/thesaurus-des-interactions-medicamenteuses-1