L’otite aiguë est une inflammation aiguë de l’oreille, liée à une infection. Les enfants y sont principalement confrontés avant l’âge de 6 ans mais cela peut également toucher tous les âges. Les principales causes de cette inflammation sont un rhume et des défenses immunitaires immatures. Elle est très courante puisqu’à 3 ans, plus de 80% des enfants ont déjà présenté une otite moyenne aigüe, mais rassurez vous, sa guérison est souvent spontanée et sans séquelles. L'otite aiguë comporte cinq stades, les deux premiers correspondent à la phase inflammatoire de l’otite. Les deux suivants sont la phases suppurative, et le dernier est la phase de complication. La grande majorité des otites aiguës atteignent les stades un et deux.

Comment déceler une otite ?

Il n’est pas toujours facile de déceler une otite aiguë puisque la plupart des enfants l’ayant contractée ne parlent pas encore.

Votre enfant enverra des signaux qu’il n’est pas difficile de remarquer. une otite entraine des pleurs, une insomnie, une irritabilité et une tendance à se toucher fréquemment l’oreille douloureuse. 
La fièvre est également un des symptômes, elle sera supérieure à 38 et inférieure à 40.

La fatigue et des difficultés à s’alimenter sont les conséquences de la douleur et du mal-être. Mais les symptômes peuvent être plus diffus comme le nez qui coule, une toux ou encore une diarrhée.

Prévention et traitement

Pour prévenir une otite aiguë il faut principalement guérir efficacement les rhumes, en nettoyant le nez avec du sérum physiologique et en utilisant un mouche-bébé ; cela limitera le risque d’infection.

Chez l’enfant de moins de 3 mois, une consultation médicale s’impose devant toute fièvre ou tout changement de comportement. Votre médecin traitant pourra alors, si nécessaire, demander un avis spécialisé chez un ORL. 
Chez l’enfant de plus de 3 mois et l’adulte, un médecin pourra confirmer le diagnostic grâce à un examen de l’oreille.

Avant l’âge de deux ans, le risque de complications infectieuses graves est important, il est donc nécessaire d’avoir recourt à un traitement antibiotique en cas de douleurs et de fièvre ainsi que de signes typiques d'une otite moyenne aigue. 
Après l’âge de deux ans, excepté des douleurs violentes et une fièvre élevée, les antibiotiques ne sont pas systématiquement recommandés. 
Il est conseillé de revoir l'enfant 2 à 3 jours plus tard, pour réévaluer la nécessité de prescrire un antibiotique en plus de son traitement, qui sera généralement composé d’un antalgique/antipyrétique (paracétamol) et d’un anti-inflammatoire.

Pendant le traitement, surveillez la fièvre et protégez les oreilles de toute pénétration d’eau.
Étant un mal courant, il ne faut pas s’inquiéter lorsque les symptômes de l’otite font leur apparition. Mais il faut rester vigilent car, dans de rares cas, des complications peuvent intervenir, il faudra alors avoir recourt à des examens cliniques.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 0 ( 0 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?