Tout comme les huiles essentielles, les plantes sont des éléments naturels mais puissants qui peuvent avoir un grand impact sur la grossesse. Aussi, il faut toujours demander l’avis d’un spécialiste, que ce soit votre médecin ou pharmacien, avant d’utiliser une ou plusieurs plantes. Par exemple, le ginseng est excellent pour renforcer ses défenses immunitaires… mais pas pendant la grossesse ! En effet, cette plante peut affecter le fœtus et, dans le pire des cas, favoriser de futures allergies ou même d’un rejet fœtal. Alors les bienfaits de la nature : oui, mais toujours avec précautions. Voici une petite liste des plantes médicinales principales que vous pouvez utiliser pendant la grossesse.

Le thym

On côtoie cette plante régulièrement en cuisine pour ses arômes délicieux… et c’est tant mieux, car le thym est une plante médicinale très puissante en matière de renforcement immunitaire, justement. Le thym va booster votre organisme et combattre les infections et virus. Pour vous prévenir de l’hiver ou d’une période de fragilité, prenez deux tisanes de thym par jour, et vous voilà requinquée !​

La bruyère

La bruyère est une jolie plante très connue pour ses propriétés diurétiques. En effet, pendant la grossesse, infections urinaires et autres cystites ne manqueront pas de vous guetter : alors pour les éviter, tisanes ou gélules à base de bruyère seront vos meilleures alliées.

Les plantes riches en vitamine C

On ne vous l’apprend sûrement pas, mais le système immunitaire est grandement renforcé par les apports en vitamine C. Aussi, il s’agit, pendant la grossesse, de favoriser les plantes qui en sont riches ! Et elles ne manquent pas : Acérola, Argousier, Eglantier, Cassis… à vous de choisir la ou lesquelles vont vous aider à stimuler votre organisme et ses défenses. L’usage de ces plantes se fait en général par cure de quelques semaines, et le mode d’utilisation varie selon la plante (gélules, tisanes, jus…).

L'échinacée

L’échinacée est une excellente plante pour stimuler l’immunité, que ce soit en prévention ou en soin, surtout sous sa forme liquide. Elle est très efficace si vous voulez éviter ou soigner un rhume, une grippe ou une gastro. Néanmoins, pendant la grossesse, mieux vaut ne faire qu’une cure temporaire d’échinacée, sans quoi son action s’estompera.

Pour conclure...

Se soigner par les plantes pendant la grossesse est tout à fait possible et même recommandé si vous voulez limitez les médicaments. Néanmoins, n’oubliez pas de toujours demander l’avis d’un spécialiste, de n’effectuer que des cures, et d’éviter de mélanger trop de plantes (pas plus que 3 ou 4, et toujours après l’avis d’un médecin).

Si vous respectez ces précautions, à vous la bonne mine et un système immunitaire de compétition !

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 3.8 ( 5 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Si vous avez une question à nous poser, rendez-vous sur le forum, nous vous répondrons chaque jour de la semaine. Vous pouvez aussi nous contacter par mail.