Les facteurs de l'immunité

Vouloir se préparer pour l’hiver, c’est une chose. Savoir comment en est une autre ! Car, en effet, notre organisme est une machine complexe qui a son propre système d’auto-défense face aux virus et autres microbes venant de l’extérieur. La partie de notre corps qui gère cette « auto-défense » s’appelle le système immunitaire.

En période de fragilité ou en prévention, il est parfois nécessaire de renforcer notre immunité, au cas où notre système de base ne soit pas assez fort pour combattre les menaces à venir.

Mais qu’est-ce qui influence cette immunité ? Qu’est-ce qui fait que l’on va avoir besoin de la renforcer ou non ?

La Compagnie des Sens a enquêté pour vous !

Le système immunitaire, qu'est-ce que c'est ?

immunité huiles essentielles
Notre système immunitaire est présent dans l’ensemble de notre corps. C’est lui qui va repousser les maladies, guérir nos blessures, lutter contre les infections, et assurer notre tonus. Mais cette carapace globale, bien qu’efficace, reste très fragile, car elle dépend d’une multitude de facteurs qui vont l’influencer, en bien ou en mal, et qui vont donc challenger notre capacité à garder la forme.

Ces facteurs peuvent être génétiques, environnementaux, comportementaux, médicamenteux… Bref, il faut être vigilant dans à peu près tous les domaines pour préserver l’équilibre de notre immunité. Cela dit, certains facteurs sont indépendants de notre volonté (la génétique par exemple), et il nous faudra alors nous adapter aux conséquences de ces facteurs !

Voici une petite liste non-exhaustive des principales influences de notre immunité !

Quels facteurs influent sur l'efficacité de notre immunité ?

Héritage génétique, état de santé et médicaments

  • Si vos parents ont tendance à être immunodéprimés, notamment à causes de maladies génétiques, il est possible que vous en ayez hérité ! Dans ce cas-là, renseignez-vous auprès de votre médecin pour savoir comment palier cette faille immunitaire.
  • Lorsque vous êtes déjà malade, votre système immunitaire se bat pour vous soigner. Il est donc affaibli, ce qui représente une faille que d’autres virus pourraient exploiter. Et personne n’a envie de cumuler les maladies, pas vrai ?
  • Bien évidemment, selon les vaccins que vous avez faits ou les médicaments que vous prenez, votre immunité va varier. À vous de vous renseigner auprès de votre  médecin  pour savoir si vous devez compenser une immunodéficience, par exemple.

Alimentation, drogue et pollution

  • On ne le répètera jamais assez, mais notre nutrition influence énormément notre état de santé. Si vous mangez mal, votre système immunitaire ne reçoit pas ce dont il a besoin, puisque votre alimentation est déséquilibrée. De même, les drogues affaiblissent votre système immunitaire Que ce soit la fumée dans vos poumons, l’alcool dans votre foie, ou les drogues sur votre cerveau ou votre cœur, les dégâts de la drogue sur votre immunité sont certains, alors mieux vaut s’en abstenir.
  • La qualité de l’eau que nous buvons et de l’air que nous respirons est également à prendre en compte. L’exposition à la pollution en général est à minimiser au maximum : consommez le moins de  toxines  possibles, limitez votre contact avec les produits chimiques, chassez les moisissures de votre intérieur

Age, sexe et poids

  • Encore un facteur auquel on peut difficilement résister ! Certaines périodes de la vie sont propices à la faiblesse immunitaire : l’enfance, la vieillesse, la grossesse, par exemple. C’est pourquoi certaines personnes doivent davantage être protégées que d’autres. De même, le sexe influence notre capacité à résister. Ainsi, les femmes peuvent être plus susceptibles que les hommes de tomber malade. Pendant les règles, par exemple, les femmes ont un système immunitaire plus fragile.
  • Le surpoids, voire l’ obésité , sont des facteurs d’immunodéficience. En effet, si vous avez trop de tissu adipeux, trop d’apports énergétiques, « trop de » en général, votre organisme va perdre de l’énergie et du temps à gérer ces  excès , ce qui va donc affaiblir notre immunité.

Stress, sommeil, sport et hygiène

  • Un état de stress et de fatigue ne permet pas à votre organisme de se régénérer et d’être au mieux de sa forme. Moins vous vous sentez bien, moins votre système immunitaire est fort, car votre organisme doit décupler ses forces pour rester actif et opérationnel. 
  • La pratique d’une  activité sportive  régulière permet au corps de s’entretenir, de se renforcer, de produire des endorphines (et qui dit « plaisir » dit « pas de stress », donc renforcement immunitaire), et d’éliminer les mauvaises graisses. Un véritable  combo  pour renforcer son immunité, à condition de ne pas faire de sport en excès, ce qui affaiblirait le corps au lieu de le renforcer.
  • Se laver les mains, laver les objets sales, ne pas utiliser les couverts d’une personne malade, se protéger lorsque l’on est dans une zone à risques, etc. Toutes ces petites choses,  évidentes  mais importantes, permettent d’éviter les plus gros contacts avec les virus et bactéries qui sont les responsables directs de notre  immunodéficience .

Pour conclure...

En bref, le renforcement immunitaire va être nécessaire si vous remarquez, dans votre quotidien, des facteurs d’immunodépression qui peuvent influencer votre propre système. Le choix est alors vaste pour savoir sur quoi se concentrer : le mieux est d’essayer, comme toujours, d’avoir un mode de vie le plus équilibré possible, que ce soit dans l’alimentation, le sport, le stress, ou encore l’hygiène !

Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre