5 astuces pour renforcer l'immunité des bébés

Début de l’automne, les jours de froid arrivent à grands pas et l’inquiétude pour votre bébé commence à se faire sentir. Est-ce qu’il va tomber malade ? Est-ce que j’ai les bons médicaments ? Est-ce qu’il est bien couvert ? Est-ce que j’ai les bons gestes ? Ce sont des questions légitimes que vous vous posez.

Voir que votre bébé n’a pas de bonnes défenses immunitaires amène forcément à penser qu’il « vaut mieux prévenir que guérir ». Il est certain qu’entre 0 et 3 ans, les enfants sont particulièrement fragiles en hiver. En effet, à la naissance, les bébés possèdent uniquement les anticorps transmis par leur maman, par contre leur corps présente un taux de globules blancs plus élevé qu’un adulte pour pouvoir mieux se protéger. Le seul problème, c’est que son système immunitaire est encore fragile, il faut donc lui donner un coup de pouce.

La Compagnie des Sens va vous donner cinq conseils, qui sont des gestes de la vie quotidienne, pour aider votre enfant à renforcer son système immunitaire.

1. Bien dormir, c'est la clé d'une bonne santé !

bébé huiles essentielles
Le sommeil, comme l’alimentation, sont les points clés d’un organisme en bonne santé et surtout d'un système immunitaire performant. En effet, durant notre sommeil nous faisons le plein d’énergie physique, mais également psychique. Ainsi, il est primordial pour les bébés de dormir à des heures raisonnables mais également en quantité suffisante. Certes, ce n'est pas une mince affaire lorsque votre bout de chou peine à faire ses nuits correctement... En cas de fatigue, le système immunitaire sera directement affaibli, puisque l’organisme commence à peine à apprendre à fonctionner de manière autonome. Alors à vous de déployer vos trésors d'ingéniosité pour faire dormir bébé !

2. Favoriser l'allaitement au sein


La nature est bien faite : toutes les propritétés du lait maternel sont destinées au bien-être d'un bébé. C’est prouvé, un nourrisson qui est directement allaité par sa mère présentera moins d’otites, de rhumes, de gastro-entérites et de diarrhées qu'un bébé qui n'en a pas bénéficié. Le lait maternel a des propriétés bienfaisantes spécifiques à l’enfant, puisqu'il livre les protéines nécessaire pour la défense de l’organisme contre les agressions externes, comme les virus et autres bactéries. L’allaitement permet également de fournir des globules blancs, véritables terreurs des infections. Bien évidemment, certaines mamans n'ont pas la possibilité d'allaiter. Dans ce cas-là, pas de panique ou de culpabilité à avoir : il existe bien d'autres solutions pour protéger son tout-petit !

3. Une alimentation riche et équilibrée


Il est évident que l’alimentation joue un rôle très important dans les défenses immunitaires du bébé. Il faut pouvoir donner à ce dernier les nutriments nécessaires et de la vitamine C (on pense aux agrumes, aux fruits rouges, aux légumes verts et poivrons, au persil, etc.).
En parlant de nutriments, les bébés ont tout particulièrement besoin de fer, que l’on retrouve dans les laits pour bébés, mais aussi dans la viande rouge, les lentilles, les haricots blancs, le tofu et, au grand malheur de ces bouts de chou, dans les épinards qui en sont très riches ! 

4. Même en hiver, on s'aère !

Les parents ont tendance à vouloir trop protéger leur tout-petit lorsqu’il fait froid et donc à le faire sortir le moins possible. C'est ce que l'on appelle l'instinct parental. Cela va peut-être vous étonner, mais il est préférable que votre enfant prenne l’air régulièrement, de préférence dans un parc ou un jardin. De quoi lui fournir une sortie tonifiante et revigorante, en somme ! 
Dans le même esprit, pensez à aérer sa chambre tous les jours, afin que l'air se renouvelle. Ouvrez toutes les fenêtres pendant 30 à 40 min pour pouvoir purifier l’air et éviter la prolifération des microbes. Une température de 18°C est idéale, et veillez aussi à l'humidité, dont le taux ne doit ni être trop élevé (acariens, bonjour !) ni trop bas (sécheresse, bonsoir !).

5. Les mauvaises habitudes à ne pas prendre...

Certains gestes du quotidien, que les parents ont tendance à faire sans réfléchir, sont pourtant dangereux pour les enfants. Par exemple, il ne faut absolument pas mettre quelque chose qui n'est pas à 100% propre dans la bouche d’un bébé. Donc lorsque votre enfant fait tomber sa tétine, évitez de la ramasser, de la nettoyer avec vos mains ou votre bouche et de lui redonner. Idem pour le biberon. Cela peut être contraignant et risque de frustrer bébé, mais c'est mieux pour sa santé ! Pour éviter les crises de colère, pensez à toujours avoir une tétine propre sur vous en cas de "plan B" nécessaire. Dans le même sens, évitez de goûter son plat avec le même couvert qui sera utilisé pour le faire manger. Il est possible que des bactéries, inoffensives pour vous, ne le soient pas pour lui. 

Pour résumer...

Ce sont des petits gestes du quotidien qui peuvent faire la différence. D’autres précautions sont à prendre également et qui tombent sous le sens, comme se laver les mains régulièrement ou ne pas embrasser votre enfant sur le visage si vous êtes malade par exemple.  Ce qu’il faut constamment garder en tête : éviter le contact de l’enfant avec les bactéries au maximum, sans s'arrêter de vivre pour autant. Un bébé doit rencontrer certaines bactéries pour pouvoir habituer son système immunitaire à se battre et à se protéger. 

Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre