Ah les taches de rousseur… Elles sont soit détestées, soit adorées par les personnes qui les portent. Signes d’une peau sensible, elle est à bien soigner et protéger, notamment des rayons du soleil. Au risque de décevoir, le macérât huileux de Carotte, bien qu’offrant de nombreux bénéfices, n’agit aucunement sur ces taches de rousseur, ni pour les masquer, ni pour les sublimer. Il permet néanmoins grâce à l’action du bêta-carotène, d’illuminer et uniformiser le teint en stimulant la production des mélanocytes, ce qui en fait un très bon agent de maintien du bronzage en été.

Cet article a été mis à jour le 26/01/2024

Une action illuminatrice du teint

L’huile de Carotte, souvent citée pour donner un bon teint, correspond en réalité à un macérât huileux de Carotte. En effet, la carotte n’étant pas une plante oléagineuse, il est nécessaire de faire macérer ses racines dans de l’huile neutre comme l’huile de Tournesol afin d’en extraire les molécules intéressantes. Dans ce macérât, on retrouve ainsi une teneur élevée en β-carotène précurseur de la vitamine A et puissant antioxydant qui donne sa couleur orange à la carotte. Il permet de protéger les cellules de la peau face aux radicaux libres induits par les rayons du soleil. Le β-carotène a également la capacité de stimuler la production de mélanine, le pigment de la peau responsable du bronzage nécessaire pour protéger la peau des rayons UV. En stimulant la synthèse de mélanine dans toutes les cellules, le macérât huileux de Carotte permet donc d’unifier et illuminer le teint, lui apportant un effet bonne mine. En bref, le macérat huileux de Carotte ne fait pas disparaitre les taches brunes et de rousseur mais permet d’unifier le teint. Il est également efficace pour maintenir le bronzage, d’autant plus que sa composition en acides gras, notamment les acides linoléiques et oléiques, nourrissent et hydratent efficacement la peau, le rendant excellent en soin après-soleil naturel.

En utilisation simple

Appliquer quelques gouttes d’huile végétale de Carotte directement sur votre peau ou dans votre crème de jour pour un effet bonne mine immédiat.

Attention pour les peaux très claires, une noisette suffit pour ne pas devenir orange.

En synergie

Ingrédients et recette :

Dans un bol, mélanger puis transvaser dans un flacon pompe :

Conseils de stockage :

Ce soin se conserve 6 mois dans un endroit frais et à l’abri de la lumière.

Conseils d’utilisation :

Utiliser ce sérum « bonne mine » sur une peau propre et sèche par petits massages, de préférence le soir après démaquillage et nettoyage de la peau, pour laisser le sérum agir toute la nuit. 

Pourquoi ces huiles ?

Le gel d’Aloe vera apporte une hydratation intense à la peau. L’huile végétale d’Argousier est naturellement colorée et protège en partie des rayons du Soleil. Pour finir, l’huile essentielle de Géranium rosat, facultative dans cette recette, est un bon tonique et apaisant cutané.

À ne pas confondre avec l’huile essentielle de Carotte

Contrairement au macérat huileux de Carotte, obtenu par macération des racines dans une huile végétale neutre, l’huile essentielle de Carotte est obtenue par distillation de ses graines. Cette huile essentielle est riche en antioxydants comme le carotol, le bisabolène et le daucol et présente des traces de β-carotène. Le carotol, un alcool sesquiterpénique, est d’ailleurs le principal principe actif de cette huile essentielle. Il procure des propriétés drainantes et détoxifiantes tant en usage cutané pour la peau, qu’en ingestion pour le foie. L’huile essentielle de Carotte permet ainsi en cosmétique de purifier la peau, de la débarrasser de ses impuretés et d’améliorer la circulation sanguine, illuminant ainsi le teint.

Les antioxydants jouent également sur la prévention des taches brunes. Enfin, certains composés de l’huile essentielle de Carotte stimulent la régénération cellulaire ce qui peut potentiellement aider à atténuer les taches brunes.

En résumé, l’huile essentielle de Carotte est surtout utilisée pour ses propriétés régénératrices et antioxydantes, qui conduisent à une peau mieux entretenue et ravivée. Son action sur les taches brunes n’est cependant pas prouvée et semble bien moindre que l’action d’unification du teint proposée par le macérat huileux de Carotte.

À noter que l’huile essentielle de Carotte peut être irritante pure sur la peau. Avant d'appliquer toute huile essentielle sur la peau, il est conseillé de la diluer à 5% dans une huile neutre comme l’huile de tournesol. De plus, il est recommandé de faire un test cutané préalable pour s'assurer qu'il n'y a pas de réaction allergique. L’huile essentielle de Carotte est interdite aux femmes enceintes ou allaitantes et enfants de moins de 6 ans.

Huile « bonne mine »

Conseils de stockage :

Ce soin se conserve 6 mois dans un endroit frais et à l’abri de la lumière.

Conseils d’utilisation :

Utiliser cette huile « bonne mine » sur une peau propre et sèche par petits massages, de préférence le soir après démaquillage et nettoyage de la peau, pour la laisser agir toute la nuit. 

Pourquoi ces huiles ?

L’huile de Rose musquée se trouve être excellente en régénération cutanée, idéale donc pour revitaliser le visage. En complément, l’huile essentielle de Petit grain bigarade favorise la cicatrisation et permet de réguler le sébum, éliminant ainsi la brillance au niveau du visage.

Comment faire ressortir ses taches de rousseur naturellement ?

D’où viennent-elles ?

Les taches de rousseur, aussi appelées éphélides, sont des petites taches pigmentées apparaissant généralement pendant l’enfance sous l’effet de l’exposition au soleil. D’origine génétique, elles se retrouvent plutôt chez les personnes à peau claire et sensible. Elles ne constituent en rien à une menace pour la santé et ne risquent pas de se transformer en mélanome. Les taches de rousseur sont cependant le signe d’une peau sensible qu’il faut d’autant plus quotidiennement chouchouter et protéger, en particulier des rayons du soleil.

Astuces pour faire ressortir ses taches de rousseur

Pour une peau sensible présentant des taches de rousseur, plusieurs actions de soin de la peau sont à mettre en place afin de les sublimer :

  • Bien hydrater la peau : Pus fragiles, les peaux à taches de rousseur sont souvent plus fines, ce qui facilite la déshydratation de la peau. Une bonne hydratation au moyen d’une crème hydratante appliquée matin et soir permet de nourrir et limiter la déshydratation de la peau.
  • Bien protéger la peau du soleil : Plus on a de taches de rousseur et plus la peau est sensible aux rayons du soleil, responsable de son vieillissement prématuré. Il est crucial de bien se protéger du soleil en appliquant quotidiennement une protection solaire adaptée à son phototype, à intervalle de temps recommandé, et ce même en hiver ou les jours de grisaille.
  • Ne pas abuser de correcteur de teint : Trop en mettre reviendrait à masquer ces jolies taches de rousseur… Mieux vaut privilégier des couvrances légères comme les BB crèmes pour harmoniser l’ensemble du visage.
  • Jouer sur les couleurs : Les taches de rousseur peuvent être mises en valeur par des pigments de ton rosé, pêche, abricot ou corail. À vous de trouver la bonne combinaison !
  • Opter pour un démaquillage ciblé sur les taches de rousseur : Si ces méthodes ne vous suffisent pas, il est toujours possible après le maquillage du visage, de venir démaquiller avec un coton-tige et une eau micellaire les taches de rousseur une à une.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 0 ( 0 votes )

Bibliographie

Ouvrage : Lelief-Delcourt, A. (2020). Les huiles végétales (Grand Livre) (French Edition). LEDUC.

Ouvrage : Baudoux, D. (2010). Pour une cosmétique intelligente : Huiles essentielles et végétales. Amyris

Site Web : Comment utiliser mon huile de carotte — Box evidence. Accessed November 29, 2023

Site Web : Cinq bienfaits de la carotte pour la peau — Typology. Accessed November 28, 2023