La gemmothérapie, du latin “gemmae” signifiant “bourgeon”, est une branche de la phytothérapie qui utilise les bourgeons et jeunes pousses de plantes. Contrairement à la phytothérapie, qui se sert des éléments adultes de la plante (feuilles, fleurs, écorces, racines, plante entière), la gemmothérapie se distingue en employant la partie embryonnaire d’un végétal. Les macérats de bourgeons sont alors obtenus en faisant macérer ces tissus embryonnaires dans un mélange eau-alcool-glycérine pendant 20 jours. On les utilise par voie orale en tant que complément alimentaire à base de plantes. Ils vont permettre de drainer, rééquilibrer et régénérer certains processus physiologiques de l’organisme. Ils agissent ainsi en profondeur, sur le terrain, raison pour laquelle il est généralement conseillé de les utiliser en cure de 3 semaines.

Cet article a été mis à jour le 25/08/2022

Quels sont les bienfaits de la gemmothérapie ?

À la base des macérats de bourgeons, il y a les bourgeons. Pour bien comprendre comment fonctionne la gemmothérapie, il est nécessaire de savoir que les bourgeons contiennent tous les tissus embryonnaires de la plante, et tout son patrimoine génétique. Ils renferment à la fois les propriétés des fleurs, des fruits et des feuilles : c’est en quelque sorte un « totum » de la plante. Par exemple, le bourgeon de Tilleul possède les propriétés calmantes attribuées à la fleur (ou bractée), mais également les vertus dépuratives et diurétiques de l’aubier, qui est la partie du tronc d’arbre la plus récemment formée (partie tendre et blanche la plus externe).

Les macérats de bourgeons ont ensuite une action douce et profonde, ils vont agir en vue de rétablir certains processus physiologiques déréglés. Ils vont dans un premier temps exercer un drainage, une détoxification de certains organes, grâce à leurs principes actifs végétaux riches en substances de croissance qui vont stimuler les organes épurateurs tels que le foie, le rein, la vésicule biliaire ou l’intestin. Ils permettent alors à l’organisme de repartir sur des bases saines. En nettoyant l’organisme de ses déchets, les macérats de bourgeons vont permettre de réguler et régénérer les organes sur lesquels ils vont agir. Ce sont les 3 spécificités d’un tissu végétal de construction : la régulation (pour se développer au bon moment), le drainage, et la régénération (ou stimulation). Par ses différentes actions, les macérats de bourgeons s’avèrent donc particulièrement efficaces en cas d’affections chroniques. Chaque macérat de bourgeons aura ensuite pour cible différents organes, différents systèmes de l’organisme. Pour ne citer que quelques exemples :

  • Le macérat de bourgeons de Cassis est le grand spécialiste de l’inflammation, de la stimulation surrénalienne et des allergies. Il est utile dans de très nombreux cas : allergies de tous types, rhumatismes, fatigue, baisse d’immunité, eczéma, etc.
  • Le macérat de bourgeons de Tilleul est spécialisé dans le système nerveux pour ses bienfaits calmants. Il est donc utile en cas de stress, névrose, pour les problèmes de sommeil comme l'insomnie, etc.
  • Le macérat de bourgeons d’Aubépine est le spécialiste de la régulation cardiaque : il est utile aussi bien en cas d’hypertension que d’hypotension, d’arythmie, de palpitations, etc.
  • Le macérat de bourgeons de Framboisier est spécialisé dans la régulation du système hormonal féminin, il est donc utile en cas de règles douloureuses, ménopause, bouffées de chaleur, aménorrhée, etc.

Quel macérat de bourgeon utiliser ?

Pour une indication donnée, un problème, de nombreux macérats de bourgeons peuvent être envisagés. Ils peuvent en effet présenter des propriétés similaires, mais chacun va en réalité avoir un mécanisme d’action bien spécifique, et agir sur des organes bien particuliers. Il convient en premier lieu de bien identifier le problème.

Ensuite, pour aider dans le choix du macérat de bourgeons à utiliser, la Compagnie des Sens a mis en place un outil permettant de trouver rapidement le macérat de bourgeon le plus adapté à la situation. Il suffit de sélectionner le problème auquel on fait face, potentiellement la propriété du macérat de bourgeon souhaité, et on obtient alors la liste de tous les macérats de bourgeons pouvant être utilisés, classés par efficacité.

Les 3 macérats de bourgeons indispensables

Il existe plusieurs dizaines de macérats de bourgeons, qui vont avoir un fonctionnement assez systématique : ils vont réguler, drainer et régénérer les organes. Certains macérats de bourgeons ont alors comme cible des organes bien spécifiques, et exercent des activités particulières. On retrouve ainsi des indications diverses et variées pour chaque macérat de bourgeon, qui peuvent être regroupées par système d'action. Nous vous présentons ici les 40 macérats de bourgeons les plus utilisés. Parmi les macérats de bourgeons les plus connus, on retrouve le Cassis, le Tilleul ou encore le Figuier.

Le macérat de bourgeons de Cassis

Le macérat de bourgeons de Cassis est le couteau suisse des macérats de bourgeons : il est stimulant, surrénalien, anti-inflammatoire, immunostimulant, antiallergique et drainant. Il agit sur tous les systèmes ou presque, et est donc utile dans de très nombreux cas :

  • Système cutané ++++ : Acné, Allergie cutanée, Démangeaison cutanée, Dermatite, Dermatose, Eczéma, Eczéma sec, Piqûre d'insecte, Psoriasis, Urticaire
  • Système immunitaire et respiratoire ++++ : Allergie respiratoire, Allergie, Asthme, Bronchite, Emphysème pulmonaire, Grippe, Immunité, Rhinopharyngite, Rhume des foins, Sinusite, Trachéite, Allergie au pollen
  • Système nerveux ++++ : Asthénie, Fatigue, Stress
  • Système ostéo-articulaire ++++ : Crise de goutte, Arthrite, Arthrose, Entorse, Fibromyalgie, Fracture, Polyarthrite rhumatoïde, Ostéoporose, Lumbago, Maladie de Dupuytren, Maladie de Lapeyronie, Maladie de Ledderhose, Rhumatismes, Sciatique, Polyarthrite chronique évolutive, Tendinite
  • Système uro-génital +++ : Glomérulonéphrite, Acide urique en excès, Insuffisance rénale, Calculs rénaux, Lithiase rénale, Prostatite, Urée en excès
  • Système métabolique +++ : Cholestérol, Détox
  • Système digestif ++ : Hépatite, Pancréatite, Dyspepsie, Gastrite, Maladie de Crohn, Colite

Le macérat de bourgeons de Figuier

C’est un grand régulateur des neurotransmetteurs. Le macérat de bourgeons de Figuier agit à 2 niveaux : nerveux et digestif. Il possède un effet calmant et rééquilibrant nerveux, ainsi qu'une action bénéfique sur les troubles digestifs. Il agit plutôt sur l’instant présent. Il est donc être utile dans les situations suivantes :

  • Système digestif ++++ : Acidité gastrique, Aérophagie, Ballonnements, Colite, Colon irritable, Dyspepsie, Gastrite, Maladie de Crohn, Reflux gastro-oesophagien, Ulcère digestif
  • Système nerveux ++++ : Addictions, Angoisse, Anxiété, Asthénie, Dépression, Fatigue, Insomnie, Mal des transports, Migraine, Nervosité, Névralgie, Névrose, Peur, Spasmophilie, Stress, Surmenage, TOC, Troubles de la concentration, Troubles de la mémoire
  • Système cardiaque +++ : Palpitations
  • Système sanguin et lymphatique +++ : Anémie, Athérosclérose, Vertige
  • Système cutané ++ : Abcès, Acné, Verrue
  • Système ostéo-articulaire ++ : Fibromyalgie, Polyarthrite rhumatoïde

Le macérat de bourgeons de Tilleul

Le macérat de bourgeons de Tilleul est l’exemple parfait qui démontre que le bourgeon contient tout le potentiel de la future plante. On retrouve ainsi l’effet calmant et sédatif bien connu de ses bractées, mais également l’effet diurétique de son aubier. C’est le bourgeon du sommeil, qui travaille sur les schémas nerveux ayant souffert. Il s’utilise dans les situations suivantes :

  • Système nerveux ++++ : Angoisse, Anxiété, Insomnie, Mal des transports, Migraine, Nervosité, Névralgie, Névrose, Peur, Spasmophilie, Stress, TOC, Troubles de la concentration
  • Système cardiaque +++ : Hypertension, Palpitations, Tachycardie
  • Système digestif +++ : Colite, Colon irritable, Gastrite, Reflux gastro-œsophagien
  • Système métabolique +++ : Cholestérol
  • Système uro-génital +++ : Acide urique en excès
  • Système ostéo-articulaire +++ : Crise de goutte

Comment utiliser les macérats de bourgeons ?

Les macérats de bourgeons se prennent par voie orale, purs ou dilués, en dehors des repas pour un résultat optimal. De manière générale, la gemmothérapie s’utilise chroniquement, en cure de 3 semaines. Les cures peuvent être renouvelées après un minimum d’1 semaine d’arrêt. L’ingestion des macérats de bourgeons peut se faire dans un support comme un verre d’eau ou une cuillère de miel pour faciliter la prise. Celle-ci sera optimale si elle est réalisée en dehors des repas afin d’atteindre plus facilement et directement l’organisme.

Quel dosage ?

Adultes et adolescents

5 à 15 gouttes par jour dans un verre d'eau (ou pures), 15 minutes avant le repas, pendant 3 semaines. Commencer par 5 gouttes et augmenter au fur et à mesure :

  • soit d'une goutte par jour jusqu'à 15
  • soit 5 gouttes la première semaine, 10 la deuxième et 15 la dernière
Enfants de + de 3 ans

1 goutte par jour pour 10 kilos, en commençant par une goutte et en augmentant progressivement la dose. Exemple : un enfant de 9 ans pesant 40 kilos pourra ingérer jusqu'à 4 gouttes.

Femmes allaitantes

Se limiter à 5 gouttes maximum par jour, sur avis médical seulement.

Les différents types de cure

Cure ponctuelle ou curative

La cure ponctuelle a généralement une visée curative, pour agir sur un symptôme en particulier, aider le corps à résoudre certaines affections, prévenir certains troubles ou réaliser un drainage saisonnier. Elle peut être poursuivie par une cure longue si nécessaire, pour un entretien à long terme.

Durée : 3 semaines

Cure longue ou préventive

Les cures longues, ou préventives, sont utiles pour les troubles chroniques, ou qui sont amenés à durer un certain temps. Il peut s’agir de troubles hormonaux (ménopause par exemple), cardiaques, intestinaux, métaboliques (cholestérol) etc. Une seule cure n’est généralement pas suffisante pour ce genre de problèmes, les macérats de bourgeons ont alors besoin de temps pour agir de façon durable. Il se peut toutefois que la posologie ou les traitements utilisés évoluent au cours du temps. Les cures longues sont généralement privilégiées en gemmothérapie.

Durée : plusieurs mois, avec un rythme de 3 semaines de prise par mois et 1 semaine de pause.

Cure d’entretien

Lorsque les troubles persistent malgré une cure ponctuelle puis une cure longue, et à condition que le ou les macérats utilisés agissent bien à l’origine du trouble et non pas juste sur les symptômes, il peut être nécessaire de procéder à une cure d’entretien, qui s’inscrit dans la durée. Les cures d’entretien sont entre autres intéressantes après 40 ans, pour maintenir les fonctions physiologiques en bonne santé.

Plusieurs rythmes d’utilisation peuvent être envisagés :

  • 10 jours par mois
  • 3 semaines par trimestre
  • 3 jours par semaine

Précautions d'utilisation de la gemmothérapie

Bien qu’il s’agisse d’extraits naturels relativement doux, les macérats de bourgeons présentent quelques précautions d’usage : les unes liées à la présence d’alcool, et les autres liées à la plante en elle-même, et à ses propriétés. Les macérats de bourgeons sont enfin des compléments alimentaires à base de plantes. Ils ne se substituent en aucun cas à une alimentation variée et à un mode de vie sain.

Avis médical et contre-indications

En cas de prise de traitements médicamenteux et/ou pathologie particulière, il est nécessaire de demander conseil auprès de professionnels de santé, tels que des médecins ou des pharmaciens. La prise de certains macérats de bourgeons est contre-indiquée en parallèle de traitements médicamenteux. C’est le cas pour les personnes sous anti-coagulants qui ne peuvent pas utiliser les macérats de Ginkgo Biloba, Aubépine, Amandier, Citronnier ou Cornouiller par exemple. En bref, ces personnes ne doivent pas utiliser des macérats fluidifiants en plus de leur traitement déjà fluidifiant pour ne pas doubler l’effet et risquer l’hémorragie.

De plus, les personnes allergiques aux salicylés ne doivent pas utiliser les macérats de bourgeons de Bouleau pubescent, Bouleau verruqueux ou Peuplier.

Enfin, les conseils donnés par la Compagnie des Sens ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical. En cas de doute, avant toute utilisation, demander un avis médical.

Femmes enceintes, femmes allaitantes et enfants

En raison de la présence d’alcool, bien que la quantité ingérée soit très faible, les macérats de bourgeons sont déconseillés avant l’âge de 3 ans et chez les femmes enceintes.
Pour les femmes allaitantes, l’usage de macérats de bourgeons peut se faire, mais par principe de précaution, un avis médical est toutefois nécessaire. Certains macérats de bourgeons sont tout de même à éviter absolument, par exemple :

  • ceux à action hormonale (Airelle, Framboisier, Pommier, Chêne, Séquoia, Cassis, Vigne, etc.)
  • ceux à action détoxifiante, où le bébé risque de récupérer les déchets évacués par les émonctoires

Pathologie hormono-dépendante

En cas de pathologie hormono-dépendante, ou d’antécédents de pathologie hormono-dépendante, les bourgeons à action hormonale sont à éviter. Parmi eux, on retrouve (ceci n’est pas une liste exhaustive) :

  • Les macérats à action surrénalienne : Cassis, Charme, Chêne, Romarin, Houx, Myrtillier, Séquoia.
  • Les macérats à action hormonale indirecte : Pommier, Myrtillier, Noyer.
  • Les macérats ayant des hormones végétales œstrogéniques : Airelle, Ronce, Vigne vierge, Framboisier.

Sevrage alcoolique

Les macérats concentrés de bourgeons sont fabriqués avec de l’alcool, ils en contiennent plus de 30 %. Les personnes en sevrage alcoolique se doivent de ne pas consommer de macérats de bourgeons.

Comment prendre plusieurs macérats de bourgeons ?

Pour les macérats de bourgeons unitaires, il est possible d’utiliser jusqu'à 3 macérats de bourgeons différents en même temps. Il est conseillé de les prendre à distance les uns des autres, c’est-à-dire 1 macérat avant chaque repas, ou avec minimum 2 heures entre chaque prise dans l'idéal. Par exemple, en cas de prise des macérats de bourgeons de Cassis, de Pin sylvestre et de Vigne pour les articulations, il est possible de prendre le Cassis le matin, le Pin sylvestre à midi et la Vigne le soir. Sinon, une autre alternative est de diviser la prise de chaque macérat à différents moments de la journée (prendre 8 gouttes de chaque le matin et 7 gouttes de chaque le soir).

De plus, tout comme il existe des synergies d’huiles essentielles, les bourgeons peuvent eux aussi combiner leurs actions au sein d’un même produit pour potentialiser leurs effets : on les appelle des complexes. Ces complexes rassemblent des bourgeons de plantes différentes ayant une action ciblée sur un même système de l’organisme. Ils sont en fait préparés en faisant macérer dans le même bidon un mélange de ces différents bourgeons, et on obtient un produit fini utilisable tel quel.

Comment utiliser la gemmothérapie pour les animaux de compagnie ?

La gemmothérapie, par sa douceur et praticité d'utilisation, est particulièrement appréciée des animaux. Chien, chat, cheval, chèvre ou cochon d'Inde peuvent profiter des bienfaits régénérants et drainants des macérats de bourgeons. Que ce soit en curatif ou préventif, ces produits ont une efficacité remarquable sur nos animaux de compagnie, ils ne présentent que peu de contre-indications ou effets secondaires et sont très bien tolérés. Toutefois, veillez à consulter votre vétérinaire pour de plus amples informations.

Les posologies recommandées sont généralement de :

  • 1 à 5 gouttes par jour pour les chats et chiens, selon le poids de l'animal.
  • 25 à 30 gouttes par jour (soit à peu près 1 mL) pour les chevaux (toujours à adapter selon le poids de l'animal).

Diluer ces quelques gouttes dans de l'eau tiède à incorporer à l'alimentation ou à la boisson de l’animal.

Comment sont fabriqués les macérats de bourgeons ?

Voici les différentes étapes de fabrication permettant d’obtenir un macérat mère concentré :

  • En premier lieu, les bourgeons frais entiers sont mis à macérer au 1/20ème dans un solvant composé de 33% d’eau, 33% d’alcool à 90°, et 33% de glycérine végétale, cela pendant 20 jours et sous agitation constante. Ces différents solvants permettent d’extraire tous les principes actifs des tissus embryonnaires, ces derniers ayant des solubilités différentes selon leur composition chimique.
  • Le macérat mère est ensuite filtré par gravité, puis les résidus subissent une extraction par pression douce afin de ne pas altérer les extraits végétaux, et pour récupérer tous les composés actifs.
  • Enfin, les extraits filtrés et pressés sont mélangés afin de rassembler tous les principes actifs extraits, et d’obtenir un produit le plus complet possible.

On distingue 2 grandes méthodes de fabrication des macérats de bourgeons : la méthode du Dr Pol Henry et Max Tétau, les précurseurs de la gemmothérapie, appelée “macérat glycériné 1D”, et la méthode du “macérat concentré”, plus récente et décrite ci-dessus. Le macérat concentré (aussi appelé macérat mère) est aujourd’hui préféré au macérat glycériné 1D pour deux principales raisons :

  • la quantité d’alcool ingérée est plus faible, car la posologie est de 5 à 15 gouttes par jour, contre 50 à 150 gouttes pour le macérat glycériné 1D.
  • le solvant utilisé pour le macérat concentré est composés d’alcool, d’eau et de glycérine tandis que celui du macérat glycériné 1D ne contient que de l’alcool et de la glycérine. La présence d’eau dans la première macération présente un intérêt majeur pour l’extraction de certains composés et la transmission de l’information énergétique de la plante.

Gemmothérapie et aromathérapie : quelle différence ?

La gemmothérapie et l’aromathérapie sont deux branches bien distinctes de la phytothérapie. On peut les distinguer par :

  • Leur mode de fabrication : les huiles essentielles proviennent de la distillation d’une partie spécifique d’une plante aromatique, tandis que les macérats de bourgeons proviennent de la macération de bourgeons de plantes (ou jeunes pousses ou radicelles) dans un mélange eau-alcool-glycérine.
  • La quantité de ressource végétale nécessaire : à titre d’exemple, il faut 1 tonne de Thym pour obtenir 10 kg d’huile essentielle en moyenne, tandis que la quantité de bourgeons nécessaire pour faire un flacon tient dans la paume d’une main.
  • La concentration : les macérats glycérinés restent de loin bien moins concentrés que les huiles essentielles, et présentent une grande spécificité de composition.
  • Les propriétés : une huile essentielle et un macérat de bourgeon pourront tous deux provenir de la même plante, mais les propriétés ne seront pas nécessairement les mêmes. L’huile essentielle aura les propriétés de la partie de plante dont elle provient, tandis que le macérat de bourgeon aura les propriétés de l’ensemble de la plante. En effet, le bourgeon contient tous les tissus embryonnaires de la plante, tout son patrimoine génétique.
  • Leur rapidité d'action et intérêt : l’aromathérapie est efficace rapidement, elle va principalement être utilisée pour traiter les affections aigües et doit être utilisée sur de courtes durées, tandis que la gemmothérapie sera plutôt utilisée pour traiter des problèmes chroniques, avec pour objectif de régénérer l’organisme afin de traiter le fond, à l’origine des symptômes. Les macérats de bourgeons doivent être utilisés sur une durée plus longue, en cures.

Ainsi, la gemmothérapie est un excellent complément de l’aromathérapie, et inversement.


On vous en parle en vidéo

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.9 ( 1343 votes )

Bibliographie

Ouvrage : Piterà di Clima, F., & Nicoletti, M. (2018). Précis de gemmothérapie - Fondements scientifiques de la Méristémothérapie. Éditions Amyris.

Ouvrage : Boistard, S. (2016). Gemmothérapie - Les bourgeons au service de la santé - Guide pratique et familial. Éditions de Terran.

Ouvrage : Andrianne, P. (2011). Traité de gemmothérapie : La thérapeutique par les bourgeons. Éditions Amyris.

Ouvrage : Halfon, R. (2011). La gemmothérapie - La santé par les bourgeons. Éditions Dangles.

Ouvrage : Ledoux, F., & Guéniot, G. (2014). La phytembryothérapie : L'embryon de la gemmothérapie. Éditions Amyris.

Ouvrage : Pineau, L. (2019). Le grand livre de la gemmothérapie. Leduc.s Éditions.