Fermer
Panier

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Livraison
Total

Voir le panier

La gemmothérapie et l’aromathérapie sont deux branches bien distinctes de la phytothérapie. Si elles trouvent toutes deux leur origine dans le monde végétal, elles n’en demeurent pas moins différentes au niveau de leur mode de fabrication et de la partie de la plante utilisée. Une même plante, un même arbre peut fournir à la fois une huile essentielle ET un macérât de bourgeon, et les propriétés de ces produits ne seront pas nécessairement les mêmes ! En effet, d’un côté l’aromathérapie va permettre de traiter des affections aigües et être efficace rapidement de façon ciblée en agissant sur le symptôme, tandis que de l’autre côté la gemmothérapie sera plus efficace pour traiter des problèmes chroniques, sur une durée plus longue sous forme de cures, et en ayant pour objectif de régénérer l’organisme afin de traiter le fond qui est à l’origine des symptômes.

Gemmothérapie, un complément à l’aromathérapie ?

Gemmothérapie et aromathérapie sont toutes deux des thérapeutiques issues des plantes, qui s’inscrivent dans une approche holistique (ou globale) de la santé. Ce sont des aides naturelles qui vont soutenir notre organisme afin de soulager divers maux, et surtout, ce sont deux thérapeutiques complémentaires.

Elles différent principalement de par leur origine et leur mode d’action.

Origine et mode de fabrication

Les huiles essentielles proviennent de la distillation d’une partie de plante aromatique. On va prendre spécifiquement la partie de la plante qui nous intéresse (feuilles, fleurs, rameaux, …) que l’on va distiller au sein d’un alambic afin d’extraire les molécules aromatiques. Ou bien, pour les agrumes, on presse mécaniquement le zeste du fruit afin d’en tirer l’essence.

Dans le cas de la gemmothérapie, on récupère les bourgeons de plantes (ou jeunes pousses ou radicelles) au moment de leur ouverture, généralement au printemps, puis on les fait macérer dans un mélange eau-alcool-glycérine afin d’obtenir le macérat de bourgeons.

Dès lors, on constate bien que le mode de fabrication et l’origine précise diffèrent entre ces deux thérapies. On peut également constater ici que les quantités de plantes nécessaires pour réaliser un macérat de bourgeons sont minimes par rapport à celles pour préparer les huiles essentielles. A titre d’exemple, il faut 1 tonne de Thym pour obtenir 20 cL d’huile essentielle, tandis que la quantité de bourgeons nécessaire pour faire un flacon tient dans la paume d’une main. Ainsi, leur impact sur la nature est bien moindre ! De plus, les macérats glycérinés restent de loin bien moins concentrés que les huiles essentielles, et présentent une grande spécificité de composition.

Enfin, l’huile essentielle aura la composition et donc les propriétés de la partie de plante dont elle provient, tandis que le macérat de bourgeon aura les propriétés de l’ensemble de la plante.  En effet, le bourgeon contient tous les tissus embryonnaires de la plante, tout son patrimoine génétique, et est porteur du potentiel de développement de celle-ci. C'est en quelque sorte un "totum" concentré, qui possède toutes les propriétés de la plante adulte. Par exemple, le bourgeon de Tilleul possède les propriétés calmantes attribuées à la fleur de cet arbre, et également les vertus dépuratives et diurétiques de l’aubier, qui est la partie du tronc d’arbre la plus récemment formée (partie tendre et blanche la plus externe).

Mode d'action

L’aromathérapie traite les problèmes de santé aigus, en agissant puissamment, de façon localisée et à court terme. L’huile essentielle a une action élective (ou ciblée) sur un organe en particulier et va mobiliser rapidement certaines fonctions de l’organisme afin de soulager efficacement les symptômes.

La gemmothérapie, elle, agit plutôt au niveau de problèmes chroniques et dans la durée. Le macérat de bourgeons a une action plus globale de drainage de l’organisme ou de régénération des organes et des systèmes touchés. La gemmothérapie agit sur les grands systèmes et organes du corps touchant à la structure (os, dents), au rythmique (cœur, poumon, sang, lymphe), à l’organique (digestif, hormonal, urogénital) et au psychique. De plus, son action n’est pas immédiate et les macérats de bourgeons nécessitent de plus de temps pour faire preuve d’efficacité.

Si on pouvait résumer la stratégie de la gemmothérapie, qui vise à traiter le fond et non les conséquences, par une maxime, ce serait : « Le symptôme n’est qu’un résultat visible d’un processus long et invisible. » Autrement dit, la gemmothérapie prend sa source à l’origine du problème, et la résolution de celui-ci entraînera la disparition des symptômes. En ce sens, c’est une thérapeutique naturelle holistique, c’est-à-dire qu’elle prend en compte la santé de l’individu dans sa globalité.

En résumé, les huiles essentielles sont des remèdes « bulldozer » qui agissent puissamment sur un problème particulier, mais celles-ci entraînent de nombreuses contre-indications et risques d’utilisation (irritation, neurotoxicité…). Les macérats de bourgeons sont eux des remèdes « harmonieux » qui agissent sur le fond et en douceur, et qui présentent beaucoup moins de contre-indications et effets indésirables.

Alors, gemmothérapie ou aromathérapie ?

Pour vous aider à faire un choix éclairé dans votre utilisation des huiles essentielles et des macérats de bourgeons, afin de choisir la forme adaptée à votre problème pour un meilleur traitement et une meilleure efficacité, voici un petit guide récapitulatif à propos de chacune de ces thérapies. Elles ont toutes deux leurs qualités et  défauts, et vous pourrez constater ici que les qualités de l’une pallient les défauts de l’autre ! Leurs utilisations sont donc très complémentaires, et il était plus que normal que nous vous proposions ces produits à La Compagnie des Sens !

Quand choisir l'aromathérapie ?

Les principales qualités de l’aromathérapie sont :

  • D'agir efficacement et rapidement sur l'organe souhaité
  • De soulager les symptômes et manifestations des maladies
  • D'avoir des propriétés très spécifiques grâce à leur richesse en principes actifs très concentrés


Les huiles essentielles seront privilégiées :

  • Pour des problèmes d'urgence ou affections aiguës
  • Pour soulager la douleur rapidement
  • Pour des affections internes ou externes
  • En traitement de court à moyen terme
  • Pour le plaisir olfactif

Quand choisir la gemmothérapie ?

Les principales qualités de la gemmothérapie sont :

  • De régénérer les organes affaiblis afin de contrer des processus morbides et de remédier à des affections aigües ou chroniques
  • De drainer les organes engorgés et ainsi avoir une action détoxifiante
  • D'apporter une meilleure vitalité générale  réduire la sensibilité aux maladies, virus, bactéries..., dynamiser les défenses immunitaires, limiter le vieillissement des tissus...

Les macérats de bourgeons seront préférés : 

  • Pour des affections chroniques
  • Pour des traitements de moyenne à longue durée
  • Pour drainer l'organisme
  • Pour régénérer des tissus ou organes
  • Pour le plaisir gustatif (alcool et plante, c'est pas mal non ?)

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Nous sommes désolés !
Vous avez déjà donné un avis pour cette page.


Quel problème avez-vous rencontré ?








Quelle note voulez-vous attribuer ?


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre