Quels sont les symptomes de la bronchite aigÜe ?

L’hiver approche à grands pas et nos amis les microbes aussi. Pluie, vent, neige, températures dégringolantes et le soleil qui s’enfuit. Apocalypse ? Non non, juste notre bonne vieille quatrième saison qui fait son retour. Nous avons beau essayé de nous protéger de ces fameux microbes, en se couvrant. Ils sont partout! C’est le moment où la prolifération des microbes et la contagion sont les plus fortes.

Il suffit que quelqu’un éternue trop près de nous, ou que l’on touche la poignée d’une porte juste après un malade et hop on l’a choppé nous aussi ! A cette période de l’année, on sent qu’on est plus vulnérables, qu’on est à la merci du rhume, de la grippe, sans oublier la bronchite. Alors, lorsque la bronchite aigüe attaque à son tour, ce n’est pas une partie de plaisir non plus.

La Compagnie des Sens est allée à la recherche des symptômes de la bronchite aigüe pour que vous puissiez la reconnaître plus facilement.

Généralités

La bronchite aigüe est beaucoup plus présente en hiver. Elle est principalement accompagnée d'un rhume, une pharyngite, laryngite ou au minimum un écoulement nasal. Il faut 2 à 4 jours pour que la bronchite se mette en place dans les poumons. Lorsqu’il s’agit de bronchite aigüe, le principal symptôme est la toux.

Tout d’abord, elle est sèche et évolue au fil des jours. Vous remarquerez surement que la toux a tendance à s’intensifier lorsque vous allez vous mettre au lit. C'est aussi le cas lorsque vous serez en contact avec de la fumée de cigarette ou avec de l’air froid. Ensuite, la toux devient de plus en plus grasse, ce qui est un bon signe, car votre corps va commencer à sécréter des glaires, évacuer les microbes petit à petit, et surtout libérer les bronches. La toux grasse peut durer plusieurs jours, jusqu'à 10 jours et parfois même, persister pendants plusieurs semaines. La phase aigüe de la bronchite a une durée d’environ 2 à 3 jours. Lorsque la bronchite s'accompagne d'une sinusite, d’une pharyngite ou d’une laryngite, un symptôme s’ajoute : la gorge est irritée et il y a une douleur au moment d’avaler. Et en cas de laryngite, vous risquez d’avoir la voix cassée ou d’avoir une extinction de voix.

Symptômes

  • Fièvre modérée, la bronchite aigüe ne présente pas de fortes fièvres en principe. Néanmoins, si vous toussez avec une fièvre importante pendant plus de 48h, il faudrait plus penser à une pneumonie.
  • Frissons
  • Maux de tête
  • Courbatures
  • Baisse d’appétit
  • Fatigue
  • Trachéite : inflammation du canal entre le larynx et les bronches
  • Difficultés respiratoires (essoufflement)
  • Impression de compression des poumons
  • Des sifflements respiratoires (puisque les bronches sont obstruées)

Quelles précautions prendre ?

  • Aérez constamment votre logement/bureau pour éviter la prolifération des microbes
  • Se laver les mains : lorsque l’on passe la journée dehors, au bureau, à l’école, dans les transports en commun ou encore dans des endroits publics, par où toutes sortes de personnes a pu passer et où les microbes font la loi, il est préférable de toujours se laver les mains avant de manger.
  • Lorsque vous êtes malades, mettez votre main devant votre bouche avant de tousser pour protéger votre entourage.
  • Arrêter de fumer et évitez les lieux où il y a de la fumée et où l’air est pollué
  • Si votre nez coule ou qu'il est bouché, pensez à vous mouchez régulièrement.
  • Humidifiez l’air pour éviter le dessèchement des bronches

Qui faut-il surveiller ?

Certains types de personnes sont à surveiller tout particulièrement lorsqu’ils sont atteints de bronchite aigüe :

  • Les personnes affaiblies par l’asthme, le diabète, des bronchites chroniques, un stress chronique
  • les personnes atteintes par des insuffisances respiratoires ou cardiaques.
  • Les enfants et les personnes âgées

Facteurs qui peuvent aggraver la bronchite aigüe :

  • Tabagisme ou tabagisme passif
  • Exposition olfactive à des produits chimiques
  • Le brouillard accentue les symptômes de bronchite

Quels sont les gestes à avoir ?


•    Repos à la maison
•    Hydratez vous : buvez beaucoup pour aider le mucus à être plus fluide
•    Aérer et humidifier l’air 
•    Prendre un sirop pour toux sèche, pour amener à une toux grasse
•    Consulter un médecin pour des antibiotiques si on fait partie des personnes à risque

En conclusion

La bronchite aigüe est reconnaissable principalement grâce à une forte toux (sèche au début et grasse au bout de quelques jours). Certes, vous vous sentirez fébrile et affaibli et vous présenterez aussi d’autres symptômes, mais la toux restera prédominante. Il y a des gestes simples à avoir pour éviter que la bronchite s’accentue, le premier étant de se reposer et de s’hydrater. Le principe de guérison repose sur le fait de devoir libérer ses bronches du mucus. Consultez un médecin, si la toux persiste et si vous avez de la fièvre pendant plus de deux jours. La phase la plus fatigante d’une bronchite aigüe ne dépasse pas 3 à 4 jours, mais la toux sera présente avant et après cette période. 
Donc pour éviter de tomber malade et de devoir garder le lit, couvrez-vous bien, fuyez les malades et aérez vos locaux.


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre