Le mûrier est une plante de la famille des Moracées. Parmi cette famille, seulement 3 mûriers ont notre attention : le mûrier noir (Morus nigra L.), le mûrier rouge (Morus rubra L.) et le mûrier blanc (Morus alba L.). Le mûrier est polyvalent, puisque de nombreuses parties de la plante sont consommées depuis des siècles. Les feuilles sont particulièrement intéressantes et aideraient à lutter contre de multiples pathologies, dont le diabète. Aujourd'hui, c'est le fruit de mûrier blanc qui fait forte impression. Ce fruit à la saveur de miel, doucement sucré à tout d'un superaliment. Incroyablement riche en fer, les Mulberries sont idéales en cas de coup de fatigue, anémie ou période intense. Maintes études scientifiques se sont penchées sur leurs bienfaits : équilibre de la glycémie, hypocholestérolémiant, hépatoproteur, antioxydante, immunomodulant, etc. Nom latin : Morus alba L. Famille botanique : Moraceae. Partie utilisée : Fruit.

Consommation recommandée

La Mulberry (mûre) blanche séchée est un fruit sec. Elle contient donc plus de sucre qu'une Mulberry fraîche, les recommandations de consommations journalières sont définies :

  • En cure classique : 20 à 30 g, soit 5 à 8 cuillères à café de Mulberries blanches séchées par jour.

  • En cure anti-fatigue : 15 g de Mulberries blanches séchées, soit 4 cuillères à café par jour, pendant 3 semaines.

Sous quelle forme ?

Pour profiter au mieux de leurs bienfaits, vous pouvez les utiliser :

  • Entières
A quel moment de la journée ?

Nous vous conseillons de les utiliser durant le(s) repas suivants pour profiter au mieux de leurs bienfaits :

  • Petit-déjeuner
  • En-cas
Quels modes d'utilisation ?

Vous pouvez les intégrer aux préparations suivantes pour faciliter leur prise :

  • Dessert
  • Yaourt, laitage
  • Seul
  • Mélangé avec d'autres fruits secs
  • Muesli

Bienfaits en nutrition santé

25 g de Mulberries blanches séchées contiennent une part significative des Références Nutritionnelles pour la Population (RNP) de Fer. Elles contiennent aussi, dans une moindre mesure, des Fibres.

À ce titre, les Mulberries blanches séchées peuvent compléter votre régime alimentaire sain et varié.

Métabolisme

Le diabète correspond à un désordre métabolique caractérisé par une hyperglycémie chronique résultant d'un déficit en insuline ou/et d'une insulinorésistance tissulaire. En d'autres termes, la sécrétion ou l'efficacité de l'insuline (hormone qui abaisse la glycémie) est défaillante. Plusieurs études démontrent l'activité insulinomodulant des Mulberries blanches.

En outre, les Mulberries blanches séchées ont des teneurs non négligeables en fibres. Les fibres diminuent l'absorption du sucre et du cholestérol. Elles sont donc également bénéfiques en cas de trouble de la lipidémie. Enfin, leurs incroyables richesses en composés phénoliques leur confèrent une activité antioxydante et anti-inflammatoire, prévenant ainsi les complications cardio-vasculaires.

Système nerveux, bien-être

Les Mulberries blanches séchées revitalisent et revigorent l'organisme. Elles sont naturellement riches en glucides (glucose et fructose) : le carburant préféré de notre organisme. D'autant plus que leurs indices glycémiques faibles à moyens n'entraînent pas d'effet coup de pompe après ingestion. Le fer, dont elles sont riches, est également un parfait stimulant pour l'organisme. Il aide à réduire la fatigue, à dégrader les macronutriments pour synthétiser de l'énergie et lutte contre la baisse des fonctions cognitives.

Système digestif

Les Mulberries blanches séchées agiraient sur différents organes digestifs : le foie, les intestins et le microbiote intestinal (un pseudo-organe). Elles pourraient être utilisées comme prébiotique puisqu'elles favorisent le developpement des bactéries bénéfiques pour l'intestin. En outre, elles luttent contre la constipation par leur richesse en fibres (voir notre guide constipation et alimentation). Pour le foie, deux études effectuées sur des rongeurs ont montré que les polysaccharides des Mulberries blanches ont une activité hépatoprotectrice.

Système immunitaire

Les Mulberries blanches sont vectrices de flavonoïdes. Les flavonoïdes sont des polyphénols aux nombreuses activités biologiques dont la capacité d'être antibactérien et antiviral. En outre, le fer augmente la réponse immunitaire de l'organisme. Les nutriments des Mulberries blanches séchées renforcent les bénéfices d'une alimentation variée et équilibrée.

Système circulatoire

L'anémie ferriprive peut-être provoquée d'une alimentation trop faible en fer (voir notre guide anémie ferriprive et alimentation). Les Mulberries blanches séchées sont incroyablement riches en fer, ce qui leur donne une vertu anti-anémiant.

Propriétés nutritionnelles

Propriétés principales

  • Anti-oxydant (phytonutriment) : grâce aux composés phénoliques (anthocyanes et flavonoïdes) les Mulberries blanches aident à neutraliser les radicaux libres naturellement synthétisés par l'activité des cellules.

  • Immunomodulant (fer, flavonoïde, resvératrol) : des études ont relevé une activité immunomodulante des Mulberries blanches. Cette capacité serait le produit de leur richesse en flavonoïdes, resvératrol et fer. Les flavonoïdes ont une activité antimicrobienne et antibactérienne. En cas de carence en fer, la vulnérabilité de l'organisme face aux infections accroît et l'activité microbicide des cellules immunitaires baisse. Enfin, le resvératrol booste le système immunitaire.

  • Contrôle de la glycémie (fibre, phytonutriment) : les Mulberries blanches auraient, comme leurs feuilles, le pouvoir d'être antidiabétique. Les composés phénoliques stimuleraient la sécrétion et l'activité de l'insuline (une hormone hypoglycémiante). En outre, elles sont riches en fibres, indiquant un indice glycémique faible à moyen. Leur consommation ne provoque pas de grandes variations de la glycémie.

  • Anti-inflammatoire (flavonoïde) : les Mulberries blanches sont riches en flavonoïdes, des phytonutriments au pouvoir anti-inflammatoire.

  • Hypocholestérolémiant (fibre, resvératrol) : les fibres diminuent l'absorption de tous les nutriments, dont le cholestérol. En outre, le resvératrol accroit le pouvoir protecteur contre l'hypercholestérolémie en réduisant également la biodisponibilité du cholestérol.

  • Contribuant au métabolisme énergétique (glucide) : les Mulberries blanches sont source d'énergie glucidique. Les glucides sont les macronutriments privilégiés par l'organisme pour fonctionner. Par ailleurs, leur richesse en fer contribue au métabolisme énergétique.

  • Protecteur cardio-vasculaire : au regard de leur pouvoir anti-oxydant et anti-inflammatoire, les Mulberries blanches favorisent le bon fonctionnement du système cardiovasculaire et limitent la formation des plaques d'athérome.

  • Anti-fatigue (fer) : les Mulberries blanches contribuent aux apports en fer. Le fer est indispensable au fonctionnement des globules rouges : il permet aux globules rouges de capter et de relarguer l'oxygène.

  • Prébiotique (polysaccharide) : les Mulberries blanches sont des prébiotiques. Leurs polysaccharides augmentent la population bactérienne bénéfique (lactobacilles et bifidobactéries) et réduit la population bactérienne nocive (Escherichia coli) du microbiote intestinal.

  • Laxatif (fibre) : de manière générale, les fibres accélèrent le transit digestif. Elles stimulent la production de gaz et augmentent le volume des selles. Les Mulberries blanches sont naturellement riches en fibres.

Propriétés secondaires

  • Régénérant hépatique (polysaccharide) : une étude affirme que les polysaccharides des Mulberries blanches modulent la concentration des indicateurs de souffrances hépatiques (ASAT, ALAT, GSH, SOD, etc.). Elles stimuleraient la régénération des cellules du foie (hépatocytes) et ne favoriseraient pas la nécrose de ces dernières. On parle même de pouvoir hépatoprotecteur.

  • Antianémique (fer) : les Mulberries blanches sont riches en fer : une grosse poignée de Mulberries apporte 1/3 des besoins journaliers en fer. Le fer entre dans l'érythropoïèse : la formation des globules rouges. En son absence, l'érythropoïèse devient défectueuse : la concentration et le fonctionnement des globules rouges est affecté.

  • Régulateur d'appétit (fibre) : les Mulberries blanches ont un indice glycémique faible à modéré. Elles ne provoquent pas de fortes variations de la glycémie : à l'origine de la sensation de faim. En outre, de nombreuses études indiquent que ces baies seraient bénéfiques dans la gestion du poids en augmentant le métabolisme de base. À savoir que cette propriété est davantage retenus pour les feuilles de mûre.

  • Participant à la croissance tissulaire (fer) : en luttant contre la carence en fer, les Mulberries blanches favorisent la croissance des tissus. En effet, une carence de fer compromet la croissance au regard de son intervention sur le métabolisme des tissus en division.

  • Tonique mental (fer) : par leur richesse en fer, les Mulberries blanches peuvent prétendre contribuer aux fonctions cognitives.

Valeurs nutritionnelles

Éléments nutritifs pour 100 g pour 25 g % des AJR* pour 100 g % des AJR* pour 25 g
Énergie (Kcal) 352 88 18 4
Énergie (Kj) 1490 373 18 4
Lipides (g) 0.9 0.2 1 0
Acides gras saturés (g) 0.1 0 1 0
Glucides (g) 77.8 19.5 30 7
Dont sucres (g) 67.5 16.9 75 19
Fibres alimentaires (g) 9.7 2.4
Protéines (g) 3.3 0.8 7 1
Sel (g) 0.05 0 1 0
Fer (mg) 15.5 3.9 111 28

*Apports Journaliers Recommandés

En savoir plus sur la plante : Le Murier

Le mûrier est une plante de la famille des Moracées. C'est un arbuste à croissance rapide qui atteint rapidement 3 à 10 m de hauteur. Son écorce grise renferme un latex blanchâtre. Les feuilles, elles, sont vertes, ovales et brillantes. Les chatons (fleurs) sont duveteux et verts. Après fertilisation, les chatons laissent place aux fruits, les mûres. Les mûres sont des petits fruits globuleux dont la couleur varie en fonction de l'espèce. On reconnaît trois principales espèces : le mûrier blanc (Morus alba L.), le mûrier noir (Morus nigra L.) et le mûrier rouge (Morus rubra L.).

L'arbre est originaire de Chine, de Corée et du Japon (où il est connu sous le nom de Sangshu) mais il est maintenant cultivé dans toute l'Europe. Les feuilles de mûriers sont utilisées comme remède depuis l'Antiquité. D'après la médecine chinoise, elles sont efficaces pour prévenir et traiter de nombreuses pathologies : la fièvre, les maux de gorge, la toux, les troubles hépatiques, les troubles de la vue, les troubles rénaux, l'hypertension artérielle, etc. En Corée et au Japon, les patients diabétiques consomment les feuilles de mûrier comme complément aux traitements antidiabétiques. L'activité antidiabétique des feuilles de mûrier est d'ailleurs le sujet le plus intensément étudié, car son efficacité est réelle. L'écorce, les brindilles, les racines sont également retrouvées dans la pharmacopée chinoise.

En Europe, c'est plutôt le fruit qui justifie la culture des mûriers. Actuellement, la Chine est la plus grande productrice de mûrier.

Petit aparté qui concerne uniquement le mûrier blanc (Morus alba L.) : ces derniers sont traditionnellement cultivés pour leurs feuilles comme nourriture exclusive des vers à soie. Il existerait une corrélation entre la teneur en protéines des feuilles et l'efficacité de la production de cocons. La production des mûriers blancs dépend donc du marché de la soie. À savoir qu'après l'apparition de la fibre synthétique, la culture du mûrier a chuté. Depuis que les études scientifiques démontrent leurs bienfaits santé, la production de mûrier blanc reprend des couleurs.

Mulberries blanches ou Mulberries noires

Les Mulberries blanches possèdent de nombreuses vertus pour la santé, comme les Mulberries noires. Bien que ces deux variétés appartiennent au même genre, elles sont bien différentes.

La différence la plus forte est d'un point de vue organoleptique : les mûres blanches ont des flaveurs moins intenses et un goût doux, légèrement biscuité ; les mûres noires sont plus intenses, aigrelettes et âpres.

Côté nutritionnel, les différences sont plus faibles : les Mulberries blanches apportent plus de fibres, lipides et glucides par rapport aux Mulberries noires. En revanche, les Mulberries noires sont légèrement plus riches en protéines et moins caloriques. Côté micronutriments, les Mulberries noires ont une activité antioxydante plus forte que les Mulberries blanches. En effet, une étude démontre que les Mulberries noires contiennent légèrement plus de polyphénols.

Si votre choix doit s'effectuer sur l'activité antioxydante, nous vous conseillons de vous diriger sur les Mulberries noires. À l'inverse, si c'est pour leur effet énergisant et stimulant du transit intestinal, nous vous recommandons les Mulberries blanches. Sinon, seules vos préférences gustatives vous guideront. Pour les plus indécis, que diriez-vous de les associer ?

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 2 votes )

Bibliographie

Publication : Eric Wei ChiangChan. (2020). Phenolic constituents and anticancer properties of Morus alba (white mulberry) leaves (No 18). https://doi.org/10.1016/j.joim.2020.02.006

Publication : MohaddeseMahboubi. (2019). Morus alba (mulberry), a natural potent compound in management of obesity. https://doi.org/10.1016/j.phrs.2019.104341

Publication : Yang S, Wang BL, Li Y. [Advances in the pharmacological study of Morus alba L]. Yao Xue Xue Bao. 2014 Jun;49(6):824-31. Chinese. PMID: 25212027.

Publication : Chan EW, Lye PY, Wong SK. Phytochemistry, pharmacology, and clinical trials of Morus alba. Chin J Nat Med. 2016 Jan;14(1):17-30. doi: 10.3724/SP.J.1009.2016.00017. PMID: 26850343.

Publication : Yuan Q, Zhao L. The Mulberry (Morus alba L.) Fruit-A Review of Characteristic Components and Health Benefits. J Agric Food Chem. 2017 Dec 6;65(48):10383-10394. doi: 10.1021/acs.jafc.7b03614. Epub 2017 Nov 20. PMID: 29129054.

Publication : Calín-Sánchez A, Martínez-Nicolás JJ, Munera-Picazo S, Carbonell-Barrachina AA, Legua P, Hernández F. Bioactive compounds and sensory quality of black and white mulberries grown in Spain. Plant Foods Hum Nutr. 2013 Dec;68(4):370-7. doi: 10.1007/s11130-013-0382-9. PMID: 23979495.

Publication : Yang Y, Tan YX, Chen RY, Kang J. The latest review on the polyphenols and their bioactivities of Chinese Morus plants. J Asian Nat Prod Res. 2014;16(6):690-702. doi: 10.1080/10286020.2014.923405. Epub 2014 Jun 9. PMID: 24911924.

Publication : Wang W, Zu Y, Fu Y, Efferth T. In vitro antioxidant and antimicrobial activity of extracts from Morus alba L. leaves, stems and fruits. Am J Chin Med. 2012;40(2):349-56. doi: 10.1142/S0192415X12500279. PMID: 22419428.

Ouvrage : Laforêt, M. (2014). Les superaliments : Les connaître et les cuisiner au quotidien (Tout beau tout bio - Alternatives) (French Edition). ALTERNATIVES.

Ouvrage : Dufour, A. (2016). Les superaliments santé.