Les Mangues Séchées semblent faire l’objet d’une réputation selon laquelle elles pourraient provoquer des diarrhées. Toutefois, une consommation modérée ne devrait pas poser de problème puisqu’elles sont assez pauvres en fibres, et car elles ne contiennent pas de polyols. En effet, ces deux nutriments sont reconnus pour favoriser une accélération du transit intestinal, et donc des diarrhées. Toutefois, elles contiennent une forte teneur en saccharose et en fructose, qui sont reconnues pour entraîner des symptômes d’intolérance (diarrhées, ballonnements…) chez certaines personnes. En cas de diarrhées, il est donc recommandé d’éviter de consommer les Mangues Séchées de manière excessive, et de favoriser les apports en fibres solubles et en eau plate.

Cet article a été mis à jour le 03/07/2023

Craquez pour la Compagnie

Mangues BIO (en lamelles,...
source d'antioxydants
A partir de 10€
picto cart
TEA TREE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
CITRONNELLE DE JAVA
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
CASSIS
Macérat de bourgeons BIO
A partir de 5.8€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
EUCALYPTUS CITRONNÉ
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart

Pas de danger à consommation modérée

La consommation de Mangues Séchées ne provoque pas de diarrhées du fait de leur faible teneur en fibres (notamment insolubles), et car ils ne contiennent pas de polyols. Ces deux nutriments font partie des principaux nutriments à favoriser un effet laxatif sur le transit intestinal. En effet, les fibres insolubles ont tendance à être irritantes et à favoriser l’accélération du transit intestinal. De leur côté, les polyols sont assez mal digérés, ce qui entraîne un appel d’eau plus conséquent dans les intestins et favorise un effet laxatif. Toutefois, les Mangues Séchées ne contiennent pas de polyols, et très peu de fibres (2,5 g de fibres pour 100 g de Mangues Séchées), elles ne peuvent donc pas être à l’origine de diarrhées hormis en cas d’intolérance.

En cas d’intolérance et de consommation excessive

Étant riches en saccharose et en fructose, les Mangues Séchées pourraient provoquer des diarrhées chez les personnes souffrant d’intolérance au saccharose et au fructose. Les personnes intolérantes au saccharose (également appelé sucre de table) possèdent un déficit en invertase, qui est l’enzyme permettant de couper le saccharose en deux sucres distincts (glucose et fructose) pour optimiser leur absorption. Dans ce cas, une ingestion élevée et excessive de saccharose comme dans les Mangues Séchées pourraient favoriser l’arrivée de troubles digestifs tels que des douleurs abdominales ou des diarrhées. Toutefois, il est important de rappeler que l’intolérance au saccharose est très rare.

À l’inverse, l’intolérance au fructose est plus présente que celle au saccharose. Elle provient d’un déficit naturel en GLUT5 chez ces personnes, qui est le transporteur permettant au fructose d’entrer dans la cellule pour être absorbé. Ce déficit en GLUT5 amène le fructose à continuer son chemin dans le tube digestif jusqu’au côlon pour y être fermenté par les bactéries coliques. Cela a pour conséquence de provoquer une forte production d’acides gras et de gaz à l’origine de symptômes d’intolérance digestive comme des flatulences, des ballonnements et des diarrhées. De plus, une consommation excessive de fructose pourrait entraîner une saturation des GLUT5, ce qui entraînerait le même mécanisme, ainsi que les mêmes symptômes d’intolérance.

Il est donc recommandé aux personnes intolérantes au saccharose et au fructose de ne pas consommer de Mangues Séchées, et de ne pas les consommer de manière excessive de manière générale. En cas de doute, il est préférable d’en discuter avec un médecin.

Des effets bénéfiques ?

La seule raison pour laquelle il pourrait être judicieux de consommer des Mangues Séchées en cas de diarrhées est son apport énergétique. En effet, il peut être compliqué de trouver l’envie de manger lors de diarrhées du fait des douleurs abdominales. Dans cette optique, les Mangues Séchées apporteront des glucides qui seront transformés en énergie par l’organisme. Une portion de Mangues Séchées (environ 42 g soit 12 lamelles de Mangues Séchées) apporte 31,5 g de glucides, dont 17,85 g de sucres. Cet apport énergétique sous forme de glucides aide l’organisme à combattre l’infection et à maintenir son poids corporel. Toutefois, les Mangues Séchées n’ont pas d’autre impact bénéfique en cas de diarrhées.

En effet, elles sont assez pauvres en fibres solubles, qui sont les nutriments conseillés en cas de diarrhées car elles régulent l’accélération du transit intestinal induite par les diarrhées. Pour ce faire, elles forment un gel avec l’eau présente dans les intestins, tout en donnant du volume et de la consistance aux selles. De ce fait, il est recommandé d’optimiser les aliments riches en fibres solubles comme le Psyllium en cas de diarrhées, mais également de bien boire pour éviter de se déshydrater (2 litres d’eau minérale par jour serait optimal). Attention tout de même à ne pas dépasser les 15 g de fibres par jour conseillés par l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail) en cas de diarrhées.

Craquez pour la Compagnie

Mangues BIO (en lamelles,...
source d'antioxydants
A partir de 10€
picto cart
TEA TREE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
CITRONNELLE DE JAVA
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
CASSIS
Macérat de bourgeons BIO
A partir de 5.8€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
EUCALYPTUS CITRONNÉ
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 1 votes )

Bibliographie

Ouvrage : Melkonian, C., Bocquet, A., Brutin, J., Colombani, S. & France-Goral, A. (2022). BTS Diététique (2e éd.). ELLIPSES.

Ouvrage : C. (2021). Alimentation, nutrition et régimes. STUDYRAMA.

Ouvrage : Ferreira, A., Petretti, C., & Vasina, B. (2015). Biologie de l’alimentation humaine : Tome 1 (Vol. 1). Studyrama.

Site Web : Gomez, G. (s. d.). Intolérance aux glucides. https://tice.ac-montpellier.fr/ABCDORGA/Famille/WWINTOLERANCE.html

Site Web : Demczko, M. (2023, 23 juin). Intolérance héréditaire au fructose. Manuels MSD pour le grand public. https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/problèmes-de-santé-infantiles/troubles-métaboliques-héréditaires/intolérance-héréditaire-au-fructose

Site Web : Ciqual Table de composition nutritionnelle des aliments. (s. d.). Ciqual - ANSES. https://ciqual.anses.fr/