L’arthrite est un terme regroupant toutes les maladies caractérisées par l’inflammation des articulations, dont l’arthrose et la polyarthrite rhumatoïde. L’arthrose est une maladie chronique dégénérative, entraînant une dégradation du cartilage et de l’os qu’il protège. Cette dégradation se manifeste par des inflammations et des lésions articulaires. Même s’il est principalement connu pour ses bienfaits sur la régénération cutanée, le macérat huileux de Millepertuis possède aussi de très bonnes propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Bien que son efficacité sur les rhumatismes ne soit pas particulièrement étudiée, ses actions anti-inflammatoires et antalgiques peuvent se montrer efficaces pour soulager les douleurs de l’arthrose.

Cet article a été mis à jour le 01/12/2023

Pour ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques

Les principales molécules anti-inflammatoires du macérat huileux de Millepertuis sont l’hypericine et la pseudohypericine. Selon des études sur un modèle animal, ces molécules permettraient d’inhiber la production de 5-lipoxygénase. Or, cette enzyme est responsable de la génération de leucotriènes (lipides médiateurs de l’inflammation) inflammatoires à partir de l’acide arachidonique. Ainsi, son inhibition limite l’ampleur de la réaction inflammatoire.

De plus, l’hypericine permettrait aussi d’inhiber l’activité biologique du facteur de nécrose tumorale TNF-α qui est une cytokine impliquée dans le processus inflammatoire. Son inhibition conduit à une diminution de l’inflammation. D’autres études ont aussi montré l’intérêt du Millepertuis dans les inflammations nerveuses. L’hyperoside qu’il contient aurait des effets protecteurs contre les neuroinflammations. Cette action est notamment intéressante dans le cas des arthrites neurogènes ou encore dans les névralgies cervico-brachiale.

Enfin, l’anxiété, la peur et la dépression ont un réel impact sur les facteurs physiologiques. Ils jouent un rôle non négligeable dans l’aggravation des capacités physiques et mentales, et amplifient la douleur. Les propriétés anxiolytiques et antidépressives du macérat huileux de Millepertuis participent ainsi à l’amélioration de la perception de la douleur et de l’état physiologique.

En huile de massage anti-douleur rhumatismale

En utilisation seule

Bien que ses propriétés anti-inflammatoires aient été prouvées, il est préférable d’utiliser le macérat huileux de Millepertuis en synergie pour améliorer son efficacité. Son utilisation seule est tout de même possible, et est intéressante pour les personnes sensibles aux huiles essentielles (femmes enceintes et allaitantes, enfants de moins de 6 ans, personnes épileptiques et asthmatiques, etc.). Ainsi, quelques gouttes de macérat huileux de Millepertuis peuvent être appliquées sur la zone douloureuse en massant délicatement jusqu’à pénétration complète de l’huile. Il est nécessaire de ne pas exposer au soleil la peau sur laquelle le macérat a été appliqué en raison de la forte photosensibilisation du Millepertuis. Les personnes allergiques aux Astéracées doivent être vigilants lors de l’utilisation du macérat huileux de Millepertuis.

En synergie

Cette synergie anti-douleur rhumatismale associe les huiles essentielles les plus adaptées pour lutter contre des rhumatismes. La combinaison de leurs propriétés anti-inflammatoire et antalgique permet de soulager efficacement les douleurs liées à l’arthrose et de retrouver la mobilité.

Ingrédients :  

  • 20 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus Citronné

  • 20 gouttes d’huile essentielle de Muscade

  • 20 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie Odorante

  • 60 gouttes de macérat huileux de Millepertuis

Recette et application : mélanger toutes les huiles dans un flacon roll-on de 10 mL. Appliquer localement le mélange sur la zone douloureuse 3 fois par jour. Utiliser cette synergie 5 jours par semaine avec 2 jours de pause.

Précautions d’emploi : cette synergie est réservée aux enfants de plus de 6 ans et est interdite aux femmes enceintes et allaitantes. Les personnes épileptiques et asthmatiques doivent demander un avis médical avant toute utilisation. Les personnes sous traitements anticoagulants, souffrant d’allergies aux salicylés, d’eczéma, d’asthme, d’ulcère, d’hernie hiatale, d’hémorragies ou ayant subi une intervention chirurgicale récente ne doivent pas utiliser cette synergie. Le macérat huileux de Millepertuis est très photosensibilisant en raison de sa teneur en hypericine. Il convient donc de ne pas exposer la peau pendant au moins 12 heures après application de cette synergie. Enfin, les personnes allergiques à la famille des Astéracées doivent prendre garde à l’utilisation de ce macérat huileux.

Pourquoi ces huiles ? L’huile essentielle de Gaulthérie Odorante : cette huile essentielle possède d’excellentes propriétés anti-inflammatoires grâce à la molécule de salicylate de méthyle qu’elle contient à plus de 95 %. Elle est aussi un excellent antalgique, grâce à cette même molécule. Le salicylate de méthyle est réputé comme étant la molécule spécifique des rhumatismes, car elle permet de soulager les douleurs des articulations. L’huile essentielle d’Eucalyptus Citronné : cette huile essentielle renforce les propriétés anti-inflammatoires de l’huile de Gaulthérie Odorante grâce au citronellal qu’elle contient. Cette molécule possède aussi des propriétés antalgiques. L’huile essentielle de Muscade : cette huile essentielle agit comme antalgique local et comme analgésique. D’une part, elle diminue la douleur (antalgique) et d’autre part elle inhibe la sensibilité à la douleur (analgésique). Ceci est dû à sa richesse en monoterpènes. Ces molécules permettent aussi de redonner du dynamisme en tonifiant l’organisme en général.

Millepertuis ou Arnica ?

Bien que le macérat huileux de Millepertuis possède de bonnes propriétés anti-inflammatoires, celui d’Arnica reste la référence pour soulager toutes les douleurs rhumatismales. C’est grâce à ses puissantes lactones sesquiterpéniques, l’hélénaline et la dihydrohélénaline, que le macérat huileux d’Arnica inhibe les prostaglandines E2 (puissants médiateurs de l’inflammation). Selon les études, il permettrait aussi d’inhiber les deux principaux facteurs transcriptionnels impliqués dans le processus inflammatoire : le NF-AT et le NF-kB. Outre sa vaste réputation, c’est effectivement le macérat huileux le plus efficace pour soulager les douleurs inflammatoires des articulations et des tendons. Pour finir, si le macérat huileux de Millepertuis ne présente pas assez d’efficacité seul, ce n’est pas le cas pour celui d’Arnica. En effet, ce dernier est très efficace en utilisation seule, ce qui présente un avantage pour les personnes sensibles aux huiles essentielles (enfants, femmes enceintes et allaitantes, etc.).

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 15 votes )

Bibliographie

Publication : Wölfle, U., Seelinger, G., & Schempp, C. M. (2013). Topical Application of St. Johnʼs Wort (Hypericum perforatum). Planta Medica, 80(02/03), 109 120. https://doi.org/10.1055/s-0033-1351019

Publication : Süntar, I., Akkol, E. K., Yilmazer, D., Baykal, T., Kırmızıbekmez, H., Alper, M., & Yesilada, E. (2010b). Investigations on the in vivo wound healing potential of Hypericum perforatum L. Journal of Ethnopharmacology, 127(2), 468 477. https://doi.org/10.1016/j.jep.2009.10.011

Publication : Süntar, I., Akkol, E. K., Keleş, H., Oktem, A., Başer, K. H. C., & Yesilada, E. (2011). A novel wound healing ointment : A formulation of Hypericum perforatum oil and sage and oregano essential oils based on traditional Turkish knowledge. Journal of Ethnopharmacology, 134(1), 89 96. https://doi.org/10.1016/j.jep.2010.11.061

Publication : Huang, J., Zhou, L., Chen, J., Chen, T., Lei, B., Zheng, N., Wan, X., Xu, J., & Wang, T. (2021). Hyperoside Attenuate Inflammation in HT22 Cells via Upregulating SIRT1 to Activities Wnt/β-Catenin and Sonic Hedgehog Pathways. Neural Plasticity, 2021, 1 10. https://doi.org/10.1155/2021/8706400

Site Web : Millepertuis — WikiPhyto. (s. d.). http://www.wikiphyto.org/wiki/Millepertuis#cite_note-22