L'herpes labial chez les femmes enceintes et les enfants

Demain c'est le déjeuner familial de l'année ! Le festin en perspective, vous l'attendez depuis tellement longtemps que vous ne rêver plus que de ca. Et là, c'est le drame... quelques heures avant l'évènement, de douloureux picotements se font sentir sur votre lèvre, et l'herpès labial apparait... Une farandole de vésicules au niveau des lèvres, c'est un véritable fléau.
Il est aussi appelé communément “bouton de fièvre”, ou encore “feu sauvage” en raison de la douleur qu’il provoque. Le bouquet de vésicules caractéristique de cette maladie se transforme en croûte lorsqu’il arrive à maturité.

Non seulement douloureux, l'herpès labial pose un problème esthétique reconnu et mal vécu dans la plupart des cas. Se posent alors de nombreuses questions toutes légitimes. Mais d'où vient-il ? Pourquoi moi !? Est-ce que c'est vraiment dangeureux ?

L'herpès labial chez la femme enceinte

L'importance d'une surveillance spéciale

Lors de la grossesse, il est extrêmement important de faire attention au virus de l’herpès. Il existe trois phases différentes:

  • la phase de la grossesse. Le foetus est fragile et son système immunitaire est encore en formation. Si sa mère lui transmet le virus de l’herpès, cela peut causer certaines séquelles neurologiques, ou bien même le décès du foetus.

Attention: si le virus contamine la mère lors de la grossesse, il peut également contaminer le foetus à travers la circulation sanguine.

  • La phase de l’accouchement: Cette phase pose surtout problème en cas de présence d’herpès génital. Si la mère est sujette à une poussée d’herpès lors de cette période et que le bébé rentre en contact avec la lésion présente lors de l’accouchement, il sera également contaminé.
  • Après l’accouchement: L’envie de caliner et d’embrasser son bébé est naturelle et unanime. Mais elle peut être problématique si l’on développe une crise d’herpès labial. En effet, le risque de contagion est très fort et le bébé, qui a un système immunitaire encore faible, est très sensible et peut risquer des complications s’il est infecté par le virus
Les bons gestes à adopter

Pour les femmes enceintes ayant déjà contracté le virus de l’herpès, et risquant des poussées d’herpès à tout moment, il est conseillé pour elles d’en parler à leur médecin, qui leur donnera un traitement spécifique, non dangereux pour l’enfant.

Pour les femmes enceintes n’ayant pas été infectées par le virus, elles doivent être particulièrement vigilantes durant cette période, pour ne pas attraper le virus. 

Ainsi, il sera important de se laver les mains régulièrement, d’éviter les contact avec les personnes infectées par le virus de l’herpès et présentant des poussées de boutons (avec leurs affaires également). Il serait également important de se faire suivre par son gynécologue afin d’anticiper toute contamination. Enfin, concernant les herpès génitaux, il faut particulièrement faire attention avec son conjoint concernant les rapports sexuels.

L'herpès labial chez les enfants

La multiplication des risques de contagion et les symptômes

Le virus de l'herpès labial (HSV1) est très rependu. Il est présent chez de nombreuses personnes, au minimum sous sa forme latente. C’est un virus très contagieux qui se transmet extrêmement facilement, surtout à ceux qui ont un système immunitaire plus faible comme les enfants. Le virus est en principe bénin. Mais il peut provoquer des complications, des symptômes plus violents en cas d’infection précoce chez l’enfant.

Parents, frères, soeurs, famille, amis, nounous, babysitter… les câlins et marques d’affections pour les bébés et enfants ne se comptent plus sur les doigts. Chacun d’entre eux peut transmettre le virus de l’herpès labial sans forcément s’en rendre compte, s’il ne fait pas attention. 

Ainsi, un simple bisou et le contact entre un bouton d’herpès et la joue d’un enfant suffit pour la contagion. Mais pas seulement! Le virus sera aussi présent sur les doigts ayant touché un bouton d’herpès juste avant. Les objets peuvent aussi être facteurs de transmission du virus s'ils sont entrés en contact. Ils peuvent présenter un risque de contamination pendant plusieurs heures.

Comme pour les adultes, lors du premier contact du virus de l’herpès, il n’y a pas, ou très peu de symptômes. Mais parfois, l’enfant peut avoir une montée de fièvre importante, et être fortement déshydraté. Dans certains cas, cela nécessitera même une hospitalisation si l’état général de l’enfant est vraiment trop faible.

Puis le virus se loge dans les ganglions au niveau du cou. C’est la phase de latence. 
A partir de ce moment, les symptômes de l’herpès labial (apparition de vésicules rouges, fièvre, fatigue…) peuvent apparaître plusieurs fois par an (phase de récurrences).

Attention si le virus provoque des symptômes au niveau des yeux! L’apparition des vésicules à cet endroit peut finir par provoquer un aveuglement de l’enfant. Il est donc important d’aller consulter un médecin pour traiter ce problème, dès l’apparition des premiers symptômes.

Comment éviter les contagion des enfants?

  • Ne pas impliquer de contact entre la lésion d’un herpès labial et la peau d’un enfant.

  • Appliquer un pansement bien étanche sur la lésion.

  • Se laver les mains couramment, éviter de trop toucher la lésion de l’herpès labial.

  • Ne pas parler trop près de l’enfant pour éviter la projection de salive qui peut aussi être facteur de contamination.

  • Ne pas manger dans le plat de l’enfant, ou dans sa cuillère ou boire dans son verre lors des repas, si vous avez un bouton d’herpès.

  • Bien séparer les linges.

  • Faire attention lors de la toilette de l’enfant, à éviter les contact avec la lésion (bien protéger la lésion avec un pansement étanche).


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre