Ce soir, j’ai envie de sortir ! Plusieurs plans en tête déjà présents, cela fait depuis ce matin que j’attends cela. Mais voila que, deux heures avant l’heure de la libération… de douloureux picotements juste au niveau de la lèvre inférieure surviennent, et se transforment rapidement en vésicules rouges et repoussantes. C’est toujours aux pires moments que l’herpès labial survient ! Pourtant, en suivant certains conseils, on peut limiter les risques d’apparition de ces désagréables boutons et éviter la contagion !

Les conseils pour éviter d’attraper un herpès labial

Ecarter la fatigue

Adoptez un rythme de vie en évitant les périodes trop stressantes ou qui provoquent un excès de fatigue.

Se protéger du soleil

Évitez l’exposition constante au soleil sans protection. Ne lésinez pas sur les protections solaires pour les lèvres.

Éloigner les lèvres sèches

Pour éviter d’avoir les lèvres sèches, facteur de risque d’apparition d’herpès labial, ayez toujours sur vous une crème ou un baume pour dessécher les lèvres.

Adopter une bonne hygiène de vie

Tout d’abord, il est important d’avoir une bonne hygiène et de bien se laver les mains régulièrement. L’herpès labial étant très contagieux, le plus grand risque pour l’attraper est d’entrer en contact avec des personnes déjà porteuses du virus.

Ne pas toucher !

Ne touchez pas votre herpès labial ou bien celui des autres, sauf si c’est pour le soigner. De même, soyez attentif à l’apparition des premiers symptômes de l’herpès labial (picotements, brûlures…), afin de le prendre en charge rapidement et de le soigner avec efficacité.

Protéger les enfants

Si vous avez des enfants, il est très important de faire en sorte qu’ils évitent, autant que possible, tout contact avec des personnes qui ont une crise d’herpès labial. En effet, leur système immunitaire plus fragile est d’autant plus susceptible d’être contaminé par le virus de l’herpes simplex 1.

Limiter le risque de contagion

Evitez les contacts avec les personnes touchées. N’embrassez pas quelqu’un lorsque vous avez un herpès labial. Limiter également autant que possible de toucher les affaires de ceux qui développent une crise d’herpès.

Attention à la contagion dans les couples !

Evitez les relations orales ou génitales avec votre partenaire qui a une crise d’herpes génitale ou labial. En effet, même le virus d’herpes simplex 2 (originellement cause de l’herpès géntial), peut être à l’origine d’un herpès labial.

Renforcer le système immunitaire

Un système immunitaire bien en place et renforcé permettra de mieux lutter contre le virus et de limiter les apparition de crises d'herpès labial. Pour cela, quelques petits conseils seront utiles:

  • Adoptez des habitudes d’alimentation saine,
  • Pratiquez une activité sportive régulière,
  • Reposez-vous.

Stop à l'herpès labial, évitons la contagion !

Comprendre la transmission du virus pour mieux l'éviter

Le virus de l’herpès labial se transmet par différents moyens:
  • un simple contact avec la lésion d’herpès labial d’une personne. 
  • Par l’intermédiaire de la salive
  • Par l’intermédiaire des doigts qui ont été amenés à toucher une lésion d’herpès labial. 
  • A travers des objets qui sont entrés en contact avec le virus (linge, matériel de cuisine…). 
Une autre bonne méthode est d’éviter le réveil du virus (phases de récurrences). 
Pour cela, il faut savoir que le stress, la fatigue, ou encore l’exposition au soleil peuvent favoriser l’apparition des symptômes de ce virus. La prise en compte de ces éléments permettent de limiter l’arrivée de boutons d’herpès labial.
A noter: Déposer un glaçon contre le bouton d’herpès peut éviter le développement de ce dernier, et calmer la douleur.
Lors des phases de récurrence, les symptômes du virus apparaissent. C’est à ce moment là que l’on risque de contaminer notre entourage. Il est donc important d’adopter quelques bonnes habitudes pour éviter cela :
  • Se laver les mains à intervalles de temps régulier
  • Eviter les contacts entre la lésion de l’herpès, et son entourage (éviter les bisoux, ou bien protéger la lésion avec un pansement très étanche)
  • Ne pas toucher ou gratter le bouton avec les doigts
  • Suivre consciencieusement les indications du traitement si on en suit un
  • Ne pas partager ses couverts, verres, objets que l’on a touché avec les doigts (car le virus de l’herpès risque d’être présent sur ces éléments)
  • Faire particulièrement attention avec les personnes présentant un système immunitaire plus faible (enfants, immunodéprimés, porteurs du virus du sida…)

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.4 ( 7 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Si vous avez une question à nous poser, rendez-vous sur le forum, nous vous répondrons chaque jour de la semaine. Vous pouvez aussi nous contacter par mail.