Les bons réflexes contre la grippe

Il commence à faire frisquet durant les mois d’automne et d’hiver, et la voilà, elle montre le bout de son nez ! Cette maladie saisonnière se manifeste par un sentiment de faiblesse, accompagné de divers symptômes tels que la fièvre, les maux de gorge, les nausées… Très contagieuse, la grippe se répand comme une traînée de poudre sur la France entière en quelques semaines ! En plus, le virus de la grippe est en constante mutation, ce qui rend les soins et l’immunisation particulièrement difficiles.

Quels sont les gestes simples qui peuvent prévenir de la grippe ? Le vaccin est-il efficace ? Les antibiotiques sont-ils utiles en cas de grippe ? Outre les huiles essentielles (guide ci-contre) existe-t-il des méthodes naturelles pour s'en prémunir ?

Les bons petits réflexes en cas de grippe

Quels gestes adopter pour prévenir la grippe ? 

Les conseils pour éviter d’attraper la grippe sont très simples, et peuvent même vous paraître totalement anodins, mais c’est pourtant bien eux qui vous garderons en pleine santé. Le vaccin est le premier élément auquel on peut penser, lorsque l’on parle de prévention de la grippe. En effet, le vaccin contre la grippe est censé être la meilleure prévention au virus. Mais d’autres petits gestes existent et son totalement naturels, pas besoin de vous faire vacciner. Voir ci-dessous pour plus d'infos.

Garder ses distances

Tout d’abord, la base des bases : une personne de votre entourage manifeste des symptômes plutôt louches, voire clairement un état grippal : fuyez-le ! Non, il n’est pas nécessaire d’en arriver à des recours aussi extrêmes, mais gardez bien en tête que le virus de la grippe est contagieux, donc pensez tout simplement à garder vos distances, à ne pas lui parler trop près de son visage par exemple. Et oui ! Le virus de la grippe se propage par micro gouttelettes expulsées dans l’air, il est donc nécessaire de se protéger ! Quand la grippe est dans les parages, une distance s'impose !

Une maladie très contagieuse 

Autres astuces, n’oubliez pas que tant que les symptômes persistent, le virus de la grippe est contagieux. Si vous gardez vos distances avec une personne contaminé, faites le correctement et pendant la bonne durée de temps ! Celui-ci varie selon les individus, mais la grippe dure généralement entre 3 et 7 jours, alors prudence ! Si la grippe vous a atteint, pensez à bien tousser dans le creux de votre coude et non dans vos mains. En effet, vos mains sont en contact avec des objets qui peuvent être la source d’une contamination.

Respecter les règles d'hygiène

Hygiène impecc’ requise ! L'épidémie de la grippe se propage dehors ? La clé est de se laver les mains très souvent. La grippe peut être transmise par contacts indirects. C’est-à-dire que si vous touchez un objet, auparavant touché par une personne malade, vous avez de grandes chances d’être contaminé à votre tour ! C’est pour ça, pensez à vous lavez les mains régulièrement ainsi qu’éviter de vous toucher les yeux, la bouche et le nez. Ces endroits du visage sont des portes d’entrée pour le virus. 

Le vaccin contre la grippe

À qui est destiné le vaccin contre la grippe ?

Le vaccin conte le virus de la grippe peut être injecté à tout le monde, mais certaines personnes sont plus sensibles et donc prioritaires à la vaccination. Le vaccin contre le virus de la grippe est ainsi particulièrement destiné aux personnes âgées (de plus de 65 ans), aux enfants (seulement à partir de 6 ans), aux femmes enceintes et aux personnes atteintes de maladies chroniques et/ou respiratoires.

Le vaccin contre la grippe est-il efficace ?

Le vaccin contre le virus de la grippe pour la saison 2015, s’est révélé très peu efficace. En effet, le virus de la grippe est en constante mutation, en conséquences, les souches dominantes présentent dans le vaccin ne correspondaient pas aux souches du virus à l’origine des épidémies. Il est toujours difficiles pour les professionnels de santé de savoir quelle souche du virus va circuler en majorité. Mais parfois... ça tombe juste !

Partiellement pris en charge...

Le vaccin contre le virus de la grippe est pris partiellement en charge par la Sécurité Sociale. Pour se vacciner contre la grippe, il faut prendre rendez-vous chez le médecin, acheter le vaccin et se la faire injecter. Le prix moyen du vaccin s’élève à 6,14€, remboursé à 65%. L’injection peut se faire par un médecin, alors remboursée à 70% ou par une infirmière libérale, (sur prescription), alors remboursée à 60%.

... ou totalement pris en charge

Le vaccin contre le virus de la grippe peut s’avérer totalement remboursé pour certaines catégories personnes, notamment les personnes sensibles, celles à qui le vaccin est directement destiné. Ces personnes disposent d’un bon de prise en charge, qui leur permet le remboursement totale du vaccin mais également l’injection gratuite par un professionnel de la santé, à savoir un médecin ou un infirmier.

Les antibiotiques sont-ils efficaces contre la grippe ?

Grippe et antibiotiques : possible ?

Les antibiotiques s’attaquent aux bactéries et sont donc totalement inefficaces contre les virus. Lorsqu’une maladie est d'origine virale, telle que la grippe, les antibiotiques ne sont pas recommandés.

Cependant, les décès liés à la grippe ont été causés par des surinfections bactériennes. Les bactéries qui en sont à l’origine, sont sensibles aux antibiotiques. C’est là que se trouve toute la complexité du traitement, et du choix - ou non - d’avoir recours aux antibiotiques en cas de grippe. Ce choix revient généralement au médecin traitant. Pour les personnes sensibles, personnes âgées, femmes enceintes et enfants, les antibiotiques sont recommandés. Les antibiotiques peuvent être prescrits en cas de fièvre intense mais aussi de pneumonie.

A propos des antibios...

Les antibiotiques ? Les Français en raffolent ! Il faut bien se l’avouer, une grande partie de la population française utilise les antibiotiques à tout va. Leur consommation est particulièrement élevée dans les hôpitaux mais aussi chez les particuliers, notamment les femmes.

En France, la consommation d’antibiotiques est beaucoup plus forte que dans des pays comparables, en Europe ou aux États-Unis par exemple. Leur taux d’utilisation en France est supérieur de 30%, en comparaison à la moyenne européenne.

Et l'homéopathie ?

Qu’est ce que l’homéopathie ?

L’homéopathie est une technique thérapeutique pratiquée un peu partout dans le monde. L’homéopathie repose sur trois principes fondamentaux. Tout d’abord la loi de la similitude, selon laquelle le semblable guérit le semblable. Une substance qui provoque des symptômes chez une personnes en bonne santé, peut guérir une personne malade présentant les mêmes symptômes. 

Ensuite, la loi de l'individualisation, l’homéopathie privilégie le soin du malade et non celui de la maladie. Il est nécessaire de prendre en compte l’individu dans sa totalité pour le soigner, et non se focaliser uniquement sur les symptômes de la maladie. Enfin, le procédé des hautes dilutions, les produits homéopathiques sont dilués dans de l’eau et de l’alcool, ce qui permet de renforcer leur effets curatifs. 

Soigner la grippe avec l'homéopathie

Un produit homéopathique permet de traiter efficacement les symptômes de la grippe ! L’Oscillococcinum est le remède homéopathique le plus conseillé en cas de grippe. La posologie de ce traitement homéopathique, est une prise quotidienne à raison de deux fois par jours, de préférence le matin et le soir. L’Oscillococcinum peut être associé avec d’autres traitements homéopathiques.

Notamment, le Sulfur 15CH, le sérum Yersin 9CH ou encore du Paragrippe. N’hésitez plus ! Ces traitements sont particulièrement efficaces contre la grippe. L’homéopathie permet de vous protéger également après la disparitions des symptômes de la grippe. En effet, le sentiment de faiblesse se fait encore très souvent ressentir. Dans ce cas, optez pour Influenzinum 15CH pendant 1 mois ! Et bye bye la grippe !

La phytothérapie contre la grippe

Qu’est-ce-que la phytothérapie ?

La phytothérapie est une technique thérapeutique naturelle. En effet, le soin par phytothérapie se base sur les bienfaits des plantes et leurs principes actifs. Chaque plante possède des vertus incroyables, et la phytothérapie permet de les mettre en lumière. La phytothérapie est très utilisée dans certains pays du monde. Pourtant, dans les pays occidentaux, elle peut être jugée non conventionnelle, car les bienfaits des plantes ne sont pas toujours soumis à des tests cliniques. Voilà, vous savez l’essentiel sur la phytothérapie ! Maintenant, c’est à vous de jouer ! 

Traiter la grippe avec la phytothérapie

Contre la grippe, la phytothérapie a fait ses preuves. Plusieurs plantes différentes peuvent être utilisées pour soigner les diverses symptômes de la grippe. Mais une plante se révèle particulièrement efficace car elle renforce notre système immunitaire. 

Mais de quelle plante s’agit-il ? De l’Echinacée bien sûre ! Cet arbuste de 50 à 90 cm possède de belles et grosses fleurs pourpres, ou blanches, au choix ! L’Echinacée se révèle terrifiante contre la grippe, car elle stimule les défenses immunitaires. Testez la et vous ne serez pas déçu de ses effets ! 
 

Quelques précautions

L’Echinacée a donc des principes immunostimulant très puissants, mais possède également des contres-indications. La phytothérapie est une médecine naturelle, certes, mais les principes actifs des plantes sont considérables. 

Des effets secondaires peuvent survenir, mais seulement après une longue utilisation de la plante ou bien une utilisation à fortes doses. Ces effets secondaires se traduisent par des démangeaisons, des nausées ou encore des diarrhées. L’Echinacée est fortement déconseillée au personnes atteintes du sida, ou autres maladies immunodéficientes. 


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre