La Propolis est de plus en plus réputée pour aider dans le traitement du cancer. On lui attribue de nombreuses propriétés anticancéreuses et un soulagement des effets secondaires des traitements de chimio et radiothérapie. Des études prometteuses sur le cancer ont été menées sur la Propolis et sa composition.

Comment la Propolis joue t-elle un rôle contre le cancer ?

La Propolis possède de nombreuses propriétés jouant un rôle important dans la lutte contre le cancer. Des études sur les Propolis vertes et rouges ont d’ailleurs montré de très bons effets pour lutter contre. L’oncologue japonais Osamu Mizukami a testé la Propolis verte sur 500 patients atteints de divers cancers. Les résultats obtenus ont été bluffants, avec des cas de guérisons et de rémissions spectaculaires. Selon le docteur Jean-Pierre Willem, des études depuis les années 1990 sur la Propolis rouge ont montré une très bonne efficacité antitumorale, inhibant le développement des lignées cancéreuses.

Les propriétés contre le cancer

AntimitotiqueLa Propolis empêche la croissance des cellules tumorales et ralentit la progression du cancer. Le phénéthylester de l’acide caféique et l’artépilline C sont les principales molécules en cause. Elles ralentissent la multiplication cellulaire en donnant l’impression aux cellules cancéreuses qu’elles n’ont plus à manger, dans le cas du phénéthylester de l’acide caféique. Les cellules ralentissent alors leur métabolisme, induisant un ralentissement de la division cellulaire et empêchant le développement de la maladie.

Antimétastases : La Propolis permet de prévenir et réduire le nombre et le volume des métastases grâce au phénéthylester de l’acide caféique.

AntiangiogèneL’artépilline C et le phénéthylester de l’acide caféique empêchent l’irrigation sanguine de la tumeur en empêchant la formation de vaisseaux. La tumeur se trouve alors affaiblie du fait de la difficulté à s’alimenter en nutriments.

Induit l’apoptoseLa Propolis favoriserait la mort des cellules cancéreuses. Plusieurs molécules entreraient en compte dans l’apoptose des cellules comme l’acide caféique et ses dérivés, l’artépilline C et les propolins. Aussi, le diterpène clérodane détruirait les cellules cancéreuses de manière ciblée.

La Propolis en accompagnement des traitements de chimio et radiothérapie

La Propolis s’avère très efficace en accompagnement des traitements contre le cancer de type chimio et radiothérapie car elle permet de mieux supporter les effets secondaires associés. Elle permet ainsi d’améliorer la qualité de vie des malades en réduisant les douleurs, la fatigue et en favorisant l’appétit. De plus, durant les traitements, la flore intestinale se retrouve affaiblie voire détruite. La Propolis permet de rétablir cette flore intestinale.

Mais ce n’est pas tout, c’est aussi un très bon stimulant immunitaire grâce aux flavonoïdes qu’elle contient. Ils vont activer et stimuler les macrophages et lymphocytes dans le corps et augmenter leur nombre. La cytotoxicité (capacité d’anéantissement des cellules cancéreuses) se retrouve renforcée par ce phénomène. Cette propriété est d’autant plus intéressante que les traitements diminuent les défenses immunitaires de l’organisme, parfois drastiquement. Les traitements provoquent également une baisse des globules rouges et blancs dans le sang, un des effets secondaires les plus dangereux dans les traitements contre le cancer. La Propolis a un effet positif contre ce phénomène. Elle ne permet pas de le stopper mais le réduit de moitié.

Les traitements anticancéreux favorisent également la création de radicaux libres. La Propolis diminue ces radicaux libres grâce à son action antioxydante. Elle permet alors la prévention de l’oxydation des lipides, des protéines et de l’ADN mais aussi de protéger les organes comme le foie. Ceci notamment grâce aux flavonoïdes et à la quercétine.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.5 ( 41 votes )

Bibliographie

Ouvrage : Cherbuliez, T., Domerego, R. (2003). L'apithérapie - Médecine des abeilles. Éditions Amyris.

Ouvrage : Avril, G. (2014). La santé naturelle avec l'apithérapie : Miel, propolis, pollen, gelée royale... Éditions Terre vivante.

Ouvrage : Domerego, R., Imbert, G., & Blanchard, C. (2016). Guide pratique de la médecine des abeilles : miel, pollen, propolis, gelée royale... au quotidien. Éditions Baroch.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Si vous avez une question à nous poser, rendez-vous sur le forum, nous vous répondrons chaque jour de la semaine. Vous pouvez aussi nous contacter par mail.