5 conseils pour prévenir l'aménorrhée

Les règles tombent souvent lorsque l’on ne s’y attend pas… Mais que faire si, au contraire, elles ne viennent pas alors qu’on les attend ?

Une absence de règles imprévue est toujours une source de stress dans la vie d'une femme, surtout sur le long-terme. Alors pour éviter ce trouble du cycle menstruel, qui peut avoir plusieurs origines, voici 5 petits conseils de la vie quotidienne pour aider à réduire les risques d’aménorrhée.

Ecarter les risques infectieux

Premier réflexe à avoir dès que vous constatez une anomalie dans le bon fonctionnement de votre organisme : consultez votre médecin ! On ne le répètera jamais assez, mais c’est lui le plus à même d’établir un diagnostic, compte tenu de vos antécédents médicaux, de vos habitudes alimentaires et médicamenteuses, de votre rythme de vie, ou tout simplement de changements importants dans votre quotidien. Il pourra ainsi vous indiquer si l’origine de l’aménorrhée est de type infectieux ou génétique, et donc vous orienter vers un traitement adapté ou des analyses plus approfondies.

Connais-toi toi-même, disait socrate

Et il avait raison ! Avant même votre médecin, c’est à vous d’écouter votre corps et de connaître ses habitudes. Si vous prenez un contraceptif chimique (pilule, implant, patch, anneau, SIU), lisez bien sa notice et demandez à votre gynécologue si sa marque est réputée pour provoquer des aménorrhées ou des règles irrégulières. De même, l’aménorrhée secondaire (qui n’est pas due à une cause naturelle comme la grossesse ou la ménopause par exemples) ne signifie pas que vous ne pouvez pas procréer. Il vous faudra donc être bien attentive et prudente, puisque vous perdez le repère précieux que constituent les règles pour savoir où en est votre cycle.

Réguler le stress

Le stress fait partie des facteurs les plus puissants qui influencent le cerveau et la sécrétion d’hormones. Et qui dit hormones dit menstruations… ou non ! Pour rétablir un cycle perturbé par le stress, il vous faudra trouver une stratégie pour vous relaxer sur le long-terme. Certes, c’est plus facile à dire qu’à faire, mais il existe une panoplie de techniques pour retrouver votre sérénité, que ce soit grâce aux huiles essentielles, à la méditation, au sport, ou à toute autre pratique qui vous convient !

Du sport mais pas trop

Pratiquer un sport de façon régulière est toujours bénéfique pour l’organisme qui a besoin de se dépenser pour garder son équilibre. Néanmoins, à trop haut niveau ou de façon trop intense, le sport peut causer un arrêt imprévu des règles. On appelle cela « l’aménorrhée de la sportive ». Attention aussi aux régimes souvent trop stricts qui accompagnent parfois la pratique d’un sport. Alors s’activer, oui, mais s’épuiser, non !

Garder la forme, sans excès

Les changements soudains de poids peuvent traumatiser momentanément l’organisme qui, suite à une forte augmentation ou diminution de graisses, va entraîner une aménorrhée. Anorexies ou boulimies chroniques ou passagères provoquent donc souvent la disparition des règles. Trop ou pas assez de masse graisseuse peut changer votre capacité à produire les hormones qui déclenchent les règles : les œstrogènes. Veillez donc à garder un régime équilibré et constant.


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre