Les Noix du Brésil, également appelées Noix d’Amazonie, sont considérées comme un des aliments les plus riches en sélénium. Ce dernier est un oligo-élément essentiel à la santé de l’organisme car il participe à la lutte contre le stress oxydatif, ainsi qu’au bon fonctionnement du système immunitaire et de la thyroïde. En fonction des différentes productions, une seule Noix du Brésil peut apporter la totalité des apports journaliers recommandés en sélénium. Toutefois, cette richesse en sélénium entraîne des précautions particulières. En effet, des apports excessifs de sélénium sur long terme entraînent des conséquences sur la santé tels que des troubles digestifs, une atteinte du système nerveux central, voire un cancer. Il est donc recommandé de se renseigner sur les teneurs en sélénium présentes sur l’étiquette, et de ne pas dépasser les recommandations de consommation.

Cet article a été mis à jour le 12/06/2023

L’aliment végétal le plus riche en sélénium

La richesse en sélénium des Noix du Brésil dépend des sols sur lesquels elles ont été cultivées. Certaines Noix du Brésil possèdent une très forte richesse en sélénium, ce qui leur permet de dépasser les VNR journaliers en sélénium rien qu’avec une seule Noix du Brésil. Dans ce cadre, les Noix du Brésil seraient considérées comme l’aliment le plus riches en sélénium. À l’inverse, certaines Noix du Brésil ont des teneurs faibles en sélénium car le sol sur lesquels elles ont été cultivées est pauvre en sélénium.

Étant donné que leur teneur en sélénium sont très variables, les autorités de santé s’accordent à dire que les Noix du Brésil sont « l’aliment végétal le plus riche en sélénium » (hors kombu royal). En effet, d’autres sources animales possèdent des teneurs plus stables en sélénium. C’est une des raisons pour laquelle le Ciqual, qui est le tableau des valeurs nutritionnelles instauré par l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail), estime que des sources animales (thon, baudroie, cabillaud, foie de canard) sont plus riches en sélénium que les Noix du Brésil.

Nombre de Noix du Brésil  Grammes de Noix du Brésil  Microgrammes de sélénium  % des VNR*
1 3,7 0,63 1,3 %
2 7,4 1,25 2,5 %
3 11,1 1,88 3,8 %
4 14,8 2,5 5 %
5 18,5 3,13 6,3 %
6 22,2 3,75 7,5 %
7 25,9 4,38 8,8 %
8 29,6 5 10,1 %
10 37 6,25 12,6 %
27 100 16,9 34 %

*VNR = Valeur Nutritionnelle de Référence : apport de référence pour un adulte-type (8400 kJ / 2000 kcal).

Attention aux excès

Un excès de Noix du Brésil sur le long terme peut entraîner des apports trop importants en sélénium dans l’organisme, ce qui peut provoquer des risques comme la sélénose (maladie liée à la toxicité du sélénium en excès). Le sélénium est un oligo-élément antioxydant très efficace et est primordial à la santé de l’organisme. Ce dernier participe à la formation de la glutathion peroxydase (enzyme antioxydante très puissante), ainsi qu’au bon fonctionnement du système immunitaire et de la thyroïde. Toutefois, la sélénose a été associée aux symptômes suivants : perte de cheveux, nausées, diarrhées, atteintes du système nerveux central.

Une étude a analysé les effets bénéfiques d’une supplémentation de 200 µg de sélénium sur le risque de développer un cancer de la prostate. Les résultats ont montré que la supplémentation en sélénium n’a pas profité aux hommes ayant un faible statut en sélénium. Au contraire, cela a augmenté le risque de cancer de la prostate de haut grade chez les hommes ayant un statut élevé en sélénium. L’étude conclut ainsi que les hommes doivent éviter la supplémentation en sélénium à des doses qui dépassent les apports journaliers recommandés (AJR). Il est donc recommandé d’en discuter avec un médecin avant de commencer une complémentation ou une supplémentation en sélénium avec les Noix du Brésil.

L’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail) a établi les apports satisfaisants en sélénium à 70 µg par jour, et une limite supérieure de sécurité (apport journalier chronique maximal d’un minéral) à 300 µg par jour. Étant donné la richesse en sélénium des Noix du Brésil, il est préférable de se référer à l’étiquette du produit pour ne pas dépasser cette valeur. De manière générale, une poignée de Noix du Brésil par jour est suffisante pour limiter les risques (environ 20 g).

Conseils d’utilisation

  • Consommer une poignée de Noix du Brésil par jour, ce qui correspond à environ 20 g. Elles peuvent être consommées seules ou mélangées avec d’autres fruits secs tout au long de la journée, mais il est conseillé de les consommer au petit-déjeuner et en collation.

  • Intégrer les Noix du Brésil dans les préparations suivantes pour faciliter leur prise : plats, muesli, laitages, yaourt, dessert.

  • Ne pas consommer les Noix du Brésil après la date de péremption pour limiter tout risque de contamination aux aflatoxines (toxines dangereuses pour la santé). De plus, s’assurer que les Noix du Brésil achetées contrôlent l’absence d’aflatoxines dans leurs produits.

  • La Noix du Brésil est un fruit à coque et fait donc partie des aliments à risque d’allergie. Il est donc recommandé d’être vigilant et de ne pas consommer de Noix du Brésil en cas d’allergie aux fruits à coque.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.7 ( 10 votes )

Bibliographie

Publication : Narod SA, Huzarski T, Jakubowska A, Gronwald J, Cybulski C, Oszurek O, Dębniak T, Jaworska-Bieniek K, Lener M, Białkowska K, Sukiennicki G, Muszyńska M, Marciniak W, Sun P, Kotsopoulos J, Lubiński J. Serum selenium level and cancer risk: a nested case-control study. Hered Cancer Clin Pract. 2019 Dec 23;17:33. doi: 10.1186/s13053-019-0131-7. PMID: 31890061; PMCID: PMC6929308.

Publication : Stranges S, Marshall JR, Natarajan R, Donahue RP, Trevisan M, Combs GF, Cappuccio FP, Ceriello A, Reid ME. Effects of long-term selenium supplementation on the incidence of type 2 diabetes: a randomized trial. Ann Intern Med. 2007 Aug 21;147(4):217-23. doi: 10.7326/0003-4819-147-4-200708210-00175. Epub 2007 Jul 9. PMID: 17620655.

Publication : (2020). Sélénose : signes, symptômes et causes d’une exposition à des doses de sélénium toxique. IJC.ORG. https://www.ijc.org/sites/default/files/2020-09/HPAB_Selenose_signes_symptomes_et_causes_FR.PDF

Ouvrage : Melkonian, C., Bocquet, A., Brutin, J., Colombani, S. & France-Goral, A. (2022). BTS Diététique (2e éd.). ELLIPSES.

Ouvrage : C. (2021). Alimentation, nutrition et régimes. STUDYRAMA.

Ouvrage : Ferreira, A., Petretti, C., & Vasina, B. (2015). Biologie de l’alimentation humaine : Tome 1 (Vol. 1). Studyrama.

Site Web : Sélénium | Fondation contre le Cancer. (s. d.). https://www.cancer.be/complementsalimentaires/selenium

Site Web : Ciqual Table de composition nutritionnelle des aliments. (s. d.). Ciqual - ANSES. https://ciqual.anses.fr/