Bio, Cosmos, Ecocert, HECT, HEBBD : comprendre les différents labels

Les labels adaptés aux huiles essentielles...

Pour choisir ses huiles essentielles, comme pour la plupart des produits, on a tendance à se fier aux labels qu’elles arborent pour identifier les produits de qualité. Mais il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans cette profusion de labels, qui paraissent tous plus vertueux les uns que les autres, surtout qu’on lit parfois des informations contradictoires sur le Net. Comme souvent, pour bien choisir, il faut bien comprendre ce qu’implique le choix de tel ou tel label.

Dans ce guide, la Compagnie des Sens a tenu à reprendre des définitions claires et précises pour informer le lecteur tout en mettant en avant les principaux labels pouvant être associés aux huiles essentielles.

Pour tout savoir sur la qualité d'une huile essentielle :
      1. Le guide des huiles essentielles
      2. Comment choisir une bonne HE ?
      3. Comprendre les différents labels
      4. Comprendre la chromatographie

      Qu’est ce qu’un label ?

      Tout d’abord, il nous a semblé utile de trouver une définition officielle du terme “label”.

      Un label est une marque collective qui se matérialise par des signes distinctifs (un nom, un logo, etc...) et qui peut être utilisé par les différentes marques se conformant au cahier des charges du label en question. Il vise à assurer et faciliter la reconnaissance de certaines caractéristiques du produit.

      Il existe différents types de labels, des labels officiels publics et des labels privés qu’on appellera plutôt “marque” ou “mention”.

      • Un label officiel est un label reconnu par les pouvoirs publics et contrôlés par des organismes indépendants avant d’être apposé sur un produit. Exemples : le label AB.

      • Un label non-officiel dépend d’un organisme privé (association, entreprise, groupement de producteurs par exemple). Il n’est pas forcément contrôlé par des organismes indépendants, chacun peut alors apposer ce logo sur son produit dans le cas où aucun contrôle n’est demandé. Exemples : les mentions HEBBD, HECT, Nature et Progrès, COSMOS ou dans le domaine alimentaire, l’appellation “Saveur de l’Année”.

      Comprenons-nous bien, ce n’est pas parce qu’un label dépend d’un organisme privé qu’il ne veut rien dire (et inversement, ce n’est pas parce qu’un autre label est “public” qu’il est gage de qualité). Pour savoir avec certitude ce que vaut un label, il faut regarder avec précision ce qu’il garantit (son cahier des charges) et qui le contrôle (son mode d’obtention).

      AB : Le label de l’Agriculture Biologique et son homologue européen

      Consommer BIO, c’est aujourd’hui adopter une consommation responsable pour sa santé mais aussi pour l’environnement qui nous entoure. C’est Bien, C’est Beau, C’est BIO !

      Ce label BIO vous le connaissez tous. Il arpente l’ensemble des rayons de votre supermarché, mais qui est-il exactement ?

      Le label AB (Agriculture Biologique) est un label français de qualité créé en 1985. Il est la propriété exclusive du ministère français en charge de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. C’est ce ministère qui définit le cahier des charges devant être respecté par les produits souhaitant bénéficier du label AB. Le label AB peut être utilisé en France par les professionnels qui le souhaitent et qui respectent le cahier des charges.

      Ce cahier des charges garantit :

      • l’absence d’OGM
      • l’interdiction totale de pesticides et engrais chimiques de synthèse
      • une composition du produit d’au moins 95 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique

      Et l’agriculture biologique c’est quoi ?

      C’est une agriculture qui garantit un mode de production respectueux de l’environnement et du bien-être animal. Ce mode de production est notamment fondé sur :

      • la non-utilisation de produits chimiques de synthèse
      • la non-utilisation d’OGM
      • le recyclage de matières organiques
      • la rotation des cultures et la lutte biologique

      Le saviez-vous ?

      Le label AB est officiellement réservé aux produits de type alimentaire, c’est-à-dire qui peuvent être ingérés. Mais, toutes les huiles essentielles ne sont pas ingérables me direz-vous ? Oui, oui, vous avez bien étudié l’ensemble de nos fiches techniques, je vous félicite !

      En effet, cela distingue les huiles essentielles des produits courants mais dans ce cas les exigences se portent sur la production et le conditionnement du produit.

      Bon à savoir

      A l’échelle européenne, un logo a vu le jour en 2010 respectant les mêmes conditions d’utilisation. Les deux logos figurent encore sur les produits, le logo AB étant plus connu des consommateurs, mais celui-ci vise à être totalement remplacé par la “feuille verte européenne”.

      Finalement, on ne choisit pas comme ça d’un coup de baguette magique que notre produit peut bénéficier du label AB. C’est un organisme qui doit contrôler et certifier que le produit respecte le cahier des charges du label...

      ECOCERT : un organisme de contrôle et de certification

      Ecocert, ce nom ne vous est pas inconnu vous l’avez en effet vu sur l’ensemble de nos fiches techniques d’huiles essentielles (et certainement ailleurs...). Ecocert n’est pas un label mais l’organisme de contrôle et de certification qui peut, comme son nom l’indique, certifier que la composition d’un produit après contrôle, est en accord avec le label en question.

      Par exemple, Ecocert certifie que notre huile peut bénéficier du label AB car elle respecte les conditions posées par le ministère de l’agriculture en charge de ce label.

      Alors, comment cela se passe dans la vraie vie ?

      Monsieur X produit de la Lavande Fine 100 % BIO dans un coin reculé de la Provence… Il souhaite bénéficier du label AB, quelle démarche doit-il suivre ? Après avoir pris connaissance de la réglementation en vigueur, le producteur, Monsieur X, doit s’engager auprès d’un organisme certificateur agréé qui pourra lui délivrer ou non l’autorisation d’apposer le label AB sur sa lavande. Si après contrôle celle-ci respecte le cahier des charges propre au label AB alors c’est gagné !

      La Compagnie des Sens, elle-même engagée auprès de l’organisme certificateur Ecocert, pourra alors se fournir en huile essentielle de Lavande Fine 100 % BIO et la conditionner dans de merveilleux petits flacons !

      Bon à savoir...

      Ecocert n’est pas le seul organisme de contrôle et certification AB en France. A ce jour, 9 organismes certificateurs sont agréés (c'est-à-dire que le Ministère de l'Agriculture a autorisé ces organismes à contrôler et délivrer le label AB ou d’autres labels et mentions) : Ecocert, Agrocert, Certipaq Bio, Bureau Veritas, Certisud, Certis, Bureau Alpes Contrôles, Qualisud, Biotek Agriculture.

      COSMOS : le cousin du label AB mais pour les cosmétiques

      Les consommateurs de cosmétiques le connaissent bien, il s’agit du label COSMOS, mieux connu sous son ancien nom Cosmebio.

      Cosmebio est une association regroupants des professionnels de la cosmétique naturelle, écologique et biologique. Depuis 2002, cette association oeuvre en faveur du développement d’une cosmétique naturelle et écologique basée sur des produits issus de l’agriculture biologique et de la chimie verte. Le label Cosmebio présente des points communs avec le label AB. Cependant, Cosmebio est utilisé uniquement dans le domaine du cosmétique.

      Depuis le 1er janvier 2017, l’association Cosmebio accompagnée de quatre autres membres, ont mis en place et rendu obligatoire le référentiel européen COSMOS (Cosmetic Organic Standard) qui vise en fait l’international.

      Son but...
      Le référentiel COSMOS s’engage à aider les consommateurs à repérer les cosmétiques biologiques répondant aux mêmes exigences, d’un pays à l’autre.


      Ainsi, à ce jour, pour porter la mention COSMOS (organic ou natural) en dessous du label Cosmebio, le produit devra être certifié bio par le référentiel COSMOS et non plus par les référentiels ECOCERT ou Qualité France comme c’était le cas auparavant.

      Pour porter ce label Cosmebio avec la mention COSMOS, la formule du produit doit respecter une série de critères propres au référentiel.

      Ces critères touchent notamment les formules des produits qui doivent contenir :

      • au minimum 95 % d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle
      • au moins 95 % des ingrédients végétaux doivent être issu de l’agriculture biologique
      • au total au moins 20 % de l’ensemble des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique et non plus 10 % comme c’était le cas avant la création de COSMOS
      • autre nouveauté apportée par COSMOS, l’ensemble des ingrédients utilisés devront être biodégradables.

      Ce référentiel COSMOS a donc un avenir prometteur, il vise à toucher près de 85 % des cosmétiques certifiés BIO dans le monde.

      Le saviez-vous ? 

      Les labels étrangers connus sous les noms de BDIH en Allemagne, Soil Association en Angleterre ou encore ICEA en Italie n’ont qu’à bien se tenir puisque bientôt, tout comme Cosmebio, ils seront remplacés par la mention COSMOS. Vous ne serez plus perdu lors de vos voyages à l’étranger !

      Nature & Progrès : la mention du respect de notre santé et de la terre

      Nature & Progrès est une association de consommateurs et de professionnels créée en 1964 pour le développement d’une agriculture biologique respectueuse des Hommes et de l’environnement.

      Cette association ne se définit pas comme un label mais plutôt comme une mention s’obtenant à la suite de contrôles effectués par des organismes certificateurs agréés. Ces contrôles se doivent de respecter un cahier des charges très complet et exigeant. Ces exigences concernent de nombreux aspects de la production ou encore des ingrédients. En effet, différents cahiers des charges ont été mis en place selon le domaine (apiculture, cosmétique, production végétale, vinification, etc…).

      Par exemple, une huile essentielle se doit de respecter certaines conditions :
      • avoir été obtenue par distillation à la vapeur d’eau ou par expression mécanique selon des conditions de vapeur d’eau, de température, de pression et autres bien définies
      • avoir été conditionnée dans du verre ou de l’inox, les bouchons doivent être étanches et vissés et les comptes-gouttes doivent être en verre ou matières plastiques inertes.
      • ne doivent pas avoir été coupées et diluées.
      Cette mention se distingue des autres mentions et labels par sa démarche plus globale visant à la fois différents domaines, que ce soit l’agriculture ou bien la cosmétique, et par son engagement à différents niveaux (engagement sociétal, économie de partage, agriculture respectant la nature, activités humaines respectueuses de l’environnement).

      HEBBD, HECT… Label privé ou marque commerciale ?

      Dans la farandole des labels adaptés aux huiles essentielles, on retrouve également des labels dit privés puisqu’ils ont été créés par des organismes indépendants. On les appelle plutôt “marque” ou “mention” et ne bénéficient pas d’un contrôle externe pour être certifié.

      Parmi ces mentions, on retrouve l’HEBBD pour Huile Essentielle Botaniquement et Biochimiquement Définie. Il s’agit d’une mention créée par une société productrice et vendeuse d’huiles essentielles afin de se démarquer de la concurrence.

      Cette mention garantit :

      • l’espèce botanique exacte de la plante utilisée pour obtenir l’huile essentielle.
      • l’organe producteur de la plante clairement mentionné
      • le chémotype de la plante contrôlé par chromatographie gazeuse couplée à un spectromètre de masse clairement indiqué
      • deux modes de production possibles : la distillation à la vapeur d’eau ou la pression à froid
      • une huile essentielle non diluée et non rectifiée (100 % pure et naturelle).

      On retrouve également un équivalent, l’HECT pour Huiles Essentielles Chémotypées. Cette mention est également une garantie de qualité des huiles essentielles sur le plan biochimique et botanique.

      A savoir : les critères de qualité de ces huiles, HEBBD ou HECT, résident dans leur composition clairement définie et chémotypée.

      A la Compagnie des Sens nous garantissons respecter l’ensemble de ces critères et toutes ces informations sont disponibles sur notre site internet ou sur les fiches techniques de chaque huile. Cependant, nous avons choisi de ne pas utiliser ces mentions privées commerciales et de s’en tenir à un label certifié et contrôlé pour ne point perdre nos clients avec une multitude de logos.


      Ce produit a bien été ajouté à votre panier
      Quantité
      Total
      Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

      Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

      Prix des produits
      Emballages
      Frais de port 
      Total
      Continuer mes achats Régler la commande
      Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre