La Cardamome est une plante herbacée de la famille des Zingibéracées, tout comme le gingembre et le curcuma. Son huile essentielle, réputée pour son odeur agréablement camphrée et épicée, est très appréciée en diffusion, seule ou mélangée avec d’autres huiles essentielles. Elle est également utilisée pour purifier l'haleine et pour ses propriétés digestives, en cas de reflux gastriques ou de ballonnements par exemple. Nom latin : Elletaria cardamomum L. Maton Partie distillée : graines

Précautions d'utilisation

Vigilance ! L'huile essentielle de Cardamome n'est autorisée qu'aux adultes et enfants de plus de 3 ans. Toutes les voies d’administration sont autorisées. A noter toutefois que par application cutanée, elle peut être irritante pour certaines personnes plus sensibles, il est donc nécessaire de la diluer à 20% dans une huile végétale. Les personnes épileptiques et asthmatiques veilleront à demander un avis médical avant d'utiliser cette huile essentielle. Enfin elle contient peu de composants allergènes.

Utilisateurs autorisés

Adultes et Ados
Enfants - de 6 ans
Femmes enceintes & allaitantes
Femmes enceintes - de 3 mois
Bébés - de 3 ans

Voies d'utilisation possibles

Voie cutanée
Voie orale
Inhalation
En diffusion

Risques d'utilisation

Irritante pour la peau
Dermocaustique à l'état pur

Autres précautions

Avis médical

Veiller à demander un avis médical avant utilisation pour les personnes asthmatiques et épileptiques (épileptogène à forte dose).

Application cutanée

L'huile essentielle de Cardamome est irritante pour la peau, il est donc conseillé de la diluer à 20% dans une huile végétale avant toute application cutanée (20% d'huile essentielle et 80% d'huile végétale).

Contre-indications

L'utilisation de l'huile essentielle de Cardamome est contre-indiquée en cas de calculs biliaires.

Elle ne doit pas être utilisée sur une durée prolongée.

Il faut éviter la prise simultanée de cette huile essentielle avec des médicaments.

Composants allergènes

L’huile essentielle de Cardamome contient quelques composants biochimiques allergènes :

  • linalol (≤ 8 %) ;

  • limonène (≤ 4 %) ;

  • géraniol (≤ 2 %) ;

  • géranial + néral (≤ 2 %)​.

Note : Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction).

Précautions d'utilisation

Vigilance ! L'huile essentielle de Cardamome n'est autorisée qu'aux adultes et enfants de plus de 3 ans. Toutes les voies d’administration sont autorisées. A noter toutefois que par application cutanée, elle peut être irritante pour certaines personnes plus sensibles, il est donc nécessaire de la diluer à 20% dans une huile végétale. Les personnes épileptiques et asthmatiques veilleront à demander un avis médical avant d'utiliser cette huile essentielle. Enfin elle contient peu de composants allergènes.

Utilisateurs autorisés

Adultes et Ados
Enfants - de 6 ans
Femmes enceintes & allaitantes
Femmes enceintes de - de 3 mois
Bébés de - de 3 ans

Voies d'utilisation possibles

Voie cutanée
Voie orale
Inhalation
En diffusion

Risques d'utilisation

Irritante pour la peau
Dermocaustique à l'état pur

Autres précautions

Avis médical

Veiller à demander un avis médical avant utilisation pour les personnes asthmatiques et épileptiques (épileptogène à forte dose).

Application cutanée

L'huile essentielle de Cardamome est irritante pour la peau, il est donc conseillé de la diluer à 20% dans une huile végétale avant toute application cutanée (20% d'huile essentielle et 80% d'huile végétale).

Contre-indications

L'utilisation de l'huile essentielle de Cardamome est contre-indiquée en cas de calculs biliaires.

Elle ne doit pas être utilisée sur une durée prolongée.

Il faut éviter la prise simultanée de cette huile essentielle avec des médicaments.

Composants allergènes

L’huile essentielle de Cardamome contient quelques composants biochimiques allergènes :

  • linalol (≤ 8 %) ;

  • limonène (≤ 4 %) ;

  • géraniol (≤ 2 %) ;

  • géranial + néral (≤ 2 %)​.

Note : Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction).

En cas d'aérophagie, ballonnements, flatulences

Utilisation simple

Réservée aux + de 6 ans. Par voie orale, 1 goutte de Cardamome dans une cuillère à café d'huile d'olive ou de miel, 3 fois par jour.

A partir de 3 ans. Par voie cutanée, 1 goutte de Cardamome diluée dans 4 gouttes d'huile végétale, en massage sur l'abdomen 3 fois par jour.

Utilisation en synergie

Réservée aux + de 6 ans. Par voie orale, au moment des troubles, mélanger dans une cuillère à café d'huile d'olive :

  • 1 gouttes d'huile essentielle de Cardamome
  • 1 goutte d'huile essentielle de Menthe des Champs
  • 1 gouttes d'huile essentielle de Carvi ou de Coriandre
Source : Couic-Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles.

Contre la bronchite

Utilisation simple

Pour les + de 3 ans. Par voie cutanée, diluer 1 goutte d'huile essentielle de Cardamome dans 4 gouttes d'huile végétale, en massage sur le thorax ou le haut du dos.

Cardamome ou Eucalyptus Globulus ?

L'huile essentielle de Cardamome est efficace contre les bronchites grâce à ses propriétés expectorantes et antispasmodiques, mais l'huile essentielle d'Eucalyptus globulus est plus adaptée. Par voie cutanée : 1 goutte dans 4 gouttes d'huile végétale à appliquer sur le thorax 4 fois par jour pendant 5 à 7 jours.

Contre la colite spasmodique

Utilisation simple

Pour les + de 3 ans.  Par voie cutanée, diluer 1 goutte de Cardamome dans 4 gouttes d'huile végétale à appliquer dans le bas du dos 2 fois par jour.

Cardamome ou Coriandre graines ?

Contre les colites spasmodiques, la Cardamome peut être utilisée mais nous vous conseillons plutôt l'huile essentielle de Coriandre graines. Par voie cutanée : 1 goutte dans 4 gouttes d'huile végétale à appliquer sur le ventre après le repas. Par voie orale : 1 à 2 gouttes sur un support neutre 2 fois par jour pendant 5 à 7 jours

Utilisation en synergie

Réservée aux + de 6 ans. 2 gouttes de ce mélange sur un comprimé neutre, 3 fois par jour après les repas pendant 3 semaines :

  • 1 mL d'huile essentielle de Romarin à verbénone
  • 1 mL d'huile essentielle de Cardamome
  • 1 mL d'huile essentielle de Coriandre
  • 1 mL d'huile essentielle de Cannelle de Chine
  • 1 mL d'huile essentielle d'Estragon
Source : Zahalka, J. P. (2015). Dictionnaire complet d'aromathérapie. Editions Dauphin.

En cas de dyspepsie, digestion difficile

Utilisation simple

Réservée aux + de 6 ans. Par voie orale, 2 gouttes d'HE de Cardamome sur un comprimé neutre sous la langue après chaque repas, 3 fois par jour pendant 5 jours.

A partir de 3 ans.
Par voie cutanée, 1 goutte de Cardamome dans 4 gouttes d'huile végétale à appliquer sur le ventre après le repas.

Utilisation en synergie

Réservée aux + de 6 ans. 1 goutte du mélange suivant sur 1 comprimé neutre à chaque repas :

  • 1 mL d'huile essentielle de Genévrier
  • 1 mL d'huile essentielle de Cardamome
  • 1 mL d'huile essentielle de Menthe Poivrée
  • 1 mL d'huile essentielle de Mandarine
  • 1 mL d'huile essentielle d'Estragon
Source : Zahalka, J. P. (2015). Dictionnaire complet d'aromathérapie. Editions Dauphin.

Cardamome ou Basilic ?

Grâce à son action de tonique digestive, l'huile essentielle de Cardamome agit sur la digestion, mais l'huile essentielle de Basilic reste la référence ! Par voie cutanée : 1 goutte dans 4 gouttes d'huile végétale en massage sur le ventre, à la suite de chaque repas. Par voie orale : 1 goutte sous la langue pure ou sur un support à la suite de chaque repas.

Autres applications réputées de la Cardamome

L'huile essentielle de Cardamome est utilisée en de très nombreuses occasions, notamment liées à ses propriétés antivirales, immunostimulantes, antibactériennes et expectorantes. Pour la plupart des utilisations suivantes elle sera efficace, mais sans être forcément la meilleure huile essentielle. Nous vous indiquons donc le meilleur remplaçant de la Cardamome pour les différents problèmes suivants.

Fièvre

Cardamome efficace, mais... Il vaut mieux employer l'huile essentielle d'Eucalyptus radiata contre la fièvre : 10 gouttes dans 100g de sel dans un bain de pied.

Mal des transports, nausées, vomissements

Cardamome efficace, mais... il vaut mieux employer l'huile essentielle de Menthe Poivrée : par voie orale, 1 goutte pure sous la langue. En inhalation, respirer directement le flacon, dès que nécessaire.

Vers intestinaux
Cardamome efficace, mais... il vaut mieux employer l'huile essentielle de Cannelle. Par voie orale, 1 goutte sur un support à laisser fondre en bouche, 4 fois par jour jusqu'à amélioration.

Qu'est ce qui rend la Cardamome si efficace ?

L'huile essentielle de Cardamome est fortement concentrée en 1,8 cinéole, en acétate de terpényle et en linalol. Ces différentes molécules lui confèrent les propriétés principales suivantes :
  • Tonique digestive +++ : l'huile essentielle de Cardamome stimule la digestion, favorise l'expulsion des gaz intestinaux et stimule l'appétit.
  • Antispasmodique et neurotrope +++ : l'acétate de terpényle agit au niveau du système nerveux et intervient dans les processus de déclenchement des spasmes : il entre en compétition avec les molécules responsables de la contraction des muscles lisses ou striés. Il permet donc de supprimer ou de calmer les spasmes musculaires et les douleurs qui y sont associées.
  • Anticatarrhale, expectorante ++ : le 1,8-cinéole stimule les glandes des muqueuses respiratoires, il permet de fluidifier les sécrétions et de favoriser leur expulsion des voies respiratoires.
  • Antiseptique, antihelminthique ++ : le 1,8-cinéole a une action anti-infectieuse. L'huile essentielle de Cardamome est surtout efficace contre les parasites intestinaux (helminthes).

Comment reconnaître une bonne huile essentielle de Cardamome ?

Une bonne huile essentielle de Cardamome doit avoir les caractéristiques suivantes. N'hésitez pas à les demander à votre marchand pour être sur de la qualité de votre huile.

Caractéristiques botaniques
  • Nom latin : Elletaria cardamomum L.
  • Famille botanique : Zingibéracées
  • Partie distillée : graines
  • Pays d'origine: Guatemala
Caractéristiques biochimiques
  • 1,8-cinéole : 25 à 37 %
  • acétate de terpényle : 30 à 45 %
  • linalol : ≤ 8 %
Caractéristiques physiques
  • Densité à 20°C : 0,920 à 0,940
  • Indice de réfraction à 20°C : 1,460 à 1,467
  • Pouvoir rotatoire à 20°C : +24° à +39°
  • Point éclair : + 58°C
Caractéristiques organoleptiques
  • Aspect : liquide mobile limpide
  • Couleur : incolore à jaune pâle
  • Odeur : montante, cinéolée et épicée

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.5 ( 19 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Publication : AL-ZUHAIR, H. (1996). PHARMACOLOGICAL STUDIES OF CARDAMOM OIL IN ANIMALS. Pharmacological Research, 34(1-2), 79-82. doi: 10.1006/phrs.1996.0067

Publication : Jamal, A., Javed, K., Aslam, M., & Jafri, M. (2006). Gastroprotective effect of cardamom, Elettaria cardamomum Maton. fruits in rats. Journal Of Ethnopharmacology, 103(2), 149-153. doi: 10.1016/j.jep.2005.07.016

Publication : Masoumi-Ardakani, Y., Mandegary, A., Esmaeilpour, K., Najafipour, H., Sharififar, F., Pakravanan, M., & Ghazvini, H. (2016). Chemical Composition, Anticonvulsant Activity, and Toxicity of Essential Oil and Methanolic Extract of Elettaria cardamomum. Planta Medica, 82(17), 1482-1486. doi: 10.1055/s-0042-106971

Publication : Mutlu-Ingok, A., & Karbancioglu-Guler, F. (2017). Cardamom, Cumin, and Dill Weed Essential Oils: Chemical Compositions, Antimicrobial Activities, and Mechanisms of Action against Campylobacter spp. Molecules, 22(7), 1191. doi: 10.3390/molecules22071191

Publication : Noumi, E., Snoussi, M., Alreshidi, M., Rekha, P., Saptami, K., & Caputo, L. et al. (2018). Chemical and Biological Evaluation of Essential Oils from Cardamom Species. Molecules, 23(11), 2818. doi: 10.3390/molecules23112818

Publication : Singh, R., & Jawaid, T. (2012). Cinnamomum camphora (Kapur): Review. Pharmacognosy Journal, 4(28), 1–5. https://doi.org/10.5530/pj.2012.28.1

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Ouvrage : Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.

Ouvrage : Zahalka, J. (2017). Dictionnaire complet d'aromathérapie. Editions du Dauphin.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?