La fièvre jaune : c’est quoi ?

La fièvre est une réaction tout à fait normale de l’organisme. Et oui ! Si notre corps est victime d’une agression extérieure, infection ou inflammation, le système immunitaire se réveille et lutte pour venir à bout de la menace. Le système immunitaire a plusieurs composantes, notamment les cellules macrophages qui libèrent les substances à l’origine de la fièvre. La température corporelle s’élève et crée un environnement hostile au développement d’agents pathogènes.

Pour résumer : la fièvre est votre alliée ! Toutefois, elle ne doit pas dépasser 40°C. La fièvre est donc plus une réaction, un symptôme, qu’une maladie en soi. Cependant, il existe différentes sortes de fièvre et certaines s’avèrent plus dangereuses que d’autres, elles sont donc à ne pas confondre ! Et oui, la fièvre peut aussi être une maladie à part entière. Par exemple la fièvre jaune, savez-vous quelle pathologie particulière se cache derrière l’adjectif “jaune” ? Découvrez-le !

Petite définition...


La fièvre jaune est une maladie hémorragique virale aiguë. Elle se développe notamment dans les pays chauds et humides, les zones tropicales d’Afrique ou d’Amérique Latine. Cette maladie se développe dans un tel climat car elle est transmise par des moustiques infectés qui peuplent ces régions. La contraction du virus se fait généralement donc lors d’expédition en forêt, prudence !

Le virus de la fièvre jaune à une période d’incubation qui peut aller de 3 à 6 jours. La fièvre jaune peut parfois être sans danger, elle se déroule alors en une seule phase. Dans les cas où elle se révèle dangereuse, c’est lorsqu’elle se déroule en deux phases. La première phase s’accompagne de fièvre, de douleurs musculaires, de perte d’appétit, de nausées et de vomissements.

...de la fièvre jaune

Ces symptômes disparaissent généralement au bout de 3 à 4 jours et l’état de santé s’améliore. Mais méfiance, 15% des personnes atteintes de la fièvre jaune peuvent entrer dans une deuxième phase de la maladie, beaucoup plus toxique. 24h après la rémission initiale, de nouveaux symptômes apparaissent. La deuxième phase de la fièvre jaune est la plus dangereuse.

Une fièvre, très élevée, s’installe rapidement. Des signes de jaunisses et de douleurs abdominales, souvent accompagnées de vomissements apparaissent également. D’autres signes, plus graves peuvent apparaître. Tels que des saignements au niveau de la bouche, du nez et des yeux. La fièvre jaune est mortelle pour 50% des personnes qui entrent dans la deuxième phase. Les autres se remettent sans lésion grave.

Traitement de soutien

Il n’existe pas de traitement à proprement dit pour lutter contre la fièvre jaune. La fièvre jaune crée une déshydratation, une insuffisance respiratoire : c’est sur ces points-ci qu’un soutien peut être apporté aux malades. Les infections bactériennes qui surviennent peuvent elles-aussi être traitées par des antibiotiques. On parle alors de traitement de soutien, mais rarement envisageable dans les zones défavorisées.

Le vaccin

Le plus efficace contre la fièvre jaune, c’est la prévention avec la vaccination. En prévention, la vaccination peut être offerte notamment aux nourrissons ou lors de campagnes de vaccination dans les zones d’endémie de cette maladie. Le vaccin contre la fièvre jaune s’avère très efficace et offre une bonne protection immunitaire. Une seule dose suffit pour procurer une immunité à 99% dans les trente jours.


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre