Dès la première entorse à la cheville, si vous n’avez pas fait le nécessaire pour correctement la soigner, vos chevilles risquent fort de se dérober par la suite. Fragilisées, elles ont tendance à moins supporter les chocs, les efforts et le poids. Nommé aussi instabilité chronique de la cheville, il faut connaître les astuces et conseils pour parvenir à rendre plus solide vos fragiles chevilles. Nous avons mené notre petite enquête pour vous fournir les bons gestes à adopter…

Dites adieu aux entorses !

Petite définition d’une entorse à la cheville

Maladroit, sportif ou non vous n’êtes pas à l’abri d’une vilaine entorse. Une entorse est une lésion de l’articulation se caractérisant par une élongation ou une déchirure d’un ou des ligaments de cette articulation. Il arrive que ces lésions ne cicatrisent pas correctement laissant une cheville peu douloureuse mais très instable et rendant le moindre effort risqué. Ainsi, l'entorse récidivante, ou entorse à répétition, est la complication d'une entorse dont la prise en charge a été insuffisante ou dont le traitement n'a pas été correctement suivi. Elle apparaît comme la manifestation de la première entorse, masquée ou compensée, mais non guérie.

Quelles méthodes pour arrêter la récidive ?

Plusieurs moyens existent pour vous aider à consolider et renforcer votre cheville :

  • La rééducation permet d'abord de réduire la douleur, ensuite de soigner les conséquences fonctionnelles de l'entorse. Chaque entorse s'accompagne d'une perte d'amplitude, de force et de stabilité. La rééducation vise à les rétablir.

  • Muscler ses chevilles pour éviter un nouveau drame. À l’aide de plusieurs exercices pratiqués chez vous, vous pouvez retrouver un peu plus de mobilité et de force dans vos chevilles. Par exemple, vous pouvez caler une balle en mousse sous une planche en bois et travailler votre équilibre. Autre exercice tout simple : en prenant appui sur le dossier d’une chaise, mettez-vous en équilibre sur les pointes, puis reposez les talons, d’abord cinq, puis dix, vingt fois.

  • Les sports doux tels que la natation, le vélo ou l’aquagym permettent à la cheville de se muscler en pratiquant une activité physique sans avoir le poids du corps sur l’articulation.

Pour quelques conseils de plus

Petites astuces à connaître en plus :​

  • porter une orthèse semi-rigide lors de la pratique d’une activité sportive ;

  • faire des séances de physiothérapie, prescrites par le médecin, dans le but de renforcer la proprioception (perception inconsciente et automatique de l’articulation dans l’espace, permettant de rectifier une mauvaise position ou de rétablir l’équilibre) par des exercices d’équilibre et de stimulation des tendons ;

  • éviter les états de grande fatigue et d’épuisement ;

  • ne pas marcher ou pratiquer de sport sous l’influence de l’alcool ;

  • à long terme, les entorses à répétition peuvent causer de l’arthrose, une maladie caractérisée par la dégradation du cartilage, le tissu qui recouvre l’extrémité des os de toutes les articulations mobiles.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.3 ( 10 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?