Ses symptômes sont dérangeants et difficilement camouflables, des rougeurs s’invitent sur notre visage, nos petites veines apparaissent sur les pommettes et sur le nez, nos pores grossissent et nos yeux nous démangent. Lorsque notre visage est atteint, les répercutions sur notre moral sont conséquentes et le regard des autres, jusqu’ici anodin, prend de l’importance ! La couperose et les préjugés qui l’entourent ne rendent pas la vie rose aux personnes touchées par cette maladie !

N°1 - Alcool ?

Assimilée à l’alcoolisme à cause des rougeurs qu’elle engendre, principalement sur le nez, elle rend la vie des personnes atteintes bien compliquée. Un sentiment de honte s’installe et il est difficile de s’en débarrasser. Ne mélangeons pas tout, les rougeurs peuvent signifier de nombreuses choses, nous pourrions facilement nous méprendre.

N°2 - Contagion ?

Beaucoup pensent que cette maladie est contagieuse. Encore une fois c’est une fausse route ! La couperose, déclenchée entre autres par nos hormones ou par le changement de température n’a aucune incidence sur notre entourage. Mais une distance sociale se crée malgré tout et le renfermement sur sois est à la clé… Il serait dommage de laisser des préjugés nous priver d’un barbecue entre amis !

N°3 - Acné ?

Arrivée à un certain stade, la maladie peut être confondue avec l’acné à cause des boutons rouges et blancs qu’elle laisse sur la peau. Quand la période de l’adolescence est loin dernière nous, difficile de s’accepter et de se sentir bien dans sa peau. Pourtant, si la couperose est envahissante, elle ne dure pas dans le temps si notre moral reste bon, alors pas de panique, ce ne sera qu’un bref retour dans le passé !

N°4 - Hygiène ?

Un manque d’hygiène ? Loin de là ! Encore un préjugé sur la couperose qui n’est pas justifié. Alors pas de raison de s’inquiéter, un bain de plus n’aurai pas changé la donne. Maintenant le mot d’ordre est de s’hydrater au maximum pour que notre peau retrouve toute sa vivacité !

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 2 votes )

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Si vous avez une question à nous poser, rendez-vous sur le forum, nous vous répondrons chaque jour de la semaine. Vous pouvez aussi nous contacter par mail.