Ces lésions superficielles ne sont ni d'origine infectieuse, ni contagieuses et guérissent spontanément au bout d'une semaine pour leur forme la plus courante. Dans leur cas, l'adage tombe à point : prévenir, c'est guérir ! Bien connaître leurs causes permet de comprendre leur origine et d'adapter son comportement pour les éviter. Si la véritable cause de la stomatite aphteuse (aphtes à répétition) reste méconnue, de nombreux facteurs déclencheurs et profils propices à l'apparition des aphtes ont été identifiés comme favorisant leur développement. Découvrons leurs origines pour mieux les appréhender.

Sources et déclencheurs

La consommation de certains aliments est connue pour provoquer l'apparition des malheureuses inflammations chez les plus sensibles aux aphtes. En effet, un lien récurrent dans la littérature scientifique est fait entre l'apparition d'aphtes et les allergies ou sensibilités alimentaires.

Les aliments concernés ?

  • Les aliments acides : le citron et autres agrumes ou les aliments vinaigrés
  • Les aliments épicés
  • Les fruits secs (les noix tout particulièrement)
  • Les fruits avec leur peau (pêche et compagnie, mais également la tomate cuite !)
  • Le fromage (le gruyère notamment)
  • Le chocolat

A noter : une carence alimentaire (en fer, vitamine B, acide folique ou zinc) est susceptible de provoquer des aphtoses.


Les causes peuvent également venir d'une flore buccale agressée ou déséquilibrée.
Les aphtes étant des lésions, de petites blessures dans la bouche peuvent en être l'origine. Surveillez un brossage de dent trop énergique, une blessure provenant du mauvais ajustement d'une prothèse dentaire ou d'un appareil, d'une chirurgie... Même un mordillement accidentel de la bouche pourrait être responsable !
Pour une flore buccale équilibrée, n'abusez pas des bains de bouches et soignez votre hygiène bucco-dentaire.


Des causes émotionnelles sont également pointées du doigt. En effet, certains facteurs psychologiques affectent le système immunitaire : une fatigue ou un stress important, un choc émotionnel ou un traumatisme, sont autant d'éléments pouvant nous fragiliser et provoquer l'apparition d'aphtes.

D'ailleurs, les changements hormonaux telles que mes menstruations ont été identifiés comme parfois responsables de ces maux de bouche, bien que ce soit plus incertain.
D'autres facteurs affectant le système immunitaire peuvent provoquer des aphtoses, notamment les maladies immunodépressives comme le Sida. L'aphtose stomatite est souvent un effet secondaire de la chimiothérapie, celle-ci fragilisant les muqueuses buccales. En effet, elle attaque les cellules à division rapide, soit les cellules du système immunitaire.

La prise de certains médicaments précède souvent l'apparition d'aphtes : les anti-inflammatoires stéroïdiens (ibuprofène et compagnie), les bêta-bloquants (propanolol par exemple) ou l'alendronate contre l'ostéoporose.
Et les substituts nicotiniques ! C'est pourquoi les personnes en sevrage tabagique ont tendance à avoir des aphtes comme effet secondaire.

Enfin, une infection à la bactérie Helicobacter pylori pouvant causer un ulcère dans l'estomac ou l'intestin grêle est également pointée du doigt.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.8 ( 10 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?