Quoi de neuf à la Compagnie ?
Mon compte
Panier

La Vigne Rouge possède des propriétés circulatoires protectrices et toniques des veines et des capillaires sanguins. Ainsi, elle est efficace contre les troubles circulatoires et les insuffisances veineuses, les varices, les jambes lourdes, les hémorroïdes ou encore la couperose.

  • Nom commun : Vigne Rouge
  • Nom latin : Vitis vinifera L.
  • Famille botanique : Vitacées
  • Partie de la plante utilisée : feuilles,
  • Période de récolte : automne,

Comment l'utiliser ?

En infusion

Verser 1 cuillère à soupe de feuilles sèches par tasse d'eau chaude. Laisser infuser 10 minutes. Boire 2 à 4 fois par jour.

En décoction

Verser 1 cuillère à soupe de feuilles sèches par tasse d'eau froide. Porter à ébullition et laisser frémir seulement 1 à 3 minutes. Laisser infuser 10 minutes hors du feu. Boire 2 à 4 tasses par jour.

En teinture-mère

Selon les recommandations du produit, diluer 20 à 40 gouttes de teinture-mère dans un grand verre d'eau. Boire 3 fois par jour.

En extrait fluide

Selon les recommandations du produit, diluer 1 cuillère à café d'extrait fluide, soit 5 mL dans un grand verre d'eau. Boire 1 à 3 fois par jour.

En gélule

Selon les recommandations du produit, prendre 2 à 6 gélules par jour avec un grand verre d'eau.

En poudre

Selon les recommandations du produit, consommer 1 cuillère à café de poudre, soit 2 g, avec un grand verre d'eau. Boire 1 à 3 fois par jour.

En compresse

Réaliser une infusion ou une décoction. Laisser tiédir ou refroidir. Imbiber une compresse ou un linge propre avec la préparation, à appliquer sur les zones à soulager.

En lotion

Réaliser une infusion. Laisser refroidir. Filtrer la préparation à l'aide d'un filtre à café pour en retirer toutes les impuretés. Utiliser en lavage occulaire.

En bain aromatique

Verser 2 poignées de feuilles sèches dans 1 L d'eau froide. Faire bouillir pendant 15 minutes. Laisser refroidir si nécessaire. Ajouter à l'eau d'un bain de pieds ou de mains. Réaliser 1 ou 2 bains par jour, pendant 10 à 15 minutes.

Pourquoi l'utiliser ?

En cas d'Insuffisance veineuse, Troubles circulatoires
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gélule, poudre, teinture-mère, bain aromatique, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Achillée Millefeuille, Noisetier, Arnica, Mélilot
En cas de Varices, Jambes lourdes
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gélule, poudre, teinture-mère, bain aromatique, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Achillée Millefeuille, Alchémille, Hamamélis, Bourse à Pasteur, Noisetier, Mélilot
En cas de Couperose, Pétéchie
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gélule, compresse, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Camomille Matricaire, Camomille Romaine, Aubépine, Pensée Sauvage
En cas d'Hémorroïdes
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gélule, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Achillée Millefeuille, Cyprès, Hamamélis, Bourse à Pasteur, Marronnier d'Inde, Bouillon blanc
En cas de Ménopause
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction
  • Plantes souvent associées : Alchémille, Sauge Officinale, Bourse à Pasteur, Ortie
En cas de Règles abondantes
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, poudre
  • Plantes souvent associées : Achillée Millefeuille, Alchémille, Sauge Officinale, Ortie
En cas de Saignement de nez, Saignement
  • Modes d'utilisation recommandés : compresse
  • Plantes souvent associées : Achillée Millefeuille, Noisetier, Arnica, Mélilot
En cas de Diarrhée
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction
  • Plantes souvent associées : Alchémille, Citronnelle, Origan, Chêne, Salicaire, Myrtiller, Guimauve, Ortie, Bouillon blanc, Mauve
En cas d'Yeux irrités
  • Modes d'utilisation recommandés : lotion
  • Plantes souvent associées : Camomille Matricaire, Camomille Romaine, Rose, Aspérule Odorante, Bleuet, Euphraise

Propriétés et composants actifs

Propriétés

  • protecteur vasculaire (anthocyanosides, proanthocyanidols)
  • tonique veineux (flavonoïdes, anthocyanes)
  • tonique capillaire (flavonoïdes, anthocyanes)
  • vasoconstricteur
  • hémostatique (tanins)
  • astringent (tanins)
  • diurétique (flavonoïdes, tanins, anthocyanes)
  • anti-oxydant (resvératrol)

Composants actifs

  • Flavonoïdes : quercétol, kaempférol
  • Anthocyanosides
  • Tanins : proanthocyanidols
  • Quercétine
  • Choline
  • Carotènes
  • Acides phénols : acide chlorogénique et caféyltartrique

Précautions d'utilisation

  • Déconseillé chez la femme enceinte ou allaitante à cause de l'action astingente qu'ont les tanins sur l'utérus.
  • Contre-indiqué en cas de maladie hormono-dépendante à cause de la présence de resvératrol.
  • Demander un avis médical en cas de prise d'anticoagulants ou d'antiplaquettaires.
  • Eloigner de la prise des repas, les tanins modifient l'absorption intestinale des aliments et des médicaments.

Botanique

La Vigne Rouge est un arbrisseau de la famille des Vitacées, sarmenteux à tiges grimpantes, tortueuses et grisâtres. Les tiges se divisent en rameaux noueux et flexibles, et sont munies de vrilles leur permettant de s'accrocher aux corps voisins.

Entre mai et juin, la Vigne Rouge développe des petites fleurs odorantes de couleur verdâtre disposées en grappes. Les fameux raisins sont les fruits de la Vigne, ils apparaissent en automne. Les feuilles de la Vigne sont alternes, ont un long pétiole et possèdent 5 lobes dentés. Elles sont vert foncé dessus, blanchâtre dessous, et deviennent rouges en automne. C'est à ce moment là qu'elles sont récoltées.

La Vigne Rouge apprécie les sols bien drainés, composés de silice, de calcaire et d'argile. Il est possible de la cultiver sous divers climats, mais son climat idéal est méditarranéen.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 3.5 ( 4 votes )

Bibliographie

Publication : Stoclet, J.-C., Chataigneau, T., Ndiaye, M., Oak, M.-H., El Bedoui, J., Chataigneau, M., & Schini-Kerth, V. B. (2004). Vascular protection by dietary polyphenols. European Journal of Pharmacology, 500(1‑3), 299‑313. https://doi.org/10.1016/j.ejphar.2004.07.034

Publication : BROSSAUD, F., CHEYNIER, V. E. R. O. N. I. Q. U. E., & NOBLE, A. N. N. C. (2001). Bitterness and astringency of grape and wine polyphenols. Australian Journal of Grape and Wine Research, 7(1), 33‑39. https://doi.org/10.1111/j.1755-0238.2001.tb00191.x

Publication : Nassiri-Asl, M., & Hosseinzadeh, H. (2009). Review of the pharmacological effects ofVitis vinifera(Grape) and its bioactive compounds. Phytotherapy Research, 23(9), 1197‑1204. https://doi.org/10.1002/ptr.2761

Publication : Rathi, P., & Rajput, C. S. (2014). ANTIOXIDANT POTENTIAL OF GRAPEs (VITIS VINIFERA) : A REVIEW. Journal of Drug Delivery and Therapeutics, 4(2), 102‑104. https://doi.org/10.22270/jddt.v4i2.776

Ouvrage : Corjon, G. (2018). Se soigner par les plantes. Quitin, France : Jean-Paul Gisserot.

Ouvrage : Dubray, M. (2010). Guide des contre-indications des principales plantes médicinales. La Geneytouse, France: L. Souny.

Ouvrage : Valnet, J. (1986b). Phytothérapie: se soigner par les plantes. Paris, France: Maloine S.A.

Ouvrage : Fleurentin, J., Pelt, J. M., & Hayon, J. C. (2016). Du bon usage des plantes qui soignent. Rennes, France: Ouest-France.

Ouvrage : Luu, C., & Pelt, J. M. (2016). 250 remèdes naturels à faire soi-même. Mens, France: Terre vivante.

Ouvrage : Lacoste, S., & Lallement, M. (2014). Ma bible de la phytothérapie (SANTE/FORME) (French Edition) (1re éd.). Éditions Leduc.s.

Ouvrage : Fournier, P. V., & Boisvert, C. (2010). Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paris, France: Presses de la Cité.

Ouvrage : Lousse, D., Macé, N., Saint-Béat, C., & Tardif, A. (2017). Le guide familial des plantes médicinales. Paris, France: Mango.

Site Web : Climat pour le vin. (2010, 10 septembre). Oenologie.fr. https://www.oenologie.fr/climat-pour-le-vin

Site Web : La conduite du vignoble. (s. d.). Vins de provence. https://www.vinsdeprovence.com/le-rose/la-conduite-du-vignoble

Site Web : EMA, Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC), (2017). Assessment report on Vitis vinifera L., folium. https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-report/final-assessment-report-vitis-vinifera-l-folium-first-version_en.pdf

Site Web : EMA, Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC), (2017). European Union herbal monograph on Vitis vinifera L., folium. https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-monograph/final-european-union-herbal-monograph-vitis-vinifera-l-folium-first-version_en.pdf

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Depuis ses débuts, l'entreprise a toujours été composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. Aujourd'hui encore, notre équipe pluridisciplinaire travaille à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits . Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?