Comment ne pas se gratter et éviter les cicatrices quand on a la varicelle ?

    

Adultes comme enfants ne sont pas à l’abri de la fameuse varicelle, que la plupart d’entre eux contractera au moins une fois dans sa vie. La varicelle fait partie de ces vilaines maladies sur lesquelles nous n'avons que peu d'impact et que nous ne pouvons, que subir, de son déclenchement à sa fin. Et lorsqu’elle arrive, c’est toujours la même rengaine : ça gratte, ça gratte, ça gratte ! Il est presque impossible de s’en empêcher, et pourtant, il le faut si nous voulons éviter des marques et autres cicatrices à vie. C'est d'autant plus difficile de se gratter que les boutons envahissent de grandes parties de notre corps. Alors, lorsque la varicelle atteint des enfants, c'est un véritable casse-tête pour les empêcher d'y toucher, pas vrai ?

Sans pour autant les faire dormir avec des gants, voici donc quelques petites astuces pour mieux vivre un épisode de varicelle en se grattant moins et en minimisant les risques de marques cutanées !

      

Article rédigé par Gwenaëlle le 16/10/2015, pour la Compagnie des Sens.

Se gratter pendant la varicelle, et alors ?

Il faut bien comprendre qu’un bouton de varicelle (aussi appelé vésicule) n’est pas comme un bouton de moustique, et que le gratter peut avoir des conséquences bien plus embêtantes. En effet, les crises de gratouille peuvent donner lieu à des égratignures, des infections, ou tout simplement des cicatrices à vie. Une chose importante est à noter : contrairement à d’autres boutons, les boutons de varicelle peuvent donner lieu à des cicatrices qui sont irréversibles et voyantes.

Or, comme la varicelle touche le plus souvent les enfants, il est donc primordial pour les parents de les empêcher, même si c’est compliqué, de se gratter ! Il faut savoir que, naturellement, les boutons vont faire des croûtes qui vont tomber au bout d’une semaine environ, signalant ainsi la fin de la maladie. Voici donc quelques conseils pour arriver sans encombre jusqu’à cette accalmie.

Couper les ongles des enfants

Il faut être lucide : il est presque impossible d’empêcher un enfant de se gratter totalement. Alors pour prévenir les risques de surinfection, il est bon de couper les ongles des enfants bien courts, pour éviter que les bactéries ne se logent sous eux et pénètrent dans les vésicules de varicelles.

Les ongles courts auront aussi moins d’impact agressif sur la peau (ils ne perceront pas les boutons ou n’arracheront pas les croûtes nécessaires à la guérison), ce qui minimisera les risques de cicatrices.

Rester à l’ombre et au frais


 

Le soleil et la chaleur sont de véritables faux-amis lorsque l’on a la varicelle : le soleil ne va pas vraiment aider à assécher les boutons, mais augmente plutôt les risques de cicatrices, si un bouton a été gratté. De même, la chaleur va naturellement entraîner une sudation, dont l’acidité et l’humidité va relancer les sensations de démangeaison et augmenter les risques de macération. Si vous transpirez, essayez donc de vous sécher rapidement, sans irriter les vésicules.

Donner un court bain tiède


 

Pour calmer les démangeaisons, un bon bain d’eau tiède (ou fraiche, si vous préférez) est toujours le bienvenu ! Attention, il faut que le bain ne dure pas trop longtemps pour ne pas irriter la peau, et utiliser un savon très doux qui ne contient pas de substance antiseptique (cela ne ferait qu’irriter la peau et relancer les démangeaisons).

Certains médecins recommandent même d’ajouter au bain du bicarbonate de soude (environ 1 verre), ce qui va calmer les sensations de gratouille intense. L’étape du séchage est assez délicate mais nécessaire : il faut bien absorber l’eau avec une serviette douce, en tapotant plutôt qu’en frottant, afin de ne pas laisser de nid à bactéries près des vésicules.

Compter sur les remèdes naturels


 

Homéopathie et aromathérapie sont deux moyens très efficaces ne lutter en douceur et au naturel contre les démangeaisons de la varicelle.

En homéopathie, Croton Tiglium (15 CH) est très efficace. Il faut utiliser 5 granules à laisser fondre sous la langue 1 fois par heure, lorsque les démangeaisons sont intenables.

En ce qui concerne les huiles essentielles, une combinaison de plusieurs huiles permet de soulager les symptômes de la varicelle : Niaouli (pour lutter contre l’infection), Tea Tree (lutte aussi contre l’infection, stimule le système immunitaire et raccourcit la durée de la maladie), Lavande Fine (calme la douleur et les démangeaisons, aide à cicatriser les boutons plus rapidement, apaise le malade).

Eviter les fausses bonnes idées


 

Certaines remèdes de grand-mères conseillent le talc et autres pommades pendant la varicelle. Or, la plupart de ces produits (et notamment le talc) ne font qu’augmenter les risques de macération et donc de lésions et de complications. N’utilisez donc que des produits approuvés ou prescrits par votre médecin traitant !

En revanche, certains produits complètement naturels comme l’argile verte peuvent être utilisés pour soulager les démangeaisons.

S’habiller stratégiquement


 

Pendant la varicelle, on est littéralement à fleur de peau, et tout contact peut donner une envie intense de se gratter. Il est donc conseillé d’éviter les vêtements favorisant un contact avec la peau. Préférez les vêtements doux (en coton par exemple), larges, légers et confortables.

Pour conclure...

La varicelle est une mauvaise passe pour l’enfant malade comme pour ses parents, c’est une évidence. Mais il existe tout de même un bon nombre de petits gestes pour soulager les symptômes de la maladie et en accélérer la guérison, alors n’hésitez plus !

Varicelle, au secours !

l'huile essentielle de Lavande Fine
l’huile essentielle de Tea Tree
l’huile essentielle de Niaouli
l'huile végétale d'Argan

Pour découvrir le mélange et acheter les huiles essentielles, cliquez sur le lien suivant :

decouvrir le remede

Autres articles la varicelle

Qu'est-ce que la varicelle ?

La varicelle est devenue la maladie la plus banale du XXIe siècle : on s’y attend, on l’a et elle passe. Néanmoins, comme tout traumatisme pour le corps, il faut la suivre de près, car elle peut être dangereuse pour certaines personnes.

Varicelle, causes et symptômes

La varicelle des adultes

Vous pensiez y échapper n’est-ce pas ? Si, si, vous aviez un petit espoir que la  varicelle   vous ait oublié à vie. Eh bien non, il ne faut pas rêver ! Elle est bénigne pour les enfants mais doit être surveiller sérieusement chez les adultes. En effet, la varicelle est considérée comme une maladie à risque pour les adultes. 

  Adultes, la varicelle ne vous a pas oubliés ! 


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre