Qu'est-ce que la varicelle ?

Un bouton, deux boutons, trois boutons, et ça commence à gratter… Mais qu’est-ce qui se passe ? Eh oui, la varicelle s’est frayée son chemin. Cette dernière est sûrement l’une des seules maladies que tout le monde, sans exception, contractera une fois dans sa vie, principalement pendant l'enfance. En effet, 90% des malades sont des enfants de moins de 10 ans. Mais la varicelle n’est pas réservée qu'aux enfants : si vous ne l’avez pas eue dans votre enfance, attendez-vous à ce qu’elle vous tombe dessus un jour ou l’autre, car c’est une maladie très contagieuse. De manière générale, les personnes qui l'ont déjà eue sont protégées pour le reste de leur vie, car ils ont pu fabriquer des anticorps à la suite de la maladie.

La varicelle est devenue la maladie la plus banale du XXIe siècle : on s’y attend, on l’a et elle passe. Néanmoins, comme tout traumatisme pour le corps, il faut la suivre de près, car elle peut être dangereuse pour certaines personnes.

Comment attrape-t-on la varicelle ?

La varicelle provient du virus varicelle-zona (VZV). Cette maladie se transmet par contact direct avec des personnes contaminées, ou par les voies respiratoires. Normalement, une fois que la varicelle a été contractée une fois, on ne risque plus grand chose. Néanmoins, le VZV est toujours présent dans le corps et est logé dans les nerfs de manière passive, donc dans certains cas il peut se réactiver et causer le zona.


Une fois que le virus de la varicelle a pénétré dans le corps, celui-ci se multiplie dans les ganglions lymphatiques ce qui lui permet de passer dans la circulation et de se propager rapidement à travers le corps.


La varicelle a une période d’incubation qui varie entre 10 à 20 jours, c’est-à-dire entre le moment de la contamination et l’apparition des premiers symptômes. Néanmoins, le malade n’est contagieux que 2 à 3 jours, avant l’éruption des boutons et jusqu'ils s’assèchent (ce qui annonce la fin de la varicelle). Il faut savoir que la varicelle dure a peu près une semaine.

Symptômes

Nous allons vous présenter les symptômes par ordre d’apparition :

  • Tout d’abord, une légère fièvre va commencer : 37,5°- 38°
  • Ensuite, éruption de boutons rouges qui ressemblent, de prime abord, à des piqûres de moustiques. Ces derniers apparaissent sur tout le corps, y compris sur le cuir chevelu. Cette période n’apparaît que 1 à 2 jours après la fièvre. Au bout de 24h, ces boutons se transforment en cloques.
  • Pour finir, le malade ressent des fortes démangeaisons, suite logique de l’apparition des lésions cutanées.

Ces symptômes durent 5 à 6 jours. Petit à petit, en fonction du moment de leur apparition, les boutons commencent à sécher et à former une croute : c’est le signe de la fin de la varicelle, mais surtout de la fin de la contagion. Laissons place à la cicatrisation maintenant ! 

N.B. : le plus risqué au niveau des symptômes est lié aux premiers instants de la contagion. Puisque les symptômes n’apparaissent pas tout de suite, l’individu est contagieux et personne ne le sait. Ainsi, il risque de contaminer beaucoup de personnes. Ce détail est d’autant plus important que ce sont les enfants qui la contractent le plus, ainsi ils risquent de mettre plus d’enfants en « danger ».

Quelles sont les mesures à prendre ?

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte :

  • Empêcher les enfants de gratter leurs boutons.
  • Couper les ongles et laver régulièrement les mains des enfants pour éviter une infection.
  • Isoler les enfants malades pour empêcher la contagion, surtout en milieu scolaire.
  • Porter une attention particulière aux personnes immunodéprimées : ceux qui ont un cancer, les porteurs d’un déficit immunitaire, les porteurs du VIH. Il ne faut pas qu’ils soient en contact avec la varicelle, car ils ont besoin d’anticorps spécifiques pour la combattre et les conséquences peuvent être graves.

ATTENTON → Les fortes démangeaisons ne seront pas faciles à gérer avec un enfant, car il faut éviter de gratter ses boutons pour empêcher toutes traces et cicatrices.

Complications possibles

Généralement, pour les enfants en bonne santé et qui ne présentent pas de maladie chronique, la varicelle est bénigne. Néanmoins, ils ne sont pas à l’abri d’une surinfection bactérienne, dans le cas où, en perçant un bouton à force de le gratter trop fort, une infection est possible à cause des microbes.


D’autre part, si l’enfant a des maux de tête importants ou des signes de troubles cérébraux pendant cette période de varicelle, il pourrait s’agir d’une encéphalite (inflammation de l’encéphale), et il faut alors immédiatement consulter un médecin.

D’ailleurs, il faut aussi surveiller l’enfant s’il présente une toux importante comme symptôme. Cela pourrait être les prémices d’une pneumonie.

En conclusion

La majorité des gens sont atteints de la varicelle durant l’enfance. Lorsqu’un enfant, entre 2 et 10 ans, commence à avoir légèrement de la fièvre, il faut le surveiller de près. Fièvre, éruption de boutons et démangeaisons, nous y sommes : la varicelle est là. Mais ne vous inquiétez pas, une varicelle classique ne dépasse pas une semaine et guérie d’elle-même. Certes, c’est un mauvais moment à passer pour l’enfant, mais en tant que parent, votre patience sera mise à rude épreuve. Tout d'abord car on se sent généralement impuissant quand son enfant est malade, et surtout car vous devez le surveiller pour éviter qu’il ne se gratte pour ne pas infecter les boutons ou avoir des cicatrices par la suite.


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre