Le week-end s’annonçait festif malgré l’air qui s’était rafraîchi, mais ce matin votre gorge vous fait mal et votre toux incessante vous dérange. La pharmacie près de vous est fermée pourtant, impossible de se laisser embêter par votre toux sèche aujourd’hui ! Heureusement, il existe des remèdes miracles réalisables avec ce que nous avons dans nos placards. La Compagnie des Sens a dégoté pour vous ces remèdes de grand-mères pour venir à bout de votre toux sèche irritante !

Les grands classiques...

Le miel est la référence lorsque l’on a une toux sèche. Consommé à la petite cuillère, inséré dans un grand bol de lait chaud ou dans un jus de citron chaud également, il saura calmer votre sensation d’irritation. Aux vertus apaisantes, le lait et le citron, agrémentés d’une pointe de cannelle pour les amateurs, renforcent les effets du miel et votre toux sèche sera apaisée seulement après avoir réitéré l’opération quelques fois. En plus d’être très efficace, ce mélange est délicieux alors pourquoi s’en priver !

Les tisanes sont également un remède très précieux pour la toux sèche. Celle de thym, la plus connue, est réputée pour ses vertus apaisantes. Infusez les feuilles dans de l’eau très chaude, sucrez ou non selon les préférences puis dégustez. Elle nous permet d’être soulagé rapidement et de passer de meilleures nuits. Mais le thym n’est pas la seule plante capable de calmer notre irritation ; le fenouil, le marrube, le bouillon blanc, la guimauve, le plantain et la réglisse en infusion pourront également nous aider à combattre la toux sèche.

Aux fourneaux pour un sirop !

Plus ludique, un sirop maison est aussi capable de soulager notre gorge irritée :

  • Dans une casserole, faire fondre des bonbons à la menthe avec du jus de citron et un peu d’eau.

  • Lorsque le mélange est homogène et refroidi, en prendre une à deux cuillères à soupe.

Ce remède est idéal pour les enfants et les gourmands ! Pour les amateurs de légumes il est également possible d’en confectionner un à base de carottes, coupées en rondelles très fines recouvertes de sucre, vous obtiendrez un sirop après avoir laissé reposer votre préparation toute la nuit. Le navet ou l’oignon peut être utilisé de la même manière.

On y pense pas assez...

Les fruits sont également importants lorsque l’on a une toux sèche, les raisins sont particulièrement efficaces car ils améliorent la capacité pulmonaire et sont un expectorant naturel très efficace. Sous forme de jus et agrémenté de miel, cela vous permettra d’être soulagé grâce à une boisson délicieuse et saine pour la santé, alors n’hésitez plus !

Il peut être difficile de venir à bout d’une toux sèche si l’air est trop sec. Pour éviter les toux nocturnes, mettre un linge humide dans la chambre ou un humidificateur.  Cela permet d’hydrater les voix respiratoires même pendant la nuit. Plus étonnant, des oignons épluchés et coupés en deux posés sur la table de nuit viendraient à bout des quintes de toux des enfants, et permettent ainsi à toute la famille de bien dormir.

Les petits conseils en plus de la rédaction

Quelques petits conseils sont à prendre en compte pour éviter de tousser trop longtemps, boire beaucoup est essentiel, éviter de consommer du tabac pour ne pas assécher et accentuer les lésions de la gorge et intervenir rapidement.

Ces remèdes ont su prouver leur efficacité et sont d’une aide précieuse mais ne peuvent pas cependant remplacer une médicamentation adaptée si les symptômes persistent. En effet la toux peut révéler une maladie sérieuse alors restez vigilants !


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.3 ( 26 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?