Quelles sont les causes de la migraine ?


Une palpitation régulière dans la tempe ? Qui n’a jamais souffert d’un mal de tête, lancinant, douloureux, voire même handicapant ?! Quand ce mal de tête n’est pas passager, on parle parfois de migraine

Et tout le monde sait qu’il vaut mieux l’éviter à tout prix, plutôt que de devoir rentrer se coucher tellement la douleur est pénible. Si des remèdes naturels ou en médecine classique existent pour soulager les migraines, certaines personnes ne trouvent aucune solution réellement efficace contre leurs maux de tête. Si ces derniers peuvent être soulagés pendant quelques temps, ils reviennent de plus belle quelques heures plus tard. Certaines migraines peuvent même durer plusieurs jours ! 

Mais qu’est-ce qui provoque ces douleurs dans la tête ? Quelles sont les causes des migraines persistantes ?

Qu’est-ce que c’est, au juste, une migraine ?

La migraine se classe, vous auriez pu le deviner, dans la catégorie des maux de tête, autrement appelés céphalées. Ces dernières se déclenchent quand certains éléments de notre cerveau sont irrités, notamment les nerfs crâniens, les vaisseaux sanguins et les méninges. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce n’est donc pas du cerveau et de ses cellules directement que la douleur provient en cas de migraine. Mais qu’est-ce qui provoque une irritation me direz-vous ? Et bien, le coupable est… le cerveau justement. C’est lui qui sécrète une substance chimique qui entraîne une contraction des vaisseaux et ainsi une douleur lors de la distension de ces derniers. On parle alors de céphalées vasomotrices, dont fait partie la migraine. Il ne faut donc pas les confondre avec les céphalées de tension, dues à une contraction des muscles de la face et de la nuque ou encore avec une méningite, résultat d’une inflammation des méninge. Dans ce cas, le type de douleur n’est pas exactement le même. Dans certains cas, plus rares encore, il peut s’agir d’une hémorragie suite à la rupture d’un vaisseau. Ce genre d’accident survient surtout après un choc  la tête mais il arrive que cela se produise spontanément. 

Comment différencier une migraine d’une céphalée de tension ?

Lors d’une migraine, la douleur se situe le plus souvent au niveau des tempes. Elle se caractérise par une sensation lancinante sur l’un ou l’autre des côtés de la tête, qui monte en intensité progressivement et qui devient parfois assourdissante. On a l’impression que la douleur bat en même temps que notre coeur. Parfois, la migraine se généralise et touche l’ensemble de la tête et peut même aller jusqu’à provoquer des vomissements. Elle peut apparaître dès le réveil comme en plein milieu de la journée. Comme nous le disions précédemment, elle peut durer de longues heures, voire des jours ! 

La céphalée de tension, quant à elle, se caractérise plus par une sensation de compression au niveau de la nuque ou du front. Elle peut néanmoins, comme sa cousine, durer de quelques heures à plusieurs jours.

Quels sont les facteurs aggravants de la migraine ?

Un certain nombre de facteurs favorisent voire aggravent les migraines : 

  • Facteurs hormonaux : des études ont montré que les hormones entraient en ligne de compte dans le déclenchement des migraines. D’ailleurs, on remarque que les femmes sont plus touchées que les hommes et cela s’explique facilement puisque le taux d’hormones fluctue beaucoup chez l’un que chez l’autre. Il n’est donc par rare que les femmes migraineuses voient les crises se multiplier à l’approche des règles ou même pendant.

  • Stress : le stress est à l’origine de bien des maux, et la migraine n’échappe pas à la règle. Quand on traverse une période particulièrement éprouvante, le risque de crise augmente considérablement.

  • Troubles du sommeil : les troubles du sommeil comme les insomnies peuvent favoriser les migraines mais il faut savoir, plus étonnant, que même dormir “trop” peut entraîner un mal de tête. Ce sont en fait les variations du temps de sommeil qui sont en cause.

  • Météo : aussi étonnant que cela puisse paraître, le temps semblerait avoir une influence sur le déclenchement des migraines. Certaines personnes migraineuses auraient en effet plus de crise quand il fait chaud. Les études ont montré que cela était plus lié aux changements de pression atmosphérique.

  • Stimuli extérieurs : lumière , bruits, odeurs peuvent vite déclencher une crise chez une personne migraineuse, notamment la lumière vive et les bruits assourdissants. Ces facteurs peuvent aussi être aggravants si la crise est déjà en route, c’est pourquoi les personnes qui en souffrent cherchent l’obscurité et le silence.

  • Alimentation : hé oui, même ce que nous mangeons peut être à l’origine de migraines. Certaines personnes se plaignent par exemple de crises quand elles consomment des fromages trop faits, du chocolat, du vin rouge, ou des aliments à base de gluten.

  • Hérédité : il semblerait que le facteur génétique entre en compte. Il y aurait donc un gène de la migraine qui serait héréditaire. C’est pour cela que la migraine est souvent familiale.

Les huiles essentielles contre la migraine persistante

24 gouttes d’huile essentielle de Muscade
 24 gouttes d’huile essentielle de Menthe Poivrée
 12 gouttes d’huile essentielle de Basilic 
 12 gouttes d’huile essentielle de Lavande Vraie
 48 gouttes d’huile végétale d'Argan

Pour découvrir le mélange et acheter les huiles essentielles, cliquez sur le lien suivant :
 

decouvrir le remede

Autres articles pouvant vous interesser sur la migraine persistante

Y a-t-il des personnes plus touchées par la migraine que d'autres ?

Les migraines sont souvent malheureusement aussi tenaces que répétitives. Les personnes qui en souffrent vont jusqu'à en avoir plusieurs par semaine sur des périodes de temps allant jusqu'à 72h ! Autant dire que ce n'est pas une partie de plaisir... Mais existe-t-il des typologies de personnes plus suceptibles d'en souffrir ?

M igraine : les personnes les plus touchées

Savez-vous différencier une migraine d'un mal de tête ?

Entre mal de tête classique, lendemain de sirée, migraine... On a vite fait de s'y perdre, surtout que l'on entend qu'il ne faut surtout pas les confondre ! En effet tous ces maux n'ont pas du tout la même origine ni même les mêmes symptômes contrairement à ce qu'on pourrait croire. 

Les différents types de migraine

La migraine chez la femme enceinte

Quand on est enceinte, certaines pathologies semblent se démultiplier au contraire prendre une pause le temps de 9 mois, notamment à cause des hormones. Nous nous sommes donc posé la question pour la migraine chez la femme enceinte. Sont-elles plus fréquentes ou au contraire les femmes migraineuses peuvent-elles espérer un peu de répit ?

Migraine chez la femme enceinte


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre