L’abcès dentaire est une vraie vipère. Il se caractérise par une accumulation de pus suite à une infection. Cet agglomérat de pus se trouve dans la dent et peu s’étendre à la gencive, voir même dans l’os qui entoure la dent.

Les principaux symptômes

La douleur arrive généralement rapidement et devient de plus en plus forte dans les heures et les jours qui suivent. Elle peut même se propager à côté de la dent touchée, dans la mâchoire, jusqu’à atteindre l’oreille dans certains cas.

En plus de cette douleur, d’autres symptômes se font parfois ressentir. Parmi eux, on retrouve bien sur la fatigue et la fièvre, mais aussi les troubles du sommeil.

Au niveau de la dent touchée, les conséquences apparaissent avec un gonflement de la gencive. Si ce gonflement prend trop d’importance, il peut être la cause d’une gêne lorsque l’on veut ouvrir la bouche. L’abcès dentaire peut donner le sentiment d’avoir un goût peut agréable en bouche. Il provoque en général des difficultés pour déglutir et avaler des aliments. De même, la sensibilité aux aliments froids et chauds est plus aïgue, ce qui est souvent dérangeant.

D'où vient l'abcès dentaire?

Il est souvent la cause d’une complication après une carie dentaire qui a mal été soignée. La carie va se développer jusqu’à provoquer une infection bactérienne. C’est cette infection qui sera la cause de l’abcès dentaire.
On peut aussi expliquer l’arrivée de l’abcès dentaire suite à un traumatisme dentaire. Après un choc violent, les tissus morts peuvent s’infecter et donner lieu à un abcès qui sort de la dent par l’apex de la racine.

Que faire en cas d'abcès dentaire?

Si vous avez un abcès dentaire, il vaut mieux aller voir un dentiste pour soulager au maximum la douleur.
Dans le cas les plus graves, lorsque le visage est gonflé et qu’il y a de la fièvre, la consultation est nécessaire car il ne vaut mieux pas prendre de risque.
Si l’urgence n’est pas de mise, et en attendant la consultation du dentiste, quelques techniques pour réduire la douleur sont de mise. Prendre des antalgiques peut vous aider dans la plupart des cas.
Si vous n’en avez pas, il reste les petites astuces bien connues comme la poche de glace enveloppée dans un tissu à poser contre la joue.
Pensez également à éviter de manger des plats trop chauds ou très froids. De même, la pratique du masticage n’est pas la meilleure des voies pour arrêter la douleur.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.8 ( 4 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?