Quoi de neuf à la Compagnie ?
Mon compte
Panier

La Bardane est idéale dans la lutte contre les problèmes dermatologiques. Grâce à ses propriétés antiseptiques, dépuratives et anti-inflammatoires, elle agit contre les dermatoses, les abcès dentaires, l’acné et les peaux grasses. Elle est également employée en cas de diabète ou de rhumatismes.

  • Nom commun : Bardane
  • Nom latin : Arctium lappa L.
  • Famille botanique : Astéracées
  • Partie de la plante utilisée : racines,
  • Période de récolte : printemps,

Comment l'utiliser ?

En décoction

Verser dans l'eau froide l'équivalent d'1 cuillère à café de racines sèches par tasse d'eau. Faire bouillir pendant 5 minutes puis laisser infuser 10 minutes. Boire 2 tasses par jour.

En teinture-mère

Selon les recommandations du produit, diluer 20 à 30 gouttes de teinture-mère dans un verre d'eau. Boire 2 à 3 fois par jour.

En extrait fluide

Selon les recommandations du produit, diluer 1 cuillère à café d'extrait fluide, soit environ 5mL, dans un verre d'eau. Boire 1 à 3 fois par jour.

En gargarisme

Réaliser une décoction de racines sèches. Laisser refroidir la préparation, puis l'utiliser en gargarisme.

En gélule

Selon les recommandations du produit, prendre 3 à 5 gélules par jour avec un verre d'eau.

En poudre

Prendre 2,5 g de poudre dans un verre d'eau, sachant qu'1 cuillère à café équivaut à 2 g. Boire 1 à 2 fois par jour.

En cataplasme

Préparer une pâte en incorporant de l'eau à la poudre ou utiliser des feuilles fraîches écrasées. Appliquer la préparation directement sur la partie touchée puis laisser agir 15 minutes. Renouveler l'application plusieurs fois par jour, jusqu'à amélioration.

En compresse

Réaliser une décoction des racines ou diluer 1 volume de teinture-mère dans 4 volumes d'eau. Laisser refroidir si nécessaire. Imbiber une compresse ou un linge de la préparation puis appliquer sur les zones touchées.

En lotion

Réaliser une décoction des racines. Laisser refroidir la préparation puis appliquer directement sur la peau.

En macérat huileux

Placer dans un bocal la quantité de racines sèches souhaitée puis la recouvrir d'huile d'olive. Refermer le bocal et laisser macérer pendant au moins 3 semaines. Il est possible de placer le bocal au soleil. Dans ce cas, choisir un verre ambré ou le recouvrir d'un linge. Remuer le bocal de temps en temps. Filtrer puis presser les racines. Appliquer le macérat huileux sur la zone à soulager. 

En sirop

Faire infuser 150 g de racines fraîches dans 1 L d'eau pendant 30 minutes. Filtrer, ajouter 1 kg de sucre et laisser cuire à feu doux pendant 15 à 20 minutes jusqu'à l'obtention d'une consistance sirupeuse. Mettre en bouteille et conserver au frais. Boire 1 cuillère à café, 3 fois par jour.

En alcool médicinal

Faire macérer 80 g de racines sèches dans 1 L de rhum à 45° pendant 2 semaines en secouant tous les jours. Filtrer et presser le marc. Incorporer 150 à 300 g de sucre ou de miel selon vos goûts. Mettre en bouteille, étiqueter et stocker au frais. Boire 1 verre à liqueur, 2 fois par jour pendant une dizaine de jours.

Pourquoi l'utiliser ?

En cas d'Acné, Peau grasse, Séborrhée
  • Modes d'utilisation recommandés : décoction, gélule, poudre, teinture-mère, compresse, cataplasme, macérat huileux, sirop, lotion
  • Plantes souvent associées : Souci, Ortie, Fumeterre, Pissenlit, Pensée Sauvage
En cas d'Abcès, Eczéma, Psoriasis, Rougeole, Plaie, Furoncle, Dermatose
  • Modes d'utilisation recommandés : décoction, gélule, poudre, teinture-mère, compresse, cataplasme, alcool médicinal, macérat huileux, lotion
  • Plantes souvent associées : Camomille Matricaire, Hibiscus, Guimauve, Ortie, Pissenlit, Mauve, Réglisse, Bardane
En cas d'Abcès dentaire
  • Modes d'utilisation recommandés : gargarisme
  • Plantes souvent associées : Arnica, Guimauve, Bouleau, Aubépine, Alliaire
En cas d'Arthrite, Arthrose, Rhumatismes, Crise de goutte
  • Modes d'utilisation recommandés : décoction, gélule, poudre, teinture-mère, compresse, cataplasme, macérat huileux, lotion
  • Plantes souvent associées : Cassis, Curcuma, Genévrier, Gingembre, Reine des prés, Ortie, Pissenlit, Chiendent, Tilleul (Aubier)
En cas de Diabète
  • Modes d'utilisation recommandés : décoction, gélule, poudre, teinture-mère
  • Plantes souvent associées : Souci, Ortie, Fumeterre, Pissenlit, Chiendent, Pensée Sauvage, Eucalyptus, Olivier

Propriétés et composants actifs

Propriétés

  • antiseptique (poyènes, polyines)
  • dépuratif (inuline, composés polyinsaturés)
  • anti-inflammatoire
  • hypoglycémiant
  • diurétique

Composants actifs

  • Inuline
  • Mucilages : xyloglucane et xylane
  • Composés polyinsaturés : polyènes et polyines
  • Huiles essentielles : phenylacétaldéhyde, benzaldéhyde
  • Acides phénols : acides caféique et chlorogénique

Précautions d'utilisation

  • La Bardane est contre-indiquée chez les personnes ayant des calculs biliaires ainsi que chez les femmes enceintes ou allaitantes.
  • Demander un avis médical en cas de traitement contre le diabète et de traitement anticoagulant.
  • Il est nécessaire de réaliser un test allergique en cas d'allergie aux plantes appartenant à la famille des Astéracées.
  • Boire les infusions espacées des repas en raison de leur teneur en mucilages.

Botanique

La Bardane appartient à la famille des Astéracées. Cette plante est une herbacée bisanuelle mesurant 0,5 à 2 m de haut. Ses racines fusiformes sont charnues et longues, de la grosseur d'un doigt, blanchâtre à l'intérieur et brunes à l'extérieur.

Les feuilles sont larges et les petites fleurs rouge violacé sont regroupées sur un capitule sphérique couvert de bractées en pointe raide qui se terminent par un crochet. Le fruit est un akène brun-rouge surmonté d'une aigrette. En grec il est nommé "Arktos" ou "Arkteion" qui signifie "ours" ou "oursin" de part sa ressemblance avec les oursins de mer. Ses capitules sont bien connus pour leur capacité à s'accrocher aux vêtements des enfants, qui en fait le bonheur des parents !

Le climat idéal pour cutliver la Bardane est un climat tempéré. De ce fait, on la retrouve à de nombreux endroits, sur les bords de chemins, dans les terrains vagues et en milieu rudéral. Les principaux producteurs de Bardane se localisent en Asie (avec notamment la Chine) et en Europe.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 1 votes )

Bibliographie

Publication : Chan, Y.-S., Cheng, L.-N., Wu, J.-H., Chan, E., Kwan, Y.-W., Lee, S. M.-Y., Leung, G. P.-H., Yu, P. H.-F., & Chan, S.-W. (2010). A review of the pharmacological effects of Arctium lappa (burdock). Inflammopharmacology, 19(5), 245‑254. https://doi.org/10.1007/s10787-010-0062-4

Publication : Miglani, A., & Manchanda, R. K. (2014). Observational study of Arctium lappa in the treatment of acne vulgaris. Homeopathy, 103(3), 203‑207. https://doi.org/10.1016/j.homp.2013.12.002

Publication : Ahangarpour, A., Heidari, H., Oroojan, A. A., Mirzavandi, F., Nasr Esfehani, K., & Dehghan Mohammadi, Z. (2017). Antidiabetic, hypolipidemic and hepatoprotective effects of Arctium lappa root's hydro-alcoholic extract on nicotinamide-streptozotocin induced type 2 model of diabetes in male mice. Avicenna journal of phytomedicine, 7(2), 169–179.

Publication : Maghsoumi-Norouzabad, L., Alipoor, B., Abed, R., Eftekhar Sadat, B., Mesgari-Abbasi, M., & Asghari Jafarabadi, M. (2014). Effects ofArctium lappaL. (Burdock) root tea on inflammatory status and oxidative stress in patients with knee osteoarthritis. International Journal of Rheumatic Diseases, 19(3), 255‑261. https://doi.org/10.1111/1756-185x.12477

Ouvrage : Corjon, G. (2018). Se soigner par les plantes. Quitin, France : Jean-Paul Gisserot.

Ouvrage : Fournier, P. V., & Boisvert, C. (2010). Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paris, France: Presses de la Cité.

Ouvrage : Dubray, M. (2010). Guide des contre-indications des principales plantes médicinales. La Geneytouse, France: L. Souny.

Ouvrage : Pierre, M. (2017). La bible des plantes qui soignent. Vanves, France: Editions du Chêne.

Ouvrage : Lacoste, S., & Lallement, M. (2014). Ma bible de la phytothérapie (SANTE/FORME) (French Edition) (1re éd.). Éditions Leduc.s.

Ouvrage : Luu, C., & Pelt, J. M. (2016). 250 remèdes naturels à faire soi-même. Mens, France: Terre vivante.

Ouvrage : Bernard, C. (2015). Vins médicinaux et élixirs. La source Vive.

Ouvrage : Fleurentin, J., Pelt, J. M., & Hayon, J. C. (2016). Du bon usage des plantes qui soignent. Rennes, France: Ouest-France.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Depuis ses débuts, l'entreprise a toujours été composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. Aujourd'hui encore, notre équipe pluridisciplinaire travaille à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits . Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?