Qu'est-ce que la Maladie de Raynaud ?

Le vent souffle, c’est l’hiver, vous attendez le bus depuis 15 bonnes minutes et vous n’avez qu’une envie, c’est qu’il arrive très vite pour pouvoir vous réchauffer à l’intérieur. Malgré vos deux paires de chaussettes en laine et votre paire de moufles, vos pieds et vos mains sont gelés. D’ailleurs certains de vos doigts ont pris une drôle de couleur, bien trop rose, comme si le sang affluait en vitesse dans celles-ci. La plupart du temps ce phénomène est sans gravité aucune, tout le monde l’a d’ailleurs déjà expérimenté, à moins de n’avoir jamais connu de températures assez basses. Pourtant, certaines personnes connaissent le phénomène inverse quand il fait trop froid, leur doigts deviennent tout blancs pendant plusieurs minutes et jusqu'à plusieurs heures. On parle de maladie de Raynaud.

Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Que sont les symptômes de la maladie de raynaud ?

Les symptômes de la maladie de Raynaud sont assez faciles à reconnaître. Dans la plupart des cas, ils apparaissent en cas de grand froid. Les doigts deviennent tout blancs au contact du froid, s’engourdissent et parfois deviennent douloureux : le sang ne circule plus. Ce phénomène peut aussi se produire au niveau des orteils et dans des cas plus rares, au niveau du nez ou même des mamelons. Vous l’aurez compris, c’est aux extrémités du corps humain que cela se passe. On a déjà vu également des personnes souffrir de ces symptômes en période de grand stress. La maladie de Raynaud est donc une maladie circulatoire.

Quelle en est l’origine ?

Tout se passe donc aux niveaux de nos vaisseaux sanguins. Notre corps réagit au froid comme une minuscule armée sous notre peau. Quand il veut s’en protéger, les petites artères appelées artérioles situées juste sous la peau se resserrent pour nous protéger, comme nous avons le réflexe de le faire nous même avec nos épaules par exemple. On parle de vasoconstriction. Malheureusement, quand on souffre de la maladie de Raynaud, les artérioles exagèrent et se resserrent trop vite et trop fort en cas de froid. On a alors affaire à un spasme et non plus une vasoconstriction classique. Les artères étant trop contractées, le sang ne peut plus passer et devra patienter en attendant que ces dernières veuillent bien reprendre un calibre normal.

Maladie ou syndrome, quelle est la différence ?

La maladie de Raynaud est plus répandue que le syndrome puisqu’elle concerne 90% des cas, est le trouble circulatoire décrit auparavant. Si son origine n’est pas réellement déterminée, elle est relativement sans gravité, ne causant que des symptômes légers et disparaissant assez rapidemment. On l’appelle forme primaire.

Le syndrome de Raynaud en revanche, la forme secondaire, est plus grave. En effet, les symptômes sont en réalité le signe d’une maladie auto-immune, comme la sclérodermie, une maladie qui s’attaque à la peau. Cependant, d’autres facteurs peuvent en être à l’origine comme certaines activités physiques difficiles nécessitant beaucoup les mains. Cette activité peut endommager les vaisseaux de ces dernières, tout comme le ferait une engelure. Cette seconde  forme de la pathologie survient donc généralement plus tard, autour de la quarantaine.


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre