Fermer
Panier

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Livraison à domicile
Total

Voir le panier

Pour vous débarrasser des douleurs d’un torticolis, l’huile essentielle de Romarin à Camphre est une référence. De la contracture même aux douleurs qui s’en suivent, les propriétés des composants biochimiques de l’huile essentielle de Romarin à Camphre arriveront à en faire de l’histoire ancienne.


Comment l'utiliser ?

Par voie cutanée

Massez le cou avec 2 gouttes pures, 4 fois par jour maximum.

Et en synergie ?

Dans un flacon, mélangez :

- 35 gouttes d’huile essentielle d'Eucalyptus Citronné
- 25 gouttes d’huile essentielle de Romarin à Camphre
- 25 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie Odorante
- 12 gouttes d’huile essentielle de Vétiver
- 25 gouttes d'huile végétale d'Argan 

Massez vous en douceur la nuque et le haut du dos avec 3 à 4 gouttes du mélange, 3 fois par jour pendant 5 à 7 jours.

Comment fonctionne-t-elle ?

L’huile essentielle de Romarin à Camphre est un anesthésiant local et un antalgique efficace. C’est aussi un décontractant musculaire. C’est le camphre et l’alpha-terpinéol qui confèrent à l’huile essentielle de Romarin à Camphre ses propriétés tant utiles contre le torticolis.

Un effet anesthésiant

Le camphre, contenu autour de 21% dans l’huile essentielle de Romarin à Camphre, détient une action rubéfiante (légèrement irritante) au contact avec la peau. Cette faible irritation cutanée provoque une vasodilatation de la microcirculation et donc une accumulation de sang dans les vaisseaux du muscle. Cela entraîne une sensation de chaleur anesthésiante.

De plus, le camphre détient une action antalgique (atténue la douleur) par l’intermédiaire de son action sur les récepteurs nociceptifs. Les récepteurs nociceptifs sont des récepteurs sensoriels chargés de transmettre par un message nerveux l’information de la présence d’une douleur au cerveau. En l’occurrence, les terminaisons de ces récepteurs détectent une libération de substances algogènes par les tissus lésés. Mais les molécules antalgiques du camphre bloquent ces substances algogènes et empêchent donc les récepteurs nociceptifs de transmettre l’information de la douleur au cerveau.

Un effet relaxant

L’alpha-terpinéol joue un rôle relaxant et spasmolytique. Ses molécules lipophiles (substance chimique soluble dans les corps gras) se fixent sur la membrane des cellules des muscles. Elles interviennent alors en perturbant les échanges au niveau des canaux calciques, ce qui entraîne une action spasmolytique sur le muscle.

Les canaux calciques sont des canaux ioniques protéiques permettant le transport de l’ion calcium. Or, l’ion calcium Ca2+ joue un rôle dans les spasmes musculaires en activant les molécules d’actine qui permettent la contraction du muscle. En perturbant les échanges des canaux calciques, l’huile essentielle de Romarin à Camphre trouble donc la contraction du muscle et joue son rôle de décontractant musculaire.

A partir de quel âge et existe-t-il des voies interdites ?
L’huile essentielle de Romarin à Camphre est interdite pour les bébés, pour les enfants de moins de 6 ans, ainsi que pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Attention ! Elle est aussi interdite pour les personnes atteintes d’épilepsie.

L’huile essentielle de Romarin à Camphre s’utilise exclusivement par application cutanée. Toute ingestion est proscrite. De plus, pour les peaux sensibles, préférez la diluer à 50% dans de l’huile végétale.

A propos du torticolis

Le torticolis est une contracture musculaire bénigne du cou, principalement du gros muscle. Ses symptômes bien connus sont très gênants. Des douleurs fulgurantes vous empêchent presque de bouger la tête. Ces douleurs se propagent dans le pire des cas jusque dans le bas du dos.

Quelles sont les causes du torticolis ?

Les causes sont multiples et variées. Le torticolis survient le plus souvent en cas de blessure lorsque le muscle est lésé. Il peut très bien survenir en cas de grosse fatigue, de mouvement brusque ou même en cas d’infection (grippe, rhume,…). Il apparaît souvent au réveil sans prévenir. Si vous êtes une femme entre 30 et 60 ans, prenez garde, vous  êtes statiquement les victimes idéales. Le torticolis est, dans la grande majorité des cas, bénin. Ceci dit, s’il s’accompagne de fièvre et est persistant, il peut cacher autre chose, n’hésitez donc pas à consulter un médecin.

Bonnes pratiques
Il existe quelques méthodes efficaces pour prévenir le torticolis :
  • Protégez votre cou du froid avec une écharpe par exemple.
  • Adoptez une position de travail ergonomique (tenez-vous droit, les yeux à la hauteur de l’écran).
  • Eviter de regarder la télévision avec la tête penchée.
  • Lorsque les premiers symptômes apparaissent, n’hésitez pas à vous chauffer le cou à l’aide d’un sèche-cheveux.
  • Dormez sur un oreiller ferme et confortable.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Nous sommes désolés !
Vous avez déjà donné un avis pour cette page.


Quel problème avez-vous rencontré ?








Quel note voulez-vous attribuer ?


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre