Le pommier est un arbre fruitier de la famille des Rosacées. Très rependu, il nous offre des Pommes de multiples variétés. Les Pommes sont les fruits les plus appréciés au monde : crue, cuite, en compote, pochée, pelée ou séchée… Les Pommes se déclinent de mille façons. La Pomme séchée concentre ses nutriments et ses saveurs. Elles sont donc parfaites pour faire du bien au corps et à l'esprit. Les polyphénols contenus dans les Pommes séchées neutralisent les radicaux libres, elles vont ainsi lutter contre le stress oxydatif : un facteur de majorant de nombreuses pathologies. On retrouve également une quantité non négligeable de potassium. Le potassium intervient dans la contraction musculaire et dans la propagation de l'influx nerveux. La Pomme séchée est par ailleurs riche en fibre et favorise de ce fait le confort digestif. Nom latin : Malus domestica Borkh. Famille botanique : Rosaceae. Partie utilisée : Fruit.

Consommation recommandée

La Pomme séchée est un fruit sec. Elle contient donc plus de sucre qu'une Pomme fraiche, les recommandations de consommations journalières sont définies. En cure classique ou pour le plaisir, une portion de Pomme séchée est estimée entre 20 et 30 g par jour, ce qui représente 5 à 10 rondelles par jour.

Sous quelle forme ?

Pour profiter au mieux de leurs bienfaits, vous pouvez les utiliser :

  • Entières
  • En morceaux
A quel moment de la journée ?

Nous vous conseillons de les utiliser durant le(s) repas suivants pour profiter au mieux de leurs bienfaits :

  • Petit-déjeuner
  • Déjeuner
  • En-cas
  • Dîner
Quels modes d'utilisation ?

Vous pouvez les intégrer aux préparations suivantes pour faciliter leur prise :

  • Dessert
  • Yaourt, laitage
  • Seul
  • Mélangé avec d'autres fruits secs

Bienfaits en nutrition santé

Les Pommes séchées peuvent compléter votre régime alimentaire sain et varié.

Métabolisme

Antioxydante, la Pomme séchée lutte contre le stress oxydatif. Elle piège les radicaux libres grâce à ses nombreux polyphénols. Le stress oxydatif est impliqué dans le développement de multiples pathologies, comme le diabète ou les pathologies cardio-vasculaires. Les Pommes séchées accompagnent également la baisse de la cholestérolémie en réduisant l'absorption du cholestérol alimentaire. De ce fait, la Pomme séchée contribue à prévenir les méfaits du stress oxydant et de l'hypercholestérolémie, à intégrer au sein d'un régime alimentaire varié et équilibré.

Système digestif

Un régime alimentaire n'incluant pas suffisamment de fibre accroît les risques de constipation (voir notre guide constipation et alimentation). Les Pommes séchées sont une bonne source de fibre, elles régulent le transit digestif.

Système nerveux, bien-être

Les Pommes séchées participent aux apports énergétiques. Leurs glucides revigorent l'organisme. Ils nourrissent aussi les cellules nerveuses qui ne peuvent utiliser que les glucides pour fonctionner. Notons également la présence du potassium qui participe au fonctionnement des cellules nerveuses.

Propriétés nutritionnelles

  • Antioxydant (polyphénol) : la Pomme séchée renferme une quantité importante de polyphénols, tels que les flavonoïdes. Les polyphénols sont des substances antioxydantes : elles neutralisent les radicaux libres. Le score FRAP des Pommes séchées est estimé à 3,8 mmol/100 g, correspondant à un pouvoir antioxydant élevé.

  • Contribue au métabolisme énergétique (glucide) : la Pomme séchée est source d'énergie glucidique. Les glucides représentent plus de la moitié de la composition totale des Pommes séchées. Les glucides sont des carburants pour nos cellules. Ils sont indispensables aux cellules glucodépendantes (qui ne peuvent utiliser que les glucides pour fonctionner), comme les neurones ou les hématies.

  • Hypocholestérolémiant (fibre) : par leurs fibres, les Pommes séchées diminuent la cholestérolémie en réduisant l'absorption du cholestérol alimentaire.

  • Laxatif (fibre) : les Pommes séchées contribuent aux apports en fibres. Les fibres modulent la consistance des selles ce qui entraîne une accélération du transit digestif.

Valeurs nutritionnelles

Éléments nutritifs pour 100 g pour 25 g % des AJR* pour 100 g % des AJR* pour 25 g
Énergie (Kcal) 258 64.6 13 3
Énergie (Kj) 1082 270 13 3
Lipides (g) 0.31 0.07 0 0
Acides gras saturés (g) 0.05 0.01 0 0
Acides gras mono-insaturés (g) 0.01 0
Acides gras poly-insaturés (g) 0.14 0.03
Glucides (g) 57.2 14.3 22 6
Dont sucres (g) 54.6 13.6 61 15
Dont polyols (g) 2.63 0.65
Fibres alimentaires (g) 8.7 2.17
Protéines (g) 0.78 0.19 2 0
Sel (g) 0.22 0 4 1
Vitamine B1 (mg) 0.06 0.01 6 1
Vitamine B2 (mg) 0.13 0.03 9 2
Vitamine B3 (mg) 0.76 0.19 5 1
Vitamine B5 (mg) 0.27 0.06 5 1
Vitamine B6 (mg) 0.13 0.03 9 2
Vitamine C (mg) 3.9 0.97 5 1
Vitamine E (mg) 0.53 0.13 4 1
Vitamine K (µg) 3 0.75 4 1
Calcium (mg) 22 5.5 3 1
Cuivre (mg) 0.12 0.03 12 3
Fer (mg) 1.4 0.35 10 3
Iode (µg) 0.8 0.2 1 0
Magnésium (mg) 10.5 2.62 3 1
Manganèse (mg) 0.15 0.03 8 2
Phosphore (mg) 38 9.5 5 1
Potassium (mg) 450 112.5 23 6
Sélénium (µg) 0.5 0.12 1 0
Zinc (mg) 0.2 0.05 2 1

*Apports Journaliers Recommandés

En savoir plus sur la plante : Le Pommier

Le pommier appartient à la famille des Rosacées. Cet arbre bien connu serait apparu sur Terre, il y a quelque 80 millions d'années, dans l'Ouest de la Chine. Au fil des changements climatiques, le pommier a rejoint la Turquie avant de s'installer en Europe. Le pommier mesure 2 à 10 m de hauteur. Son tronc marron-gris est très robuste. Les feuilles sont alternes, simples et dentées. Les fleurs sont caractéristiques de la famille des rosacées : elles possèdent cinq pétales et cinq sépales. Elles sont hermaphrodites, petites et blanches.

Au printemps, les abeilles assurent la pollinisation des fleurs pour permettre la fructification. Les fruits, les Pommes, sont des drupes à mésocarpe charnu qui entoure cinq loges cartilagineuses. Chaque Pomme renferme des pépins, jusqu'à 10 maximum. Le pommier apprécie le climat tempéré et les sols légèrement acides. Le pommier est cultivé pour son fruit, la Pomme. C'est d'ailleurs l'un des fruits les plus appréciés au monde. En effet, la consommation par habitant est estimée à 14 kg par an.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 1 votes )

Bibliographie

Publication : Średnicka-Tober D, Kazimierczak R, Ponder A, Hallmann E. Biologically Active Compounds in Selected Organic and Conventionally Produced Dried Fruits. Foods. 2020 Jul 27;9(8):1005. doi: 10.3390/foods9081005. PMID: 32726946; PMCID: PMC7466266.

Ouvrage : Pouyat-Leclère, J. (2013). Guide des aliments antioxydants. Thierry Souccar Editions & La Nutrition.fr

Site Web : Pomme : calories et composition nutritionnelle. (s. d.). Aprifel. https://www.aprifel.com/fr/fiche-nutritionnelle/Pomme/?tab=composition_analyse_nutritionnelles#polyphenols_crue-sans-peau

Site Web : eFlore. (s. d.-c). Tela Botanica. https://www.tela-botanica.org/eflore/?referentiel=bdtfx&module=fiche&action=fiche&num_nom=40744&onglet=synthese

Site Web : Caractéristiques du pommier. (2016). Agronomie. https://agronomie.info/fr/caracteristiques-du-pommier/