Tiraillements, irritations, douleurs… La peau sèche est un véritable calvaire ! Au moindre coup de chaud ou de froid, votre peau se craquelle et vous blesse. Baume et autres crèmes hydratantes sont alors de sorties pour vous soulager ! Mais à quoi est due la peau sèche ? À ne pas confondre, avoir la peau sèche ne signifie pas forcément avoir une peau en mauvaise santé. 

Petite définition de la peau sèche

Peau sèche… Hum, hum pas besoin d’être un génie : elle porte bien son nom. La peau sèche est une peau qui manque d’eau, celle-ci s’assèche quand l’apport en eau n’est pas suffisant et devient alors beaucoup moins souple. Mais comment veiller à l’hydratation de notre peau ? Naturellement, le corps humain est équipé pour conserver l’eau dans notre corps et ainsi éviter les symptômes de la peau sèche. Au microscope on pourrait apercevoir qu’une couche protectrice est présente à la surface de notre peau. Cette couche est composée de matières grasses et d’eau. Les matières grasses sont naturellement produites par notre corps, et proviennent en majeure partie du sébum (si si, celui qui vous gâche la vie à l’adolescence). L’eau, quant à elle, provient de la sueur ainsi que l’eau présente dans l’atmosphère. La peau, pour être correctement hydratée a donc besoin de ce film protecteur de graisses et d’eau à sa surface. Pourquoi cette couche est protectrice ? Tout simplement car les matières grasses ralentissent l’évaporation de l’eau. Ainsi, la peau s’assèche moins rapidement. Si cette couche est endommagée, altérée, la peau s’assèche à vitesse grand V ! Mais quelles sont les causes de la peau sèche ? 

Températures extrêmes

Les causes de la peau sèche sont multiples mais c’est souvent une question de degrés. Et oui ! Les températures extrêmes, chaudes ou froides, sont responsables d’un vif assèchement de la peau. Pourquoi ? Les températures froides font baisser significativement le taux d’humidité dans l’air. Les fortes chaleurs dessèchent également la peau car l’atmosphère est sec. Vous vous rappelez de la petite couche protectrice à la surface de notre peau ? Elle se nourrit de l’eau présente dans l’air, or là il n’y en pas donc la peau s’assèche.

Le climat

Question climat et éléments naturels, le vent et le soleil sont aussi très forts pour assécher votre jolie petite peau. Le vent balaye l’humidité de l’air en même temps que la surface de votre peau, ce qui fragilise la couche protectrice et contribue à la sécheresse de la peau. Le soleil, source de chaleur incontournable, est bien évidemment à éviter pour les peaux sèches. Mais le soleil ne fait pas que assécher la peau, il contribue également à son vieillissement. On ne vous le répétera jamais assez : les UV ne sont pas nos amis et non !!! 

L'eau

Hum un bon bain chaud ou deux trois longueurs dans une piscine ensoleillée… : le combo des attitudes à ne pas adopter si l’on a la peau sèche. Les bains chauds longs et réguliers altèrent la présence des substances grasses à la surface de notre peau. La piscine ? L’eau extrêmement chlorée assèche déjà les peaux à tendance grasses alors les peaux sèches… Est-ce vraiment la peine d’en parler ? Prudence donc si vous avez une peau à tendance sèche, la piscine c’est tentant mais risqué ! Préférez les piscine au nettoyage naturel.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 0 ( 0 votes )

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Si vous avez une question à nous poser, rendez-vous sur le forum, nous vous répondrons chaque jour de la semaine. Vous pouvez aussi nous contacter par mail.