Des taches lumineuses voire des lignes blanches apparaissent dans votre champ de vision ? Une cécité atteint en partie votre vue ? Il s’agit sûrement d’une migraine ophtalmique, surtout si dans l’heure qui suit, un puissant mal de tête vous assaillit le cerveau. Mais alors, la question que tout le monde se pose c’est celle du lien entre la vue et les migraines. Est-ce ce symptôme quasi systématique avant les migraines indique un problème au niveau de la vue? Et dans ce cas, faut-il porter les lunettes ?

Article mis à jour en janvier 2019

Qu’est-ce qu’une migraine ophtalmique exactement ?

Tout d’abord, il faut savoir que l'hallucination lumineuse décrite précedemment est appelée une aura. Une aura, c’est le nom que l’on donne aux troubles sensitifs qui précèdent une migraine dans le cas d’une migraine dite “accompagnée”. Il ne s’agit pas forcément de troubles au niveau de la vision mais aussi parfois de troubles auditifs, de picotements dans les mains voire de difficultés de langage. Mais quand le problème vient de la vision, on a affaire à la fameuse migraine ophtalmique. A retenir que toute les migraines ne sont pas accompagnées, elles sont alors ce qu’on appelle “sans aura”, et surviennent sans signe particulier à l’avance.

Est-ce que le trouble visuel provient d’un problème de vue ?

Et bien non, les auras, visuelles ou autre n’ont absolument rien à voir avec l’organe sensitif qui est touché, ici les yeux. Ce n’est donc pas votre vue qui en cause. Tout se passe en fait dans le cerveau, il s’agit d’un trouble neurologique qui va entraîner une trouble au niveau de la vision.

Pas besoin de porter de lunettes alors ?

Malheureusement ce n’est pas si simple. Bien que les experts aient du mal à déterminer des facteurs déclenchants précis de la migraine, certains éléments ont tout de même été identifiés qui favoriseraient les crises. L’alimentation par exemple peut avoir une influence, notamment les aliments très riches, les fromages trop faits ou même le chocolat. Le stress n’est jamais très loin non plus, tout comme la fatigue. Mais le plus souvent, ce sont des éléments de l’environnement de  la personne migraineuse qui sont en cause comme le bruit, les odeurs ou la lumière. Les crises accompagnées peuvent effet partir d’une lumière trop vive ou au contraire d’un effort trop important des yeux à cause d’une lumière trop faible.

Et le pire dans tout ça, c’est que ces éléments déclenchants, notamment les sensoriels, deviennent vite des éléments aggravants. En effet, l’un des symptôme d’une migraine en dehors d’un mal de tête lancinant dans un côté ou l’autre de la tête, c’est une intolérance totale à son environnement. C’est à dire que la lumière, le bruit ou même les odeurs deviennent insupportables, voire intolérables. C’est pourquoi beaucoup de personnes migraineuses n’ont jamais très loin de leur portée une paire de lunettes de soleil.

Quand aux lunettes de vue plus classiques, elles peuvent aussi se rêveler très utiles car les migraines ophtalmiques ont tendance à apparaître en cas de fatigue visuelle, un phénomène de plus en plus fréquent en raison de l’augmentation de notre expositions aux écran de télé, d’ordinateurs, de téléphones, de tablettes… Les lunettes peuvent donc venir en support pour éviter à nos yeux de se fatiguer. Les ophtalmologues rencontrent souvent des cas de migraines ophtalmiques et sont donc en mesure de proposer des lunettes ou lentilles à la correction adaptée.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.1 ( 8 votes )

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Si vous avez une question à nous poser, rendez-vous sur le forum, nous vous répondrons chaque jour de la semaine. Vous pouvez aussi nous contacter par mail.