Le mal des transports chez les enfants


Aujourd’hui, c’est le grand départ ! On met les valises dans la voiture, les enfants à l’arrière, on s’installe au volant et c’est parti pour des vacances de folie à… 8h de route de la maison. Autant dire qu’avec un tel trajet, mieux vaut ne pas avoir le mal des transports !

Étourdissement, mal-être général, nausée, production de salive en quantité… Le voyage risque d’être long et rude si quelqu’un commence à avoir envie de vomir au bout de 5 minutes. En plus, les enfants sont particulièrement sujets à ce mal des transports. Bus scolaire, voiture, avion, les transports peuvent être un vrai calvaire pour ces derniers.

Mais pourquoi au juste sont-ils particulièrement touchés par ce mal et que peut-on faire pour les soulager ?

Pourquoi les enfants ont-ils le mal des transports ?

Chez les petits, comme chez les grands, le mal des transports a la même origine. Tout se passe dans le cerveau. Donc contrairement à ce qu’on pourrait penser il ne s’agît pas d’un problème de mouvement. Dans une voiture, on est très peu balloté, votre estomac ne sent donc pas de secousses. Tout vient d’un problème de perception du mouvement. Chez l’homme, deux capteurs principaux en sont responsables. D’une part les yeux, qui envoient un message au cerveau en fonction de ce qu’il voie et perçoit comme mouvement, et d’une autre part, l’oreille interne, organe responsable de notre équilibre notamment. Il a son propre système de détection du mouvement, à l’aide de petites “billes” qui roulent en fonction du mouvement, il envoie aussi un message au cerveau. Le problème c’est qu’en voiture, les deux messages ne correspondent pas car les yeux et l’oreille interne ne captent pas le même mouvement. Le cerveau embrouillé provoque donc une série de symptômes bien connus.

Les enfants y sont particulièrement sujets car le cerveau est moins habitué à ce déséquilibre. En effet, le cerveau peut réussir à s’adapter quand il a l’habitude, les enfants sont donc désavantagés.

Un autre facteur explicatif de la prépondérance du mal des transports chez les enfants de moins de 12 ans, c’est tout simplement la place à l’arrière de la voiture. En effet, il y a plus de risques d’avoir les symptômes du mal des transports à l’arrière de la voiture car on a moins de visibilité sur la route et le paysage qui passe. D’autant plus pour les enfants, car ils sont sous le niveau des fenêtres en général à cause de leur petite taille.

Des conseils pour éviter la nausée à nos bouts de chou ?

Quelques astuces très simples peuvent permettre de voyager dans de meilleures conditions, et à vos sièges de voitures d’éviter le danger, irréversible, du vomi.

  • Pour pallier ce problème de hauteur, l’installation de rehausseurs pour vos enfants à l’arrière de la voiture peut être une solution. Ainsi, les nausées sont atténuées quand l’enfant voie le paysage défiler. Le cerveau arrive mieux à s’adapter !

  • Une bonne nuit de sommeil est indispensable contre le mal des transports. Les études ont montré que la fatigue accentuait le malaise dans les transports.

  • Un bon petit déjeuner n’est pas non plus à oublier si vous ne voulez pas que vos enfants aient la nausée. Car non, un ventre vide ne l’aidera pas à ne pas vomir, au contraire ! En plus il risquerait de vomir a jeun, ce qui est d’autant plus douloureux. Par contre, on évite certains aliments qui pourrait favoriser la nausée comme les aliments très lourds et gras, trop sucrés ou les boissons gazeuses.

  • Le stress accentue le mal des transports, la musique, si elle est douce peut donc apaiser votre enfant et ainsi soulager son malaise. Toute distraction peut d’ailleurs être salutaire pour lui, à condition qu’il ne sollicite pas les yeux comme un film ou un livre. Là, ça serait pire !

  • Enfin des remèdes naturels comme de l’aromathérapie, de l’homéopathie ou de la phytothérapie peuvent l’aider.

Remèdes naturels contre le mal des transports

Autres articles pouvant vous interesser sur le mal des transports

Des astuces contre le mal des transports ?

Nausées, étourdissement, sensation de malaise... Le mal des transports peut vite devenir très inconfortable au quotidien. Pour ne plus le subir, quelques astuces peuvent le limiter, découvrez-les.

Mal des transports : Les astuces pour le limiter

Qu'est-ce que le mal des transports ?

Si en montant en voiture, vous ressentez une sensation désagréable au creux du ventre, que vous avez le tournis, vous êtes victime du mal des transports. Mais qu'est-ce qui provoque ces symptômes?

Mal des transports : qu'est-ce que c'est ?

Le mal des transports chez les animaux

Vous avez peut-être déjà remarqué que votre chien ou votre chat ne se sentait pas particulièrement bien après un trajet en voiture. Et oui, les animaux aussi peuvent avoir le mal des transports !

Le mal des transports chez les animaux


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre