L’insuffisance rénale peut être aiguë ou chronique. L’insuffisance rénale aiguë est une altération brutale de la fonction des reins, tandis que l’insuffisance rénale chronique est une atteinte progressive et irréversible. Selon l’Inserm, on estime que 5 à 10 % des Français souffrent d’une maladie du rein qui pourrait conduire à une insuffisance. La connaissance des stades d’insuffisance rénale permet de garantir une meilleure prise en charge de la maladie par un professionnel de santé. Cet article permet d’identifier les différents stades de l'insuffisance rénale.

Insuffisance rénale aiguë

L’insuffisance rénale aiguë se caractérise par une altération brutale de la fonction des reins nécessitant une prise en charge en urgence. Dans la plupart des cas, elle est réversible, ce qui permet aux reins de retrouver leurs fonctions.

L’insuffisance rénale aiguë repose sur une augmentation du taux sanguin de la créatinine et/ ou du volume de la diurèse, selon la définition universelle de 2012 de KDIGO (Kidney Disease Improving Global Outcome). Par ailleurs, le volume de liquide filtré par les reins par unité de temps (débit de filtration glomérulaire) est généralement plus bas que la normale.

On peut distinguer 3 types d’insuffisance rénale aiguë (IRA) dont l’IRA obstructive ou post-rénale, l’IRA « fonctionnelle » ou pré-rénale et l’IRA parenchymateuse. L’identification de la cause à l’origine du type de l’IRA permet d’assurer une prise en charge dans les meilleurs délais par un professionnel de santé.

Insuffisance rénale chronique

L’insuffisance rénale chronique est une pathologie qui se caractérise par une réduction des fonctions rénales. Contrairement à l’IRA, l’insuffisance rénale chronique est une maladie progressive et silencieuse dont les symptômes apparaissent rarement dans les premiers stades de la maladie. De plus, ils sont variés et très peu spécifiques de la maladie. L’insuffisance rénale chronique est causée dans 50 % des cas par le diabète et l’hypertension artérielle. Toutefois, d’autres maladies peuvent être à l’origine de cette pathologie telle que les maladies auto-immunes, la prise de médicaments néfastes pour les reins, etc.

Cette pathologie est classifiée en 5 stades en fonction du débit de filtration des reins, ce qui permet une meilleure prise en charge. En effet, le débit de filtration diminue graduellement avec l’avancée des stades de la pathologie. On qualifie de stade 1, le premier stade de la maladie qui correspond à un débit de filtration normal ou augmenté (≥90 ml/min /1.73 m²) et les reins sont très peu touchés. Tandis que le stade 5, le stade terminal de la maladie est associé à un débit de filtration faible et inférieur à 15 ml/min/1.73m². Dans ce dernier stade, la fonction rénale est gravement touchée et la vie du malade est menacée. 

Insuffisance rénale chronique de stade 1 et 2

Dans les premiers stades de la maladie, on parle souvent de maladie rénale chronique. Le débit de filtration glomérulaire est peu impacté. Il est généralement égal ou supérieur à 90 ml/min/1.73 m² au stade 1 de la maladie et légèrement plus bas entre 60 et 89 ml/min/1.73 m² au stade 2.

À ces stades, l’avancée de la maladie rénale peut être freinée en traitant la cause et en proposant également aux patients des mesures visant à préserver les fonctions des reins. Parmi ces mesures, on retrouve : l’arrêt de la consommation de tabac, la pratique d’une activité physique régulière, la surveillance de son poids et l’adoption d’une alimentation saine, équilibrée et sans excès.

Insuffisance rénale chronique du stade 3 et 4

Dans certains cas, les moyens mis en œuvre sont insuffisants et la progression de la maladie est inévitable. Par conséquent, le débit de filtration décroît et les symptômes apparaissent : asthénie, nausées et vomissements, urines anormales, gonflements des membres, etc. À partir de ce stade de la maladie, le terme de maladie rénale chronique laisse place à l’insuffisance rénale chronique. 

On distingue le stade 3 avec une insuffisance rénale modérée (débit de filtration glomérulaire de 30 à 59 ml/min/1.73 m²) du stade 4, insuffisance rénale sévère (débit de filtration glomérulaire de 15 à 29 ml/min/ 1.73 m²). En outre, l’insuffisance rénale chronique peut aussi donner lieu à des complications comme l'accumulation des déchets dans l’organisme, l'élévation de la tension artérielle, la carence nutritionnelle, voire l’ostéoporose.

Insuffisance rénale chronique du stade 5 - Dialyse

Le stade 5 ou l’insuffisance rénale terminale est le dernier stade de la maladie. La fonction rénale est gravement impactée (débit de filtration glomérulaire inférieur à 15 ml/min/1.73 m²) et, de ce fait, la vie du patient est en danger. Un traitement de suppléance par dialyse ou transplantation peut être proposé. La dialyse est un traitement de suppléance de la fonction des reins. Elle permet de soustraire l'eau et les déchets présents en grande quantité dans l'organisme.

Bibliographie

Publication : Insuffisance rénale aiguë. (s. d.). http://cuen.fr/manuel/IMG/pdf/14-nephrologie_8e-edition_chap14.pdf

Publication : Drouin, S. (s. d.). Insuffisance rénale aiguë – Anurie. https://www.urofrance.org/sites/default/files/chapitre_21_item_343_-_ue_11_-_insuffisance_renale_aigue.pdf

Ouvrage : C. (2021). Alimentation, nutrition et régimes. STUDYRAMA.

Site Web : Ameli. (2022, 24 janvier). Maladie rénale chronique : diagnostic et évolution. ameli.fr | Assuré. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/maladie-renale-chronique/symptomes-diagnostic-evolution

À propos de ces conseils

Cet article a été rédigé et mis à jour par Théophane de la Charie et l'équipe de la Compagnie des Sens. Depuis ses débuts, l'entreprise est composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.