En Afrique, l'Hibiscus (ou bissap) est principalement bu pour sa saveur et son action rafraîchissante ! Un goût acidulé avec un parfum de fruit rouge. Outre son utilisation culinaire, l'Hibiscus possède également de nombreuses vertus thérapeutiques. A caractère hypotenseur, l'Histoire raconte que les Egyptiens l'utilisent depuis longtemps afin de limiter la pression sanguine. De fait, il était déconseillé aux hommes d'en prendre juste avant d'aller se coucher... Cet hydrolat est également réputé pour être un antiseptique urinaire, tout en luttant également contre les angines et autres maux des voies respiratoires. Nom latin : Hibiscus sabdariffa. Partie distillée : fleur

L'hydrolat d'Hibiscus est excellent en cas de...

Infections urinaires
Voie orale : 1 cuillère à soupe dans une tasse d'eau à boire le matin et le soir.

Allergies cutanées, dermatoses, eczéma suintant
Voie cutanée : en cataplasme ou en vaporisation directe sur la zone atteinte.

Troubles de la digestion, 
Voie orale : 1 cuillère à café diluée dans un verre d'eau tiède après les repas.

Dysménorrhées, règles douloureuses
Voie cutanée : en cataplasme chaud sur le bas ventre.

Bronchite, angine, toux
Voie orale : 1 cuillère à café dans un verre d'eau, 4 à 6 fois par jour.

Hémorroïdes
Voie cutanée : en bain de siège, 1 cuillère à soupe dans une cuvette.

Abcès, plaie, crevasse, piqûre
Voie cutanée : en vaporisation sur la zone atteinte, ou en cataplasme.

Hypertension
Voie orale : 1 cuillère à soupe dans un verre d'eau par jour, le matin.

Fiche technique de l'hydrolat d'Hibiscus

Propriétés thérapeutiques principales

Diurétique : l'hydrolat d'Hibiscus favorise le drainage pour une meilleure évacuation de l'eau. Il est ainsi indispensable pour aider à la digestion, éliminer les toxines, soulager les affections urinaires. Il aidera également à lutter contre la rétention d'eau.

Hypotenseur : l'hydrolat d'Hibiscus régule les palpitations cardiaques, permettant de diminuer l'hypertension, en particulier grâce à son action calmante. 

Spasmolytique : l'hydrolat d'Hibiscus lutte contre la contraction des muscles lisses de la sphère digestive, en cas de coliques ou de douleurs intestinales par exemple, mais également les spasmes d'origine menstruels. Son action spasmolytique soutient son action hypotensive en luttant contre les spasmes cardiaques.

Laxatif doux : l'hydrolat d'Hibiscus facilite le péristaltisme intestinal. Il présente une légère action contre la constipation.

Anti-bactérien : l'hydrolat d'Hibiscus lutte contre les inflammations des voies respiratoires supérieures et les infections urinaires. Un composant en particulier, la gossypétine, est actif contre certains pathogènes à l’origine de l’infection urinaire : Escherichia coli et Pseudomonoas aeurginosa.

Anti-inflammatoire : l'action anti-inflammatoire de l'hydrolat d'Hibiscus va décongestionner les yeux et les paupières gonflées. Il va également calmer les inflammations utérines, intestinales, ou encore cutanées.

Propriétés cosmétiques principales

Hydratant : l'hydrolat d'Hibiscus permet de réhydrater les peaux sèches et irritées et limite les pertes d'eau par l'épiderme.

Astringent, exfoliant : l'hydrolat d'Hibiscus va tonifier le tissu cutané tout en éliminant les cellules mortes. Les pores nettoyés grâce à son action astringente vont se resserrer, améliorant ainsi l'aspect de la peau.

Tonique cutané et capillaire : les peaux ternes, sèches et sujettes aux rougeurs seront apaisées et tonifiées, tandis que le cheveu sera fortifié et le cuir chevelu stimulé pour favoriser la pousse.

Protecteur et régénérant cutané : en favorisant la croissance cellulaire, l'hydrolat d'Hibiscus permet de régénérer et de protéger la peau. Il est également anti-inflammatoire, ce qui lui permet de soulager les rougeurs cutanées.

Anti-oxydant : sa richesse en composés flavonoïdes confère à l'hydrolat d'Hibiscus une action anti-radicalaire, luttant ainsi contre le vieillissement cutané.

Caractéristiques techniques

Caractéristiques biochimiques

Un bon hydrolat d'Hibiscus doit contenir :

  • gossypétine
  • flavonoïdes
  • acide tartrique
  • acide malique
  • acide citrique
Caractéristiques physiques

Un bon hydrolat d'Hibiscus doit avoir les caractéristiques physiques suivantes :

  • Densité à 20°C : 0,995 à 1
  • Indice de réfraction à 20°C : 1,332 à 1,334
  • pH à 20°C : 3,0 à 6,9
Caractéristiques organoleptiques

A quoi ressemble un bon hydrolat d'Hibiscus ?

  • Aspect : liquide mobile ;
  • Couleur : incolore à rosée ;
  • Odeur : fraîche, fleurie ;
  • Goût : acidulé, sucré.

Précautions d'utilisation de l'hydrolat d'Hibiscus

Utilisateurs autorisés pour l'hydrolat d'Hibiscus

Voies d'utilisation possibles de l'Hibiscus

Autres précautions

Risque contraceptif

On ne connaît pas d'effet toxique à l'Hibiscus en dehors de l'action de contraceptif, retrouvé pour les deux sexes de la fleur. Malgré des concentrations plus faibles de molécules dans l'hydrolat, nous déconseillons son utilisation en cas de grossesse.

Composants allergènes

L’hydrolat d'Hibiscus ne contient pas de composants allergènes.

Note : Il est préférable de tester l’hydrolat avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction).

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 2 votes )

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Si vous avez une question à nous poser, rendez-vous sur le forum, nous vous répondrons chaque jour de la semaine. Vous pouvez aussi nous contacter par mail.